Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 L'obligation d'appliquer la Sûnnah et sa place dans l'Islam

Aller en bas 
AuteurMessage
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10450
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: L'obligation d'appliquer la Sûnnah et sa place dans l'Islam   2013-08-11, 10:16

salam-alikum1


La sûnnah est une obligation (fard) !


L'obligation d'appliquer la Sûnnah et sa place dans l'Islam



Il n y'a pas de doute que la Sûnnah est le deuxième fondement parmi les fondements de l'islam, et elle est dans les premiers rangs après le livre d'Allah et cela avec le consensus de tous les gens de science, et elle est une preuve indépendante pour toute la communauté, celui qui l'abandonne intentionnellement ou la renie ou prétend qu'il est permis de ne pas l'appliquer et de se contenter du Coran alors il s'est égaré très loin dans son égarement, et il a mécru en commentant une grande mécréance, et il s'est apostasié de l'islam, car par cette parole il a démenti Allah et son Messager, et il a renié ce qu'Allah et son Messager ont ordonnés, et il a abandonné un grand fondement parmi les fondements de l'islam auquel Allah a ordonné de revenir et de se référer et de s'y baser, et les gens de science ont rétorqué unanimement sur celui qui le démenti ou l'abandonne intentionnellement.

Les savants de l'islam sont unanimes que les trois fondements et qui font objet de consensus sont trois: le premier fondement : le Coran, le deuxième fondement : la Sûnnah du Messager d'Allah –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui–, et le troisième fondement : le consensus des savants ; ainsi les gens de science ont divergé sur d'autres choses et la plus importante d'elles est le raisonnement analogique {Al Qiyass} et l'avis le plus unanime c'est qu'il est un quatrième fondement s'il répond aux conditions prises en considération .

En ce qui concerne la Sûnnah, il n'y a pas de désaccord ou de divergence qu'elle est un fondement indépendant, et qu'elle est le deuxième fondement parmi les fondements de l'islam, et il est obligatoire aux musulmans ainsi à toute la communauté de s'y référer, s'y baser et la prendre comme preuve si son attribution est authentique au prophète –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui–.

Et il existe de nombreux versets comme preuve de cela, et il existe aussi plusieurs ahadith authentiques du Messager d'Allah –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui–, ainsi les savants sont unanimes qu'il est obligatoire de prendre de la Sûnnah, et de réprimer celui qui la délaisse ou la transgresse, or certains groupes sont apparus dans le corps de l'islam et qui se croient plus connaisseurs, ils ont renié la Sûnnah, ils sont les khawarij, les khawarij ont rendu mécréant de nombreux compagnons ainsi d'autres musulmans, et ils ne se basent que sur le livre d'Allah selon ce qu'il prétendent, à cause de leur mauvaise attention envers les compagnons du Messager d'Allah –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui–, et arrafida (secte chiite) les ont suivit et ils ont dit: il n'y a pas d'autres preuves que celles rapportées par le biais de certaines personnes de la famille du prophète, et tout ce qui est autre que cela n'est pas considéré comme preuve, et un autre groupe qui se croit plus connaisseur a surgit –et cette parole existe encore– ce dernier groupe c'est {Al Qaramita} qui prétendent qu'ils sont les gens du Coran, et qu'il ne prennent que du Coran, et qu'ils ne prennent pas de la Sûnnah, car –selon eux– elle a été écrite longtemps après la mort du prophète –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui–, et que l'être humain peut oublier et peut se tromper, et que les livres peuvent faire objet d'erreur … ainsi d'autres mensonges et sottises et d'idées corrompues, et ils ont prétendu que par cela ils préservent leur religion et alors il ne se basent que sur le coran, et donc il se sont égaré du droit chemin, et ils ont menti et ils ont mécru par une grande mécréance très claire. Car Allah le Glorieux le Majestueux a ordonné d'obéir à son Messager –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui–, et de suivre ce qu'il a recommandé, et si le Messager d'Allah ne doit pas être ni suivit ni obéit alors ses ordres n'auront pas d'importance, alors qu'il a ordonné de transmettre sa Sûnnah, et quand il faisait le sermon il ordonnait de transmettre sa Sûnnah, et cela est une preuve que le fait de suivre sa Sûnnah et que l'obéissance à son égard sont une obligation, et qu'il est obligatoire de lui obéir et cela pour toute la communauté comme il est obligatoire d'obéir à Allah le Glorieux le Majestueux; et celui qui observe les versets du Coran trouvera cela d'une manière claire, Allah le Très Haut a dit dans son livre saint (traduction du sens approximatif des versets) :


[Et craignez le Feu préparé pour les mécréants *
Et obéissez à Allah et au Messager afin qu'il vous soit fait miséricorde! ]

S3 V131


Il a lié son obéissance à l'obéissance au Messager, puis Il a conditionné la miséricorde par l'obéissance à Allah et à Son Messager, et Il a dit :

[ Ô les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager
et à ceux d'entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier.
Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation (et aboutissement). ]


Et donc Il a ordonné d'obéir à Allah et à Son Messager, et Il a répété cela, et Il a ordonné d'obéir au gouverneur tant que cet ordre ne contredit pas l'ordre d'Allah et de Son Messager, puis Il a averti que la base est d'obéir à Allah et à Son Messager et Il a dit :

[si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager ]

ainsi Il n'a pas dit : "à ceux qui détiennent le commandement", et cela est la preuve que les affaires qui font objet de dispute doivent être renvoyées à Allah et à Son Messager. Les savants ont dit: la signification "à Allah" : est le livre d'Allah, la signification de "renvoyez-le au Messager" : veut dire au Messager lui-même dans sa vie, et à sa Sûnnah après sa mort –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui–, alors on a su par cela que sa Sûnnah est indépendante, et qu'elle est un fondement indépendant parmi les fondements de l'islam, et Allah le Glorieux le Majestueux a dit :

[Quiconque obéit au Messager alors il a obéit à Allah ]
S4 V80

et Il a dit Le Glorieux :

[Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré] S7 V157 jusqu'à sa parole : [ Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants. ] S7 V157,

et donc il a lié la réussite au fait de le suivre –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui–, et pas suivre quelqu'un d'autre, et cela est une preuve que celui qui renie sa Sûnnah et ne le suit pas, n'est pas un victorieux et ne fait pas partie des victorieux, après Il a dit :

[Dis: "Ô hommes! Je suis pour vous tous le Messager d'Allah,
à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui.
Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Allah, en Son messager,
le Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles.
Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés". ]

S7 V158

Il a rendu la guidée dans le fait de le suivre –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui–; Allah le Glorieux le Majestueux a dit dans un autre verset :

]Dis: "Obéissez à Allah et obéissez au messager.
S'ils se détournent, ...il (le messager) n'est alors responsable que de ce dont il est chargé;
et vous assumez ce dont vous êtes chargés. Et si vous lui obéissez, vous serez bien guidés".
Et il n'incombe au messager que de transmettre explicitement (son message). ]

S24 V54

et Il a dit :


[Que ceux, donc, qui s'opposent à son commandement prennent garde qu'une épreuve ne les atteigne,ou que ne les atteigne un châtiment douloureux. ]

et il a dit le glorieux le Majestueux :

[Dis: "Si vous aimez vraiment Allah,
suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés" ]

S31 V31

ainsi il y'a plusieurs verset dans ce sens.

Et par cela, on sait que celui qui transgresse l'ordre du prophète –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– est sur un grand danger, qui est d'être atteint d'une épreuve de déviation, de polythéisme et d'égarement ou un grand châtiment, et le Glorieux le Majestueux a dit :

[ Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu'il vous interdit,
abstenez-vous en; et craignez Allah car Allah est dur en punition. ]

S59 V7

ces versets et ce qui est rapporté dans leur signification sont une preuve de l'obligation de suivre le prophète –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– et l'obéir, ainsi la guidée, la miséricorde, le bonheur, et le bon aboutissement sont par le fait de le suivre et de l'obéir, celui qui renie la Sûnnah alors il a renié le livre d'Allah, et celui qui a dit qu'il a suivi le livre d'Allah sans la Sûnnah alors il a forgé un mensonge, il s'est trompé et il a mécru; car le Coran a ordonné de suivre le prophète et lui obéir –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui–, et celui qui ne le suit pas alors il n'a pas appliqué le livre d'Allah et il n'a pas cru au livre d'Allah, car le livre d'Allah a ordonné d'obéir au Messager d'Allah –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– et il a averti contre le fait de le transgresser, et celui qui prétend qu'il prend du Coran, et suit seulement le Coran sans la Sûnnah alors il a forgé un mensonge, car la Sûnnah fait partie du Coran, ainsi l'obéissance au Messager d'Allah fait partie du Coran qui a prouvé qu'il faut s'y référé, et il ordonné de s'y référé, il n'est pas possible de les séparer (le Coran et la Sûnnah), et il n'est pas possible que l'être humain puise suivre le Coran sans suivre la Sûnnah, et il ne peut pas suivre la Sûnnah sans suivre le Coran, ils sont liés l'un à l'autre.

Et en ce qui concerne ce qui est rapporté dans la Sûnnah d'après le Messager d'Allah –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– c'est ce qui est rapporté par Al Boukhari et Mouslim dans leurs livres authentiques d'après le Hadith d'Abû Hûrayra que le prophète –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– a dit :


[celui qui m'obéi il a obéi à Allah, et celui qui me désobéi il a désobéi à Allah, et celui qui a obéi au gouverneur il m'a obéi, et celui qui a désobéi au gouverneur il m'a désobéi ]

et dans le livre des ahadiths authentiques d'Al Boukhari d'après Abû Hûrayra –qu'Allah soit satisfait de lui–, le prophète –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– a dit :

[toute ma communauté ira au paradis sauf celui qui renonce", alors on a demandé : ô Messager d'Allah, qui renonce ? Il a répondu : "celui qui m'obéit ira au paradis et celui qui me désobéit alors il a renoncé d'y aller)" ].

Et donc il est clair que celui qui désobéit au Messager alors il a désobéit à Allah, et celui qui désobéit à Allah alors il ne veut pas aller au paradis.

Et dans le livre des sunan d'Abû Dawûd et dans le livre des ahadiths authentiques d'Al Hakîm avec une bonne chaîne de transmission , d'après Al Moqdam Bnû Ma'di Karab Al Kindi –qu'Allah soit satisfait de lui– que le prophète –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– a dit :


[n'est ce pas j'ai reçu le livre et pareil que lui ]

la signification du livre est le Coran et la signification de "pareil que lui" est la Sûnnah (la deuxième révélation),


ientôt un homme rassasié, accoudé dans son divan, parlera d'un hadith parmi mes ahadiths et dit "entre moi et vous il y'a le livre d'Allah ce que nous y avons trouvé de licite nous l'avons rendu licite, et ce que nous y avons trouvé d'illicite nous l'avons rendu illicite" ]

et dans une version

[ bientôt un homme rassasié dans son divan parlera d'une de mes affaires de ce que j'ai ordonné ou j'ai interdit et il dit "entre moi et vous il y'a le livre d'Allah ce que nous y avons trouvé nous l'avons suivi", n'est ce pas ce que le Messager d'Allah a interdit et comme ce qu'Allah a interdit ]

et les hadiths dans ce sens sont nombreux.


Par al Shaykh 'Abd Al 'Aziz ibn baz.
Traduit par Kamel Almaghribi

source: http://www.islam-al-haqq.com


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
 
L'obligation d'appliquer la Sûnnah et sa place dans l'Islam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle orthographe au primaire : obligatoire ?
» Tiers point ?
» Dérogation à l'obligation de loger... et les cpe ?
» Obligation d'aller en formation
» Savoir appeler à l’islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Sounnah-
Sauter vers: