Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 Le pervers narcissique

Aller en bas 
AuteurMessage
Layla38
3 Grades
3 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 613
Age : 108
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Le pervers narcissique   2013-06-04, 14:34

ijkl


Le pervers narcissique est une personne destructrice qui, dans les relations, ne cherche que son intérêt. Il peut être votre supérieur, votre employé, ... ou votre mari ou femme. Une telle relation au sein d'un couple est particulièrement dangereuse pour la victime, et les conséquences très importantes.

Voici quelques éléments :

Le profil du pervers* narcissique

Le pervers narcissique use la pire de toutes les manipulations tant les dégâts qu'elle occasionne sont dévastateurs et systématiques.

L'expression "pervers narcissique" est utilisée en psychopathologie pour désigner les individus présentant une personnalité marquée à la fois par un narcissisme** exacerbé et des traits de perversion morale.

Pour reconnaitre le pervers narcissique, voici le profil complet :
http://profil-pervers-narcissique.blogspot.com

* Pervers = Qui aime accomplir des actes cruels ou immoraux.
** Narcissisme = Sens 1 : Admiration de soi-même. Sens 2 : Egocentrisme (tendance à considérer sa personne comme le centre du monde.).

Son enfance

Souvent, le pervers narcissique n'a jamais été reconnu dans sa personnalité propre, a été victime d'investissement narcissique important de la part de ses parents et a été obligé de se construire un jeu de personnalités (factices), pour se donner l'illusion d'exister et être conforme à l'image narcissique voulue par ses parents.

La pathologie de l'enfant s'est trouvée induite par les exigences narcissiques de son entourage familial et scolaire. Une fois adulte, le narcissique a poursuivi sur sa lancée, instrumentant, tout en en souffrant, l'aveuglement de son entourage.

Les conséquences de l'emprise d'un pervers narcissique sur sa victime

Lorsque le pervers et sa victime sont à cette phase, elles se désistent toutes les deux afin d'éviter tous conflits.
Le pervers va provoquer la victime indirectement de manière à la déstabiliser et celle-ci se soumet de peur de créer un conflit, risquant de mener à une rupture.

Cependant, de cette façon, la victime sera de plus en plus éteinte ou déprimée, pendant que son agresseur se sentira encore plus dominant.

La confusion dans cette relation est que la victime à des difficultés à penser, à être elle-même et n'a plus aucun moyen de réagir.
Naît alors pour elle un stress (ressentant la relation non franche et une grande incertitude), des angoisses, ...
Ce combat mène la victime à renoncer à sa propre identité.
Et parfois, de ce fait, le pervers la laisse, n'ayant plus rien à lui prendre.

Après la phase d'emprise, le doute s'installe chez la victime. Et lorsque celle-ci et l'entourage s'aperçoivent du processus, il est difficile pour eux d'y croire étant donné qu'une telle violence sans compassion est inimaginable.
Pendant ce temps, la victime culpabilise et l'agresseur continu de se blanchir.

Accepter la soumission génère une situation stressante qui se caractérise par :
- des palpitations - de la fatigue - des troubles du sommeil - une sensation d'oppression - des maux de tête - de l'essouflement - des troubles digestifs - des douleurs abdominales - de l'anxiété - de la nervosité - de l'irritabilité ... à long terme, ces symptômes deviennent chroniques.

Ces pressions poursuivant pendant des mois ou même des années, la résistance de l'organisme s'épuise.
Des désordres fonctionnels et organiques peuvent apparaître, dus aux à-coups neurohormonaux.
Cet état de stress permanent peut se traduire par un trouble anxieux généralisé, un état d'appréhension et d'anticipation constantes, des ruminations anxieuses difficilement maîtrisables, un état de tension permanente et d'hypervigilance.

Au stade suivant, la victime décrit un sentiment de peur. Elle est sur le qui-vive en permanence, guettant les regards, les gestes et le ton de l'autre, pouvant masquer une éventuelle agressivité non exprimée.
La victime, terrorisée, qu'elle se soumette ou réagisse, est de toute façon dans son tort (pour le pervers mais également pour l'entourage).
Pour affronter tout ça, la victime se sent seule, car généralement, l'entourage proche préfère "ne pas se mêler".

Les solutions face au pervers

Sachant que le pervers narcissique ne considère pas qu'il a un problème, les thérapies n'ont pas prises sur lui.
Il est extrêmement rare qu'il change ou veuille changer d'attitude ou de valeurs morales.
Donc il ne reste que deux solutions :
- rester et accepter la domination, en ayant conscience d'aller vers sa propre destruction ;
- partir et se libérer. C'est une solution très difficile car elle se fait dans la douleur et la culpabilité.
A savoir : le pervers n'abandonne jamais sa victime sans réagir.
Cependant, cette solution est la plus raisonnable.

Pour plus d'informations et de détails :
http://profil-pervers-narcissique.blogspot.com
Ou sur google en tapant "pervers narcissique". Visiter les sites ou les forums qui parlent de ce sujet.

N'hésitez pas à en parler sur cette discussion, si vous avez des doutes ou des questions inch'Allah !


« Savez-vous ce qui est encore meilleur que la charité, le jeûne et la prière? C’est de maintenir de bons rapports avec les gens, car les querelles et la rancœur détruisent l’humanité. » (Mouslim, Boukhari)
http://www.nusrah.com/fr/articles/4831.article.htm
Revenir en haut Aller en bas
Layla38
3 Grades
3 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 613
Age : 108
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Le pervers narcissique   2013-06-04, 14:36

ijkl


Voici le test :
- Au dessus de 10/20 c'est un manipulateur
- A partir de 25/30 on peut affirmer que c'est un PN ( Pervers Narcissique ).

1- Il culpabilise les autres, au nom du lien familial, de l'amitié, de l'amour, de la conscience professionnelle, etc.
2- Il reporte sa responsabilité sur les autres ou se démet de ses propres responsabilités.
3- Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et ses opinions.
4- Il répond très souvent de façon floue.
5- Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments, selon les personnes ou les situations.
6- Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.
7- Il fait croire aux autres qu'ils doivent être parfaits, qu'ils ne doivent jamais changer d'avis, qu'ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et aux questions.
8- Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres: il critique sans en avoir l'air, dévalorise et juge.
9- Il fait faire ses messages par autrui ou par des intermédiaires.
10- Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner et peut provoquer la rupture d'un couple.
11- Il sait se placer en victime pour qu'on le plaigne : maladie exagérée, entourage "difficile", surcharge de travail, etc.)
12- Il ignore les demandes (même s'il dit s'en occuper).
13- Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins (notions d'humanité, de charité...)
14- Il menace de façon déguisée ou fait un chantage ouvert.
15- Il change carrément de sujet au cours d'une conversation.
16- Il évite ou s'échappe de l'entretien, de la réunion.
17- Il mise sur l'ignorance des autres et fait croire à sa supériorité.
18- Il ment.
19- Il prêche le faux pour savoir le vrai, déforme et interprète.
20- Il est égocentrique.
21- Il peut-être jaloux même s'il est un parent ou un conjoint.
22- Il ne supporte pas la critique et nie les évidences.
23- Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.
24- Il utilise souvent le dernier moment pour demander, ordonner, ou faire agir autrui.
25- Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes, ses actes ou son mode de vie répondent au schéma opposé.
26- Il utilise les flatteries pour nous plaire, fait des cadeaux ou se met soudain aux petits soins pour nous.
27- Il produit un état de malaise ou un sentiment de non-liberté (piège).
28- Il est efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d'autrui.
29- Il nous fait faire des choses que nous n'aurions probablement pas faites de notre propre gré.
30- Il est constamment l'objet de discussions entre gens qui le connaissent, même s'il n'est pas là.

Source : http://egerie1965.free.fr/manipulateur_pervers.htm


« Savez-vous ce qui est encore meilleur que la charité, le jeûne et la prière? C’est de maintenir de bons rapports avec les gens, car les querelles et la rancœur détruisent l’humanité. » (Mouslim, Boukhari)
http://www.nusrah.com/fr/articles/4831.article.htm
Revenir en haut Aller en bas
oumrayan
4 Grades
4 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 1284
Age : 61
Localisation : france
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Le pervers narcissique   2013-06-04, 15:40

salam-alikum1



barak allhou fiki pour ce partage
j ai fait le test el hamdoulileh j en suis pas :))


WA A SALEM ALEYKOUM WA RAHMATULLAHOU BARAKAT
Revenir en haut Aller en bas
Layla38
3 Grades
3 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 613
Age : 108
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Le pervers narcissique   2013-06-04, 15:47

oumrayan a écrit:

barak allhou fiki pour ce partage
j ai fait le test el hamdoulileh j en suis pas :))
ijkl
Wa fiki barak
Mais en général , le test on le fait pour des personnes de notre entourage pour voir s'ils le sont ou pas.Les PN eux, ne le feront jamais. Ils ne croiront jamais qu'ils ont un problème


« Savez-vous ce qui est encore meilleur que la charité, le jeûne et la prière? C’est de maintenir de bons rapports avec les gens, car les querelles et la rancœur détruisent l’humanité. » (Mouslim, Boukhari)
http://www.nusrah.com/fr/articles/4831.article.htm
Revenir en haut Aller en bas
Layla38
3 Grades
3 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 613
Age : 108
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Le pervers narcissique   2013-06-04, 15:47

ijkl

Caroline, avocate, est tombée dans les griffes d'un de ces manipulateurs, de plus en plus nombreux. Comment les reconnaître ? Comment leur échapper ?

Dix ans après ses révélations sur le harcèlement moral, Marie-France Hirigoyen publie un nouveau livre sur les "Abus de faiblesse et autres manipulations"(JC Lattès) (lire des extraits dans le magazine). Dans cet inventaire des ruses perverses, il est aussi question de ce mal qu’on commence à nommer : la perversion narcissique, et de son mode opératoire, la prédation morale.

L’expression entre dans la conversation. Ce n’est pas un abus de langage ni une lubie mais le signe, selon certains thérapeutes qui voient en consultation "de plus en plus de traumatisés psychiques", d'une pathologie en recrudescence. Il entrerait dans les relations humaines une perversité grandissante, c'est-à-dire un rapport à l’autre purement utilitaire, en résonance avec l’idéologie de surconsommation des dernières décennies.

Poison lent au bureau, la perversion narcissique est dans le huis clos familial si ignoble que les psychanalystes Maurice Hurni et Giovanna Stoll, auteurs de "Saccages au quotidien" (L’Harmattan), évoquent une "réalité clinique qui soulève notre révolte et même notre horreur".

Autant d’hommes que de femmes seraient confrontés à un prédateur. L’autre est un territoire à annexer. Le pervers va prendre contrôle de son partenaire en utilisant ses faiblesses pour affirmer sa force. Le ressort profond d’une personne perverse est l’absence d’empathie, permettant de manœuvrer sans états d’âme, voire avec cruauté, pour transférer à l’autre la dépression ou la psychose qu’elle cherche à éviter.

Cette acrobatie psychiatrique la rend extrêmement dangereuse. Ceux et celles qui se heurtent à sa froide mécanique ne sont soupçonnables ni de masochisme ni de complaisance victimaire. Ils sont retenus par un lien complexe : l’emprise, véritable domination sur l’esprit de l’autre.

Caroline, 42 ans, avocate, témoigne : "Le jour où je l'ai quitté, il est devenu fou"

"J’ai retrouvé Jean il y a cinq ans, que je croisais depuis longtemps sans vraiment le connaître. Immédiatement, j’ai eu l’impression d’être extrêmement bien comprise. Ces gens ont quelque chose que l’on prend pour de l’empathie mais en fait c’est le jeu de la capture.

Dès le début, il a réveillé l’idée que le grand amour est toujours possible, c’est comme s’il mettait en mot mes attentes. Il venait d’être quitté, il m’a fait rire et m’a ému dans sa détresse. J’étais touchée par sa confiance. Le pervers narcissique, c’est le piège de la compassion.

Un soir, il m'a dit qu'il comprenait enfin pourquoi il n'avait jamais voulu d'enfant : avant moi il n'avait pas trouvé la femme qui fasse naître ce désir. Il voulait tout avec moi, vivre ensemble, faire un enfant, être l'épaule qui me rassure, vieillir à mes côtés, tout mais pas de mensonge ni de tromperie entre nous. Le lendemain matin, j’ai quitté l’homme avec qui je vivais depuis 5 ans.


« Savez-vous ce qui est encore meilleur que la charité, le jeûne et la prière? C’est de maintenir de bons rapports avec les gens, car les querelles et la rancœur détruisent l’humanité. » (Mouslim, Boukhari)
http://www.nusrah.com/fr/articles/4831.article.htm
Revenir en haut Aller en bas
Layla38
3 Grades
3 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 613
Age : 108
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Le pervers narcissique   2013-06-04, 15:48

ijkl

Immédiatement il est devenu plus froid. Il se fâchait, disait qu’il doutait de mon amour. Plus j'essayais de lui prouver, plus il était distant, narquois. Il disait que "finalement, j'étais comme les autres, et qu’il resterait seul toute sa vie", et que si je l'aimais vraiment, il fallait que je l’aide professionnellement, que je lui présente des gens. J’ai utilisé mon réseau pour l'aider, pour lui prouver. On a fait le tour de mon carnet d'adresses, il était déçu du résultat.
"Je me recroquevillais de plus en plus"

Il me disait : "Toi tu es intelligente mais tu n’es pas maligne". Finalement, je ne lui servais à rien, qu'à perdre son temps. Il parlait en boucle de ses problèmes. Je ne devais pas l’interrompre. Il devenait de plus en plus irascible puis il revenait comme si de rien n’était. J’avais peur que ça dégénère de nouveau. Je ne disais rien et je me recroquevillais de plus en plus.

Il était toujours très préoccupé de lui-même, hypocondriaque, à t’envoyer balader si tu poses une question, et à te le reprocher si tu n’en poses aucune. Il y avait cette façon de faire le vide autour de moi. En me faisant parler de mes amis, pour casser ceux avec qui j’avais des difficultés. Les autres, il les a vus une fois pour les dégommer. Il y avait la punition par l’absence.

Je me souviens d’une fois, on avait passé une bonne soirée. Le lendemain, il m’appelle en disant : "C’est vraiment moche ce que tu as fait, salope". Et là, silence pendant une semaine. Toi, tu cherches une explication. Tu te dis que forcément, pour qu’il soit dans une telle colère, quelqu’un a dû lui dire quelque chose de terrible sur toi. Il te laisse comme ça pendant huit jours, et toi tu n’as rien à quoi te raccrocher pour comprendre. Quand il revient, tu veux en parler et il te dit : "Non, non, surtout pas, ça va encore m’énerver". Et comme toute la semaine tu es passée par les larmes, les demandes d’explication sur répondeur, la peur que ce soit fini, tu n’insistes pas.


La punition par l'abstinence

Il y avait la punition par l’abstinence. Quand on allait au lit, il prenait deux Stilnox, me faisait enfiler un grand pyjama et s’endormait à l’autre bout du lit. Il me disait que j’avais "un cul à la place du cerveau". Ca me faisait pleurer. Si tu te plains, tu es une pleurnicheuse ; si tu te fâches, une hystérique ; si tu t’attristes, une dépressive. Cette histoire a duré plus d’un an. Le jour où j'ai pu le quitter, il est devenu fou, m'a collée au mur, il voulu m'étrangler. Je me suis défendue. Il a claqué la porte et n'est pas revenu.

Je me suis souvent demandé, depuis, pourquoi je n’étais pas partie plus vite. Avec ces gens, tu te prends un bus dans la gueule et tu te retrouves K.O sans comprendre. Tu cherches du sens. Et ça peut durer très longtemps car il n’y en a pas. Dès que tu te rattaches à une logique, tu commences à réagir. Mais tant qu’il n’y a pas de logique, tu es paralysée."

Le nouvel Observateur


« Savez-vous ce qui est encore meilleur que la charité, le jeûne et la prière? C’est de maintenir de bons rapports avec les gens, car les querelles et la rancœur détruisent l’humanité. » (Mouslim, Boukhari)
http://www.nusrah.com/fr/articles/4831.article.htm
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10453
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Le pervers narcissique   2013-06-05, 12:42

salam-alikum1

barakaAllahoufiki oukhti


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10453
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Le pervers narcissique   2013-07-27, 15:36

salam aylikoum

le test est tres positif pour un membre de ma famille... (27/30)
kheir inchaAllah...


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10453
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Le pervers narcissique   2013-07-27, 15:39

salam aylikoum

comment proceder pour "ecraser" intelligement ce genre d'individus et ne pas laisser prendre le pouvoir et la victoire sur sa victime?? il n'ya aucun moyen possible??



 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10453
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Le pervers narcissique   2013-07-27, 15:41



 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pervers narcissique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pervers narcissique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce qu'un Trouble de personalité narcissique?
» Dieu est-Il narcissique ?
» Etes vous narcissique ??
» La personnalité narcissique
» "Faille narcissique" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Bien-être-
Sauter vers: