Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 la loi du talion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10443
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: la loi du talion   2013-04-20, 19:30

salam-alikum1

Question
A Salamou'alaykoum, voici ma question la vengeance est t'elle permise en islam si oui, dans quel cas

Réponse
Louange à Allah. Paix et Salut sur Son Prophète.
Cher frère,
Le Musulman qui est éprouvé de devoir vivre dans un pays qui n'applique pas la Charia, puis subit une agression, n'a pas le droit d'appliquer la loi du talion de lui-même et ce pour les raisons suivantes:

1/ L'application de la loi du talion loin de l'autorité judiciaire mène souvent à des meurtres en série et un désir de vengeance.

2/ La loi du talion ne peut être décidée qu'après s'être assuré que le meurtre était prémédité et exécuté par transgression. Ce qui requiert des aveux ou des preuves incontestables qui ne sont authentifiées que par le biais d'un tribunal. Si cette procédure est confiée aux tuteurs de la victime, en dehors des tribunaux, il est possible que la loi du talion soit exécutée sur celui qui ne le mérite pas. Comme le cas où le meurtre serait commis involontairement par exemple ou bien si les preuves ne sont pas assez solides pour trancher dans une affaire délicate.

3/ Avant l'application de la loi du talion, il faut s'assurer que les tuteurs soient tous d'accord. Il se peut que l'un d'eux soit trop jeune et qu'il faille attendre qu'il atteigne l'âge de la puberté pour qu'il puisse donner son avis. Il est aussi possible que l'un d'entre eux accepte d'être indemnisé par le biais du tribunal et renonce à son droit d'application de la loi du talion.
Toutes ces conditions, ou une partie d'entre elles échappent aux tuteurs de la victime si l'affaire leur est déléguée à la place des autorités.
Ceux qui ont permis au Waliye d'exécuter la loi du talion lui même, ont mis comme condition que le Sultan ou son représentant soient présents, car le désir de vengeance peut très vite mener à l'injustice et à la transgression. C'est pourquoi de nombreux juristes ont décidé que le juge a le droit de sanctionner celui qui décide d'exécuter la loi du talion lui-même, sans se référer au tribunal religieux, pour abus de pouvoir et transgression.

5/ L'application de la loi du talion par les tuteurs de la victime dans un pays qui n'applique pas la Charia peut causer leur emprisonnement, et peut-être même leur condamnation à mort. Et il y a en cela une grande nuisance personnelle en s'exposant à une peine injuste, et la règle de base est qu'il ne faut pas se faire du tort, ni faire du tort aux autres.

Allah, Exalté soit-Il, dit vrai lorsqu'Il dit : "C’est dans le talion que vous aurez la préservation de la vie, ô vous doués d’intelligence, ainsi atteindrez-vous la piété".
(Sourate 2/ Verset 179)

Car la loi du talion dissuade le criminel de songer à perpétrer le meurtre et met fin au problème de vengeances en série qui cause de nombreuses victimes.

Pour ces raisons, le musulman qui vit dans un pays qui applique la Charia n'a pas besoin de recourir à la vengeance, car les lois de la Charia se chargent de lui donner son droit.

Mais, lorsque les gens sont privés du bienfait de l'application des sentences de la Charia, c'est là que s’instaurent les règlements de compte dignes de l'époque préislamique, les meurtres en série et que l'injustice se propage; le tuteur de la victime observant avec amertume l'assassin vivre en sécurité, condamné à passer quelque temps en prison ou à payer une amende, ce qui ne suffit pas pour le dissuader de récidiver. Gloire à Celui qui créa les âmes, et a légiféré en leur faveur ce qui leur convient.

"Ne connaît-Il pas ce qu’Il a créé alors que c’est Lui le Compatissant, le Parfaitement Connaisseur" (Sourate 67/Verset 14)

Et Allah sait mieux.


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
souaad
4 Grades
4 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 1150
Localisation : L'étoile du Maghreb
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: la loi du talion   2015-03-29, 11:56

salam-alikum1

La loi du talion n'est pas une prérogative islamique. L'Islam fait maintenir une institution appliquée par tous les peuples sémitiques et déjà prescrites dans les Ecritures antérieures au Coran : "Nous l'avons prescrit dans la Tora : vie pour vie, oeil pour oeil, dent pour dent, nez pour nez, oreille pour oreille. Les blessures tombent sous la loi du talion ; mais celui qui abandonnera généreusement son droit, obtiendra l'expiation de ses fautes" (S. V, 45).

"Si un homme provoque une infirmité chez un compatriote, on lui fera ce qu'on lui a fait ; fracture pour fracture, , oeil pour oeil, dent pour dent, on provoquera chez lui la même infirmité qu 'il a provoqué chez l'autre " ( Le Lévitique, XXIV, 19).

"Tu ne t'attendriras pas : vie pour vie, oeil pour oeil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied." (Le Deutéronome, 21).

La loi du talion est prescrite en cas de meurtre : "O vous qui croyez ! La loi du talion vous est prescrite en cas de meurtre : l'homme libre pour l'homme libre, l'esclave pour l'esclave, la femme pour la femme (S. II, 178).

Auparavant, le clan, dans son ensemble et non pas le meurtrier seulement, subissait les représailles du clan de la victime, ce qui provoquait des guerres sanglantes. L'Islam met fin à cette institution paienne en limitant la sanction au délit et à l'auteur de l'acte répréhensible. Cette vengeance fut encore atténuée sous forme de paiement du prix du sang (dya) par le clan auquel appartient le criminel. Elle n'a plus sa raison d'être, si l'homicide est involontaire ; "Il n'appartient pas à un croyant de tuer un croyant - mais une erreur peut se produire"; Dans ce cas, "Celui qui tue un croyant par erreur, affranchira un esclave croyant et remettra le prix du sang à la famille du défunt ; à moins que celle-ci ne le donne en aumône. Si le croyant qui a été tué appartient à un groupe ennemi, le meurtrier affranchira un esclave croyant. S'il appartient à un groupe auquel un pacte vous lie, le meurtrier remettra le prix du sang à la famille du défunt et il affranchira un esclave croyant. Celui qui n'a pas les moyens jeûnera deux mois de suite, en signe de repentir imposé par Dieu - Dieu est celui qui sait, Il est juste" (S. IV, 92).

La loi du talion ne s'applique pas seulement quand il y a meurtre comme l'indique le verset 45 sourate V citée ci-dessus. Elle consiste aussi à rendre coup pour coup quand il s'agit d'offenses morales, ou matérialisées : "Le mois sacré contre le mois sacré. Toute profanation tombe sous la loi du talion. Soyez hostile envers quiconque vous est hostile, dans la mesure où il vous est hostile. Craignez Dieu ! Sachez que Dieu est avec ceux qui le craignent". (S. II, 194).

La loi du talion n'est pas une institution barbare. Elle l'est pour ceux qui veulent ignorer la nature humaine : il est difficile de subir un affront quel qu'il soit sans réagir et sans laver l'humiliation subie. Connaissant les inclinations de Ses créature, Dieu (swt) réfréna cependant ses tendances à vouloir appliquer à l'adversaire, des préjudices plus grands que ceux qu'il a connus : "Si vous châtiez, châtiez comme vous l'avez été. Mais si vous êtes patients, c'est mieux pour ceux qui sont patients". (S. XVI, 126). Le prophète (sws) disait : "Ne vous vengez pas outre mesure."

Donc, la loi du talion est la règle fondamentale. Cependant, comme l'indiquent certains versets, Dieu (swt) recommande d'être patients et, si cela est possible, d'abandonner les poursuites contre ceux qui nous ont porté tord.

"Celui qui abandonnera généreusement ses droits obtiendra l'expiation de ses fautes" (S. V, 45).



Revenir en haut Aller en bas
elwaraini
3 Grades
3 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 558
Age : 30
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: la loi du talion   2015-03-29, 19:34

la loi du talion c'est le châtiment du droit ancien qui consistait à appliquer au coupable le même traitement qu'il avait infligé à sa victime  

La sagesse cachée derrière la loi du Talion (Sourate 2 versets 178 et 179)
Beaucoup de détracteurs de l’islam prennent ces versets sur la loi du talion pour souligner la violence de l’islam. Certains affirment même qui si un homme commet un meurtre, ce n’est pas l’homme qui sera puni par la loi du talion mais sa femme. Vous l’aurez remarquer, tout est bon pour salir l’islam et les musulmans. Je vais donc essayer d’apporter la lumière sur la loi du talion à travers l’exégèse d’Ibn Kathir.
Les versets 178 et 179 de la sourate 2 ont été révélés pour que les musulmans ne fassent pas comme les juifs de Médine qui n’appliquaient pas correctement la loi du Talion. A la page 479, Ibn Kathir rapporte que les deux tribus juives, les Banou Kouraydha et les Banou Nadir se faisaient la guerre et que les Banou Nadir avaient vaincu les Banou Kouraydha avant la venue de l’islam. De ce fait, les Banou Nadir avaient un statut supérieur par rapport aux Banou Kouraydha car lorsqu’un membre des Banou Nadir tuait un membre des Banou Kouraydha, la loi du talion ne s’appliquait pas pour les Banou Nadir. A la place de la sanction qui aurait dû être la mise à mort du meurtrier, les Banou Nadir se « contentaient de payer une rançon qui équivalait à cent gourdes ( Wasak ) de dattes, mais quand un homme de Banou Kouraydha tuait un autre membre de Banou Nadir, il était soumis au talion même si sa tribu payait deux cents gourdes de dattes, c’est-à-dire le double de ce que les autres payaient.  »

Contrairement au judaïsme, Dieu a allègé la loi du talion en instaurant la possibilité pour les proches de la victime de pardonner le meurtrier qui aura l’obligation de payer le prix du sang.

« Si l’ayant droit consent une remise de cette peine au meurtrier, ce dernier sera poursuivi modérément et il devra s’acquitter du prix du sang avec empressement.  » [Sourate 2, verset 178]

La loi du talion est connue de tous et à pour but la réciprocité d’un crime commis par un individu. Cette loi est surement l’une des plus ancienne et existe aussi dans le judaïsme.
«Mais si malheur arrive, tu paieras vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure. » [ Torah, Exode 21 : versets 23 à 25 ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la loi du talion   

Revenir en haut Aller en bas
 
la loi du talion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La loi du talion
» La loi du Talion
» la loi du talion
» la nouvelle justice face à la loi du talion. Saint Matthieu, 5, 38-42
» Quelles sont les passages de la Bible qui vont dans le sens de l'abolition de la peine de mort ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Jurisprudence islamique / Rappels sur le comportement du musulman-
Sauter vers: