Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 la femme qui parle avec le coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zorro
1 Grade
1 Grade
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 28/10/2013

MessageSujet: la femme qui parle avec le coran   2013-10-31, 15:51

salam-alikum1


LA  femme qui parle avec le coran

L'Imam Abdallah Ibn Almoubarak rapporte: 

Je me rendis à la ville sainte pour accomplir le pèlerinage et visiter la tombe du prophète . En chemin, je vis au loin une ombre noire, je m'approchais peu à peu pour me rassurer, c'était une femme vêtue d'une djellaba et d'un khimar en coton de couleur noire. 
Ibn Almoubarak : Paix et miséricorde d'Allah sur vous. 

La femme : "Salam" (paix et salut)! Parole de la part d'un Seigneur Très Miséricordieux. (Yassin 58) 
سَلَامٌ قَوْلاً مِن رَّبٍّ رَّحِيمٍ

Ibn Almoubarak: Qu'Allah vous fasse miséricorde, que faites vous danss cet endroit? 

la femme : « Et quiconque Allah laisse égarer, n'a plus personne pour le guider. » (Arra'd.33) 
وَمَن يُضْلِلِ اللّهُ فَمَا لَهُ مِنْ هَادٍ
Ibn Almoubarak: (J'ai su qu'elle s'était perdue.)… Où allez vous?? 

la femme : « Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur (Muhammad ), de la Mosquée Al-Harâm à la Mosquée Al-'Aqsâ « (Al-issra'.1) 
سُبْحَانَ الَّذِي أَسْرَى بِعَبْدِهِ لَيْلاً مِّنَ الْمَسْجِدِ
الْحَرَامِ إِلَى الْمَسْجِدِ الأَقْصَى الَّذِي بَارَكْنَا حَوْلَهُ لِنُرِيَهُ َ
مِنْ آيَاتِنَا إِنَّهُ هُوَ السَّمِيعُ البَصِيرُ
Ibn Almoubarak: «(J'ai su qu'elle avait accompli son pèlerinage et voulait visiter la mosquée sacrée Al-Aqssa à Al-Qouds ). …Depuis combien de temps êtes vous ici?? 

la femme : « Trois nuits tout en étant bien portant. » (Maryam.10) 

ثَلَاثَ لَيَالٍ سَوِيّا
Ibn Almoubarak: Je ne vois pas avec vous de nourriture? 
la femme : « C'est Lui qui me nourrit et me donne à boire. » (Ach-chou’ara'.79) 
هُوَ يُطْعِمُنِي وَيَسْقِين
Ibn Almoubarak: Avec quoi faites vous les ablutions?? 

la femme : « Si vous ne trouviez pas d'eau, alors recourez à une terre pure. » (An-nissa'.43) 
فَلَمْ تَجِدُواْ مَاء فَتَيَمَّمُواْ صَعِيداً طَيِّباً 

Ibn Almoubarak: J'ai avec moi de la nourriture, voulez vous manger? 
la femme : « Puis accomplissez le jeûne jusqu'à la nuit. « (Albaqara.187) 
ثُمَّ أَتِمُّواْ الصِّيَامَ إِلَى الَّليْلِ 
Ibn Almoubarak: Il nous est permis de manger durant le voyage. 

la femme : Mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez! « (Albaqara.184) 
وَأَن تَصُومُواْ خَيْرٌ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ
Ibn Almoubarak: Pourquoi ne parlez vous pas comme moi?? 
la femme : « Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire. » (Qaf.18 ) 
يَلْفِظُ مِن قَوْلٍ إِلَّا لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ مَا

Ibn Almoubarak: Quelle genre de personne êtes vous?? 
la femme : « Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le cœur: sur tout cela, en vérité, on sera interrogé. » (Al-isra'.36) 
وَلاَ تَقْفُ مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ إِنَّ السَّمْعَ
وَالْبَصَرَ وَالْفُؤَادَ كُلُّ أُولـئِكَ كَانَ عَنْهُ مَسْؤُولاً

Ibn Almoubarak: Je me suis trompé, veuillez m'en excusez. 
la femme : « Pas de récrimination contre vous aujourd'hui! Qu'Allah vous pardonne. » (Youssouf.92) 
قَالَ لاَ تَثْرَيبَ عَلَيْكُمُ الْيَوْمَ يَغْفِرُ اللّهُ لَكُمْ 

Ibn Almoubarak: Voulez vous que je vous porte sur mon chameau jusqu'à que vous rejoignez la caravane?? 

la femme : « Et le bien que vous faites, Allah le sait. » (Albaqara.197) 
وَمَا تَفْعَلُواْ مِنْ خَيْرٍ يَعْلَمْهُ اللّهُ
Ibn Almoubarak: (J'ai fais accroupir mon chameau pour qu'elle puisse monter facilement.) 

la femme : « Dis aux croyants de baisser leurs regards ». (Annour.30) 
يَغُضُّوا مِنْ أَبْصَارِهِمْ قُل لِّلْمُؤْمِنِينَ
Ibn Almoubarak: Montez ! … (Lorsqu'elle voulait monter, le chameau s'et enfui et lui a déchiré ses habits.) 
la femme : « Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. » (Ach-choura'.30) 
مُّصِيبَةٍ فَبِمَا كَسَبَتْ وَمَا أَصَابَكُم مِّن
أَيْدِيكُمْ
Ibn Almoubarak: Patientez. ! … (Lorsqu'elle est montée sur le chameau elle a dit: 
« Gloire à Celui qui nous a soumis tout cela alors que nous n'étions pas capables de les dominer. C'est vers notre Seigneur que nous retournerons. » (Azzoukhrouf.13-14) 
لِتَسْتَوُوا عَلَى ظُهُورِهِ ثُمَّ تَذْكُرُوا نِعْمَةَ رَبِّكُمْ إِذَا اسْتَوَيْتُمْ عَلَيْهِ وَتَقُولُوا سُبْحانَ الَّذِي سَخَّرَ لَنَا هَذَا وَمَا كُنَّا لَهُ مُقْرِنِين
وَإِنَّا إِلَى رَبِّنَا لَمُنقَلِبُونَ

Ibn Almoubarak: j’ai pris la laisse de mon chameau et j’ai commencé à crier tout en marchant vite. 
la femme : « Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix. « (Loqman.19) 
وَاقْصِدْ فِي مَشْيِكَ وَاغْضُضْ مِن صَوْتِكَ
Ibn Almoubarak: Je me mis à marcher tout en chantonnât des poèmes. 
la femme : « Récitez donc ce qui (vous) est possible du Coran. » (Almouzzammil.20) 
فَاقْرَؤُوا مَا تَيَسَّرَ مِنَ الْقُرْآنِ
Ibn Almoubarak: Vous avez fait beaucoup de bien, qu'Allah vous récompense de notre part. 
la femme : « Mais les doués d'intelligence seulement s'en souviennent. » (Albaqara.269) 
وَمَا يَذَّكَّرُ إِلاَّ أُوْلُواْ الأَلْبَابِ
Ibn Almoubarak: (Après avoir fais un bout de chemin avec elle, je lui demandais si elle avait un mari.) 
la femme : « Ô les croyants! Ne posez pas de questions sur des choses qui si elles vous étaient divulguées, vous mécontenteraient. » ( Almaïda.101) 
آمَنُواْ لاَ تَسْأَلُواْ عَنْ أَشْيَاء إِن تُبْدَ لَكُمْ تَسُؤْكُمْ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ
Ibn Almoubarak: (Je me suis tu jusqu’à ce que nous avons rattrapés la caravane.) …Connaissez vous quelqu'un dans cette caravane?? 
la femme : « Les biens et les enfants sont l'ornement de la vie de ce monde. » (Alkahf.46) 
زِينَةُ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا الْمَالُ وَالْبَنُونَ
Ibn Almoubarak: (j’ai su qu'elle avait des enfants.) … Que font-ils à la Mecque?? 
la femme : « Ainsi que des points de repère. Et au moyen des étoiles (les gens) se guident. » (Annahl.16) 
وَبِالنَّجْمِ هُمْ يَهْتَدُونَ وَعَلامَاتٍ
Ibn Almoubarak: (J’ai su qu'ils étaient pauvres, alors je me suis dirigé vers les coupoles et les immeubles.) … Nous voilà arrivés aux coupoles, qui recherchez vous?? 
la femme : « Et Allah avait pris Abraham pour ami privilégié. » (Annissa'.125) … « Et Allah a parlé à Moïse de vive voix « (Annissa'.164) … « Ô ! Yahyâ, tiens fermement au Livre (la Thora)! (Maryam.12) 
وَاتَّخَذَ اللّهُ إِبْرَاهِيمَ خَلِيلاً

مُوسَى تَكْلِيمًا وَكَلَّمَ اللّهُ 

الْكِتَابَ بِقُوَّةٍ وَآتَيْنَاهُ الْحُكْمَ يَا يَحْيَى خُذ
Ibn Almoubarak: (Après les avoir appelés, 3 jeunes ressemblant aux lunes sont venus et se sont assis devant moi et leur mère, puis elle dit: 
« Envoyez, donc l'un de vous à la ville avec votre argent que voici, pour qu'il voie quel aliment est le plus pur et qu'il vous en apporte de quoi vous nourrir. » (Alkahf.19) 
فَابْعَثُوا أَحَدَكُم بِوَرِقِكُمْ هَذِهِ إِلَى الْمَدِينَةِ
أَيُّهَا أَزْكَى طَعَامًا فَلْيَأْتِكُم بِرِزْقٍ مِّنْهُ فَلْيَنظُرْ
Ibn Almoubarak: (L'un d'eux a acheté de la nourriture et ils me l'ont présentée.) 

la femme : « Mangez et buvez agréablement pour ce que vous avez avancé dans les jours passés. » (Alhaqqa.24) 
هَنِيئًا بِمَا أَسْلَفْتُمْ فِي الْأَيَّامِ كُلُوا وَاشْرَبُوا
الْخَالِيَةِ
Ibn Almoubarak: Maintenant votre nourriture est pour moi illicite. 

Les enfants : Pourquoi ô cheikh?? 

Ibn Almoubarak: Jusqu'à ce que vous m'informiez au sujet de votre mère. 

Les enfants : Depuis 40 ans notre mère ne parle qu'avec le Coran de peur qu'elle ne commette un péché et qu'elle encoure la colère du Miséricordieux et ceci depuis sa lecture du verset suivant: 
« Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire. (Qaf.18 ) 
يَلْفِظُ مِن قَوْلٍ إِلَّا لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ مَا
Ibn Almoubarak: Gloire au Capable de ce qu'Il peut faire…. »Telle est la grâce d'Allah qu'Il donne à qui Il veut. Et Allah est le Détenteur de l'énorme grâce. (Alhahid.21)
ذَلِكَ فَضْلُ اللَّهِ يُؤْتِيهِ مَن يَشَاء وَاللَّهُ ذُو الْفَضْلِ الْعَظِيمِ
L’imam Ibn Hiban rapporte dans son recueil, une histoire qui s’est déroulée au temps des tabi’is. Cette histoire est en réalité une discussion entre le savant et homme pieux Ibn Al Mubarak et une femme âgée qu’il rencontre dans le désert. La particularité de cette femme est extraordinaire et pousse à l’admiration : elle ne parle qu’avec les versets du coran.

L'Imam Abdallah Ibn Al Mubarak raconte:

Alors que je me rendais à la ville sacrée pour y accomplir le pèlerinage et visiter la tombe prophète, paix et salut sur lui, j’aperçus sur ma route une silhouette noire. C’était une femme vêtue d'une djellaba noire et d'un khimar. Je me suis alors adressé à elle : « Paix et miséricorde d'Allah sur vous. » 
La femme : « "Salam" (paix et salut)! Parole de la part d'un Seigneur Très Miséricordieux. » (36 :58) 
Ibn Al Mubarak: Qu'Allah vous fasse miséricorde, que faites vous dans cet endroit? 
La femme : « Et quiconque Allah laisse égarer, n'a plus personne pour le guider. » (13 :33) 
Ibn Al Mubarak sut qu’elle s’était égarée et lui demanda donc où est ce qu’elle souhaitait se rendre. 
La femme : «Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqs » (17 :1) 
Ibn Al Mubarak comprit qu'elle avait accompli son pèlerinage et voulait visiter la mosquée sacrée d’Al-Aqssa à Jérusalem. Il lui demanda combien de temps elle était à cet endroit.
La femme : « Trois nuits tout en étant bien portant. »(19 :10) 
Ibn Al Mubarak: Avez-vous de quoi manger ? 
La femme : « C'est Lui qui me nourrit et me donne à boire. » (26 :79) 
Ibn Al Mubarak: Comment faites-vous les ablutions ? 
La femme : « Si vous ne trouviez pas d'eau, alors recourez à une terre pure. » (4 :43) 
Ibn Al Mubarak: J'ai avec moi de quoi manger, en voulez vous? 
La femme : « Puis accomplissez le jeûne jusqu'à la nuit. » (2 :187) 
Ibn Al Mubarak: Il nous est permis de manger durant le voyage. 
La femme : « Mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez! » (2 :184) 
Ibn Al Mubarak: Pourquoi ne me parlez vous pas comme je vous parle ? 
La femme : « Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire. » (50 :18) 
Ibn Al Mubarak: Quel type de personne êtes vous ? 
La femme : « Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le cœur : sur tout cela, en vérité, on sera interrogé.» (17 : 36) 
Ibn Al Mubarak: Excusez mon erreur ! 
La femme : « Pas de grief contre vous aujourd'hui! Qu'Allah vous pardonne. » (12 : 92) 
Ibn Al Mubarak: Voulez vous que je vous porte sur mon chameau jusqu'à rejoindre la caravane ? 
La femme : « Et le bien que vous faites, Allah le sait. » (2 : 197) 
Ibn Al Mubarak fit accroupir son chameau pour qu'elle puisse monter. 
La femme : « Dis aux croyants de baisser leurs regards ». (24 : 30) 
Ibn Al Mubarak: Montez ! 
Au moment de monter, le chameau s’enfuit et lui déchira ses habits. 
La femme : « Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. » (42 :30) 
Ibn Al Mubarak: Patientez ! 
La femme monta sur le chameau et dit : « Gloire à Celui qui nous a soumis tout cela alors que nous n'étions pas capables de les dominer. C'est vers notre Seigneur que nous retournerons.» (43 :13-14) 
Ibn Al Mubarak prit la laisse et se mit à criailler en marchant avec précipitation.
La femme : « Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix. » (30 :19) 
Ibn Al Mubarak se mit à marcher doucement tout en déclamant des poèmes. 
La femme : « Récitez donc ce qui (vous) est possible du Coran. » (73 : 20) 
Ibn Al Mubarak: « Il vous a été donné un bien immense. » 
La femme : « Mais seuls les doués d'intelligence s'en souviennent. » (2 :269) 
Ibn Al Mubarak lui demanda, après des heures de route, si elle avait un mari. 
La femme : « Ô les croyants! Ne posez pas de questions sur des choses qui si elles vous étaient divulguées, vous mécontenteraient. » (5 :101) 
Ibn Al Mubarak décida alors de ne plus l’interroger. Après avoir rattrapé la caravane il lui demanda : « Connaissez vous du monde dans cette caravane ? » 
La femme : « Les biens et les enfants sont l'ornement de la vie de ce bas monde. » (18 :46) 
Ibn Al Mubarak sut qu’elle avait des enfants et lui demanda ce qu’ils faisaient à La Mecque. 
La femme : « Ainsi que des points de repère. Et au moyen des étoiles (les gens) se guident. » (16 :16) 
Ibn Al Mubarak comprit que ses enfants étaient des guides pour les voyageurs. Il se dirigea alors vers les habitations et demanda à la femme le nom de ses enfants. 
La femme : « Et Allah avait pris Ibrahim pour ami privilégié. » (4 : 125), « Et Allah a parlé à Moussa de vive voix » (4 :164) « Ô ! Yahyâ, tiens fermement au Livre (la Thora)! » (19 :12) 
Ibn Al Mubarak les appelèrent alors : « Ibrahim ! Moussa ! Yahya ! ». Ils vinrent à sa rencontre et leurs beautés étaient semblables à celle de la lune. Après s’être assis auprès de leur mère, celle-ci leur dit : « Envoyez, donc l'un de vous à la ville avec votre argent que voici, pour qu'il voie quel aliment est le plus pur et qu'il vous en apporte de quoi vous nourrir. » (18 :19) 
Un d’eux partit alors acheter de quoi manger et le présenta à Ibn Al Mubarak. 
La femme : « Mangez et buvez agréablement pour ce que vous avez avancé dans les jours passés. » (69 :24) 
Ibn Al Mubarak s’adressa aux enfants : « Je ne mangerais ce repas que lorsque vous m’aurez informé des raisons qui poussent votre mère à parler qu’avec le coran » 
Les enfants lui dirent : « voilà quarante ans que notre mère ne parle qu'avec le Coran de peur de prononcer une parole inconvenante et causer de ce fait la colère du Miséricordieux »
Ibn Al Mubarak s’exclama : « Telle est la grâce d'Allah qu'Il donne à qui Il veut. Et Allah est le Détenteur de l'énorme grâce. » (57 :21)
Revenir en haut Aller en bas
 
la femme qui parle avec le coran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la femme qui parle avec le coran
» Jordan joue avec ses pairs
» vais je trouvée le bonheur avec mon conjoint?
» Quand on joue avec le feu...
» Vierge Marie : Parle aux femmes musulmanes, j’ai besoin d’elles ! (Monique Marie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Questions / Réponse-
Sauter vers: