Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 Fier(es) d'être Musulman(es)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayman
5 Grades
5 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 1980
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Fier(es) d'être Musulman(es)   2007-06-19, 17:52

Salam aleykoum,

L'Islam ne correspond assurément guère à l'image que donnent de lui ses détracteurs et certains islamophobes dans le monde.Mais peut-être est-ce là précisément une raison de plus d'affirmer encore plus notre attachement et notre grande fierté de faire partie des adeptes de cette noble religion.

Les pratiques islamiques ne peuvent assurément pas se comparer à ceux du christianisme,du judaisme,ou autres religions et pourtant ils ne présentent rien de plus extraordinaire,au contraire puisqu'ils n'exigent pas du fidèle qu'il croie en des "mystères" mais lui imposent simplement une attitude d'adoration et de soumission au Dieu unique.

La différence fondamentale entre un Occidental moyen et un musulman pratiquant ne se situe probablement pas au niveau des héritages culturels,mais correspond plutôt à la contradiction qui oppose inévitablement à la civilisation sécularisée actuelle tout homme attaché à une tradition sacrée.A cet égard le musulman fidèle à sa foi reste toujours plus ou moins étranger au monde moderne.

Pareille situation lui pose forcément des problèmes et l'astreint à une discipline fort peut conforme à l'esprit du siècle,mais elle lui apporte maintes compensations dont la moindre n'est pas la paix de l'âme.Car,en acceptant cette discipline,non seulement il a le sentiment d'être réconcilié avec son Créateur,à qui il fait acte d'obéissance dans l'accomplissement de chacune de ses obligations religieuses,mais il retrouve un état d'harmonie avec la création.

En effet,les rites islamiques ont un lien évident avec les grands rythmes cosmiques,en particulieui détermine les heures des prières quotidiennes,ainsi qu'avec celui de la lune qui demeure la base du calendrier musulman.

Leur symbolisme rappelle à l'homme qu'il occupe une place centrale dans l'univers où il a été fait "vicaire de Dieu" ("Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges : "Je vais établir sur la terre un vicaire "Khalifa" - Sourate Al-Baqara - Verset 30),ce qui le rend solidaire de la nature et de tout l'ordre des choses créées,mais le désolidarise d'une civilisation responsable de crises diverses et autres cataclysmes menaçants.

La pratique de l'islam ne favorise nullement l'exaltation religieuse,mais s'accompagne plutôt de sobriété et de sérénité.Car la foi qui en est la motivation est faite de certitude et de sagesse, certitude de l'Absolu,de la Toute-Réalité divine,et sagesse reconnaissant que tout le reste,tout ce qui constitue l'ici-bas,est relatif et contingent,"divertissement et jeu" selon les termes du Coran.

"La présente vie n'est que jeu et amusement.La demeure dans l'au- delà sera meilleure pour ceux qui sont pieux.Eh bien,ne comprenez-vous pas ?" (Sourate "Al-Anaâm" - Les Bestiaux - Verset 32).

Il est évident qu'à notre époque la plupart des religions sont plus ou moins en déclin ou en crise.L'islam échappe à la règle,et en dépit de certaines turbulences et des excès injustifiables commis en son nom,il est,dans sa réalité vécue par des centaines de millions de croyants,très différent de ce que l'actualité fait apparaître de lui,et demeure un extraordinaire réservoir de foi et de prière.

Et s'il est toujours capable d'attirer des Occidentaux en quête de l'essentiel, de "la seule chose nécessaire",que leur refuse leur propre civilisation,il ne le doit évidemment pas à certaines formes plus ou moins aberrantes d'intégrisme et d'étroitesse d'esprit,mais à sa spiritualité toujours vivante et au fait fondamental qu'il reste expression directe de la Vérité transcendante,sans laquelle il ne saurait y avoir de véritable religion.

Si c'est vers l'islam et sa spiritualité que se sont dirigés un grand nombre d'occidentaux appartenant à d'autres religions,il y a une raison principale à cela.Dans la perspective universaliste de la pensée traditionnelle,l'islam apparaît comme ce qu'il est selon sa propre doctrine : la conclusion et la synthèse de la Révélation universelle.

Texte corrigé comprenant des extraits du "Le Temps stratégique".
Revenir en haut Aller en bas
 
Fier(es) d'être Musulman(es)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le divorce et ses effets néfastes sur le musulman
» comportement d'un musulman
» Présentation Ali musulman
» Egypte : Un musulman fait brûler vif un jeune chrétien et la foule s'excite
» Je suis bouddhiste, chrétien, musulman et juif aussi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Le Monde Invisible-
Sauter vers: