Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 Peu de réjouissance 2 ans après la mise en application de la loi sur le niqab | Oum Leyna

Aller en bas 
AuteurMessage
abdelrahman
5 Grades
5 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 48
Localisation : roubaix
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Peu de réjouissance 2 ans après la mise en application de la loi sur le niqab | Oum Leyna    2013-04-21, 06:42

Salam aleykoum wa rahmatoula wa barakatou

Bismillah ir-Rahman ir-Raheem was-salaat was-salaam `ala Nabiyyina Muhammadin wa `ala alihi wa sahibihi ajma`een

Peu de réjouissance 2 ans après la mise en application de la loi sur le niqab | Oum Leyna

Voilà maintenant deux ans que la loi interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public a été mise en vigueur.

A ce jour, la loi est toujours bel et bien en application.

Nos sœurs sont toujours pourchassées par la police, les insultes et les mauvais traitements à leur égard de la part de certains lobotomisés de fdesouche sont toujours aussi virulents.

Cependant, elles tiennent bon et continuent à mener une vie aussi normale que possible en bravant la loi.



Or, alors que ce changement législatif avait été pris dans une relative indifférence des musulmans, et même pour certaines organisations censées être des instances représentative de la communauté dans leur entière acceptation, les politiques s’en sont pris aussitôt après au voile couvrant uniquement les cheveux.

Le foulard dans les entreprises, pour les nounous, dans les structures accueillant des enfants fait l’objet d’une véritable polémique.

Maryam Borghée, l’apprentie islamologue…

L’année dernière, à l’occasion du premier « anniversaire » de la loi, la sociologue Maryam Borghée avait publié un ouvrage scientifique à visée populaire sur le sujet des femmes en voile intégral : Voile intégral en France, Sociologie d’un paradoxe.

Un grand espoir avait émergé de cet écrit qui pouvait aider à mieux comprendre les femmes voilées intégralement.

Elle s’insurgeait même contre la loi interdisant ce vêtement.

Or, l’espérance fut de courte durée comme je l’avais déduit dans une en lisant quelques extraits disponibles sur Internet.

Au lieu de chercher à proposer une œuvre neutre avec une volonté réelle de décrire les femmes sous le voile « total » selon son expression, elle s’acharne à démontrer que ces dernières seraient dépressives, faibles psychologiquement et le voile intégral ne représenterait qu’une échappatoire identitaire à travers laquelle elles acquerraient la prestance et la gloire tant désirées dans leur « triste » vie.

En d’autres termes, le niqab se porte quand les femmes n’ont plus rien à perdre puis qu’elles sont en situation d’errance et de précarité sociale, économique et émotionnelle.

Sous couvert de neutralité, Maryam Borghée glisse de nombreuses interprétations personnelles sans fondement appuyé. Par exemple, elle explique à propos d’une femme s’étant procuré un niqab : « quelques jours plus tard, elle s’achète le même costume, sans doute pour déranger et fasciner à son tour ».

Pourquoi introduire ce « sans doute » ? Il s’agit d’un pur détournement des propos de la personne enquêtée.

C’est justement par le biais de ces sous-entendus que croissent et s’érigent de lourds stéréotypes tenaces dont nos sœurs sont victimes.

En plus d’interprétations douteuses, elle part de postulats négatifs à l’encontre des femmes voilées intégralement.

Elle s’étonne de voir des femmes diplômées de lettre ou encore de droit des affaires.

Le postulat initial présupposait-il que le voile intégral rime avec analphabète et femmes amoindries dans leurs capacités intellectuelles ?

En tant que sociologue, on ne peut lui reprocher d’avoir désacralisé ce vêtement et mis de côté le voile intégral comme aboutissement d’un cheminement religieux et spirituel.

En revanche, elle en fait un instrument de simple consommation, un outil de mode suivant des concepts purement matérialistes.

En cherchant à démystifier ce vêtement, elle incorpore une logique libérale propre à la société de consommation actuelle à une pratique religieuse.

Le niqab serait en grande partie portée pour plaire aux autres et se voir complimenter…

Dans ce processus, les converties à l’islam sont décrites comme étant les plus faibles.

Or, encourir de la prison, des amendes, des humiliations et autres bavures, ne peut être motivé que par une foi authentique et une conviction sans faille.

En dernière instance, cette conteuse d’histoire rejette l’idée que la pudeur de cacher sa physionomie puisse demeurer une motivation au port du voile facial en France étant donné la primauté des valeurs occidentales qui ne vont pas dans ce sens.

Si cette femme n’a pas de pudeur et n’en comprend même pas le sens, ce n’est pas une raison suffisante pour dénigrer celle des autres.

Je tiens à signaler que si je suis aussi ferme et intransigeante c’est que la sociologie se veut à but scientifique utilisant des enquêtes rigoureuses et approfondies afin de ne pas verser dans une étude caricaturale.

Lorsque l’on publie un ouvrage, on se doit de maîtriser la portée de chacun de nos propos.

Espérons que cette année ne verra pas poindre de nouvelles pseudos sociologues autoproclamées expertes en islam.

On peut déjà en douter par l’avancée fulgurante d’une nouvelle mouvance qui entremêle l’islam à l’occidentalisme et ses valeurs de décadence sociale : le féminisme islamique ou féminisme musulman.

Sujet sur lequel je reviendrai prochainement inshaallah.

Oum Leyna
Sociologue spécialisée dans les questions de religion et de genre

Revenir en haut Aller en bas
 
Peu de réjouissance 2 ans après la mise en application de la loi sur le niqab | Oum Leyna
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après une mise en dispo, est-on réintégré dans son académie?
» Mise en disponibilité après un M2 pour préparer l'agrégation ?
» URGENT : Cherche mise à niveau diététique à moins de 1000 EUROS sur Lyon
» Dispo pour agrégation dès après l'année de stage.
» Les esprits servants et mise en garde sur l'évocation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Musulmane :: le voile et la tenue de la femme-
Sauter vers: