Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 L'ignorance du tawhid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guest Muslim
4 Grades
4 Grades


Masculin Nombre de messages : 1188
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: L'ignorance du tawhid    2012-12-24, 16:07

As Salamou Alykoum

Le Tawhid est établi dans la disposition naturelle

Allah a dit : « Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d'Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes: « Ne suis-Je pas votre Seigneur? » Ils répondirent: « Mais si, nous en témoignons... » - afin que vous ne disiez point, au Jour de la Résurrection: « Vraiment, nous n'y avons pas fait attention », ou que vous auriez dit (tout simplement): « Nos ancêtres autrefois donnaient des associés à Allah, et nous sommes leurs descendants, après eux. Vas-Tu nous détruire pour ce qu'ont fait les imposteurs? ». Et c'est ainsi que Nous expliquons intelligemment les signes. Peut- être reviendront-ils! » (Sourate 7, versets 172-174)

Les êtres humains ont fait un pacte clair et bien détaillé avec le Seigneur de l’Univers qui consistait à L’adorer, à ne pas Lui donner d’associé et de ne point faire d’anthropomorphisme. La descendance d’Iblis, le maudit, les a égarés de leur religion, sauf des Croyants, Serviteurs d’Allah : ceux qui s’accrochent à l’anse la plus solide.

Dans la Religion d’Allah, les gens sont divisés en deux parties : les croyants et les mécréants. Et il n’y a que deux religion (l’Islam et le Koufr) et non pas trois. Celui qui sort de la première, tombe forcément dans la deuxième et vice-versa.

Allah a dit : « C'est Lui qui vous a créés. Parmi vous (il y a) des mécréants et des croyants... » (Sourate 64, verset 2)

Allah dit aussi : « Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, elle ne sera point agrée, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants » (Sourate 3, verset 85)

Il est cité dans les bases clairvoyantes du Coran et de la Sounna, que l’Islam est l’adoration d’Allah L’Unique, sans rien ni personne Lui associer (le Tawhid), et la religion du Koufr est l’annulation du Tawhid de n’importe quelle manière. La personne qui pratique le Tawhid est clairement musulmane, monothéiste, tandis que celui qui annule le Tawhid en commettant du Chirk, on a la certitude que cette personne n’est pas musulmane, qu’elle est sur le chemin opposé à l’Islam, c’est à dire qu’elle est dans la mécréance ou le polythéisme, car elle associe quelqu’un à Allah le Tout-Puissant.

Ceci est une preuve de base, nul ne peut la nier sauf celui qui refuse l’évidence, car le musulman est monothéiste et celui qui n’est pas monothéiste est forcément mécréant ou polythéiste qu’il soit savant ou obstiné, égaré ou imitateur, ou encore suiveur.

Cette règle est valable aussi bien avant, qu’après le Message et aussi bien pour celui qui a reçu le Message ou celui qui n’a rien reçu.

Revenons au verset où Allah dit : « Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d'Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes: « Ne suis-Je pas votre Seigneur? » Ils répondirent: « Mais si, nous en témoignons... » - afin que vous ne disiez point, au Jour de la Résurrection: « Vraiment, nous n'y avons pas fait attention », ou que vous auriez dit (tout simplement): « Nos ancêtres autrefois donnaient des associés à Allah, et nous sommes leurs descendants, après eux. Vas-Tu nous détruire pour ce qu'ont fait les imposteurs? ». Et c'est ainsi que Nous expliquons intelligemment les signes. Peut- être reviendront-ils! »

Ce verset constitue le témoignage et la prise du pacte sur le Tawhid, puis la rupture du pacte soit par l’ignorance, soit par l’imitation.

Le Prophète Mouhammad, sallallahou ‘alayhi wa sallam, a dit : « On demande à une personne de l’Enfer le Jour du Jugement Dernier : « Est-ce que, si tu posséderais tous ce qui est sur la terre, tu l’échangerais pour être sauvé ? », il répondit : « Oui », puis Allah Lui dira : « Je voulais de toi moins que ça, j’ai pris sur toi un pacte lorsque tu étais dans les reins d’Adam pour que tu ne me donnes aucun associé mais tu as refusé et tu as commis l’association » (Hadith rapporté par Mouslim, qu’Allah lui fasse Miséricorde)


Voyons ce que disent les Moufassirs sur ce verset :

L’Imam ach-Chawkani, rahimahoullah, a dit : « … Nous avons fait ceci afin que vous ne cherchiez pas des excuses, ou afin que vous n’attribuiez pas le Chirk à vos pères, en dehors de vous-mêmes. Allah explique la sagesse de la Révélation de ces versets. En effet, Il a demandé à la descendance d’Adam, ‘alayhi sallam, de témoigner contre eux-mêmes, afin qu’ils ne disent pas des choses de ce genre là le Jour du Jugement Dernier, ou encore qu’ils ne cherchent pas des excuses invalides »


L’Imam al-Qourtoubi, rahimahoullah, dit : « Ibn Abbas et Oubayy ‘ibn Ka’b disent que les descendants d’Adam ont témoignés qu’Allah est leur Seigneur et qu’il n’y a pas d’excuse pour celui qui suit aveuglement les autres quand il s’agît du Tawhid »


L’Imam at-Tabari, rahimahoullah, a dit : « Allah dit qu’Il est Témoin contre les descendants d’Adam, afin qu’ils ne disent pas le Jour du Jugement Dernier : « Nous ne savions pas » ou qu’ils ne disent pas : « Nos pères pratiquaient le polythéisme et nous sommes leurs descendants. Etant ignorants, nous avons suivi leur chemin »


L’imam ‘ibn Kathir, rahimahoullah, a dit : « Allah annonce qu’Il a fait témoigner les descendants d’Adam contre eux-mêmes, qu’Il est leur Seigneur et qu’il n’y a pas de divinité en dehors de Lui, et que ceci est une partie de la disposition naturelle (la fitra) et quelque chose qui est en nous. De ce fait, les savants ont dit que la disposition naturelle des humains guide sur le Tawhid. Plus loin il dit que ce témoignage et ce pacte est une preuve contre eux s’ils viennent à commettre le Chirk »


En ce que concerne ‘ibn al-Qayyim, rahimahoullah, il dit : « Beaucoup de versets semblables sont une preuve contre les descendants d’Adam, car leur disposition naturelle sur laquelle ils sont crées confirme leur Seigneur et leur Créateur, de ce fait cette confirmation les appelle à adorer Allah L’Unique sans rien, ni personne Lui associer. De ce fait, si ils viennent à commettre du Chirk, il ne faut pas qu’ils cherchent des excuses comme quoi ils ne connaissaient pas la vérité et qu’ils suivaient aveuglement des égarés. Car, il existe deux causes d’égarement, le désintérêt de la vérité, ou le suivi aveugle des égarés. Le Très-Haut a fait en sorte que les gens reconnaissent avec leur disposition naturelle Allah comme étant leur Seigneur. Ceci est une preuve contre eux-mêmes le Jour du Jugement Dernier. De ce fait, il n’y a pas d’excuse pour celui qui renie Allah, ou Lui donne un associé »


Cheikh al-Islam, ‘ibn Taymiyya, rahimahoullah, a dit : « En ce que concerne les paroles du Prophète, sallallahou ‘alayhi wa sallam : « Tout enfant naît sur la disposition naturelle (fitra) Islamique (c’est-à-dire le Tawhid) et ce sont ses parents qui en font un juif, un chrétien ou mazdéen » ceci est la disposition naturelle sur laquelle Allah les a crée le jour quand Il a dit : « Ne suis-Je pas votre Seigneur? ». Plus loin, cheikh ‘ibn Taymiyya cite un autre Hadith rapporté par l’Imam Mouslim dans lequel le Prophète, sallallahou ‘alayhi wa sallam, a dit : « Allah a crée les Serviteurs sur la Foi innée (le Tawhid), mais les diables vinrent à eux et les détournèrent de leur Religion, leur interdirent ce qu’Allah leur a autorisé et Il leur a ordonné de ne pas Lui associer ce dont Il n’a révélé de preuve »


Celui qui commet le polythéisme est un polythéiste avant même avoir entendu la Parole d'Allah

Allah a dit : « Et si l'un des polythéistes te demande asile, accordes-le lui, afin qu'il entende la Parole d'Allah, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas » (Sourate 9, verset 6)

On voit clairement dans ce verset qu’Allah a traité ces gens de polythéistes malgré leurs ignorances et bien qu’ils n’aient pas entendu la parole d’Allah. Ceci est une preuve claire que nul ne peut rejeter, et cette preuve est évidente pour dire que toute personne qui a commis le grand Chirk est mécréante, qu’elle soit ignorante, obstinée, ou imitatrice.



L'ignorance n'est pas une excuse dans l'annulation du Tawhid

Allah a dit : « Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les polythéistes, ne cesseront pas de mécroire jusqu'à ce que leur vienne la Preuve évidente » (Sourate 97, verset 1)

Ceci est une preuve évidente de la véracité que l’ignorance n’est pas une excuse dans l’annulation du Tawhid, car Allah a nommé mécréants les arabes et les gens du Livre qui ont commis de l’association, ceci même avant le Message. Ce verset est un argument très solide et clair. D’après ce qui précède, il est établi de manière certaine que quiconque commet de l’association, doit être jugé comme mécréant ou polythéiste, sans observer s’il a la science, s’il est têtu, ignorant, suiveur ou encore si un Message lui est parvenu, et ceci même si il prétend appartenir à la Religion monothéiste d’Ibrahim ou d’Ismaël, comme c’était le cas des arabes à l'époque du Prophète Mouhammad, sallallahou 'alayhi wa sallam. Pourtant, Allah a nié leur appartenance à la Religion monothéiste, notamment en révélant ce verset :

Allah dit: « Certes les hommes les plus dignes de se réclamer d'Ibrahim, sont ceux qui l'ont suivi, ainsi que ce Prophète-ci, et ceux qui ont la foi. Et Allah est l'allié des croyants » (Sourate 3, verset 68)



Une simple parole peut anéantir la vie ici-bas et la vie dans l'au-delà

Abou Hourayra, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit :

« J'ai entendu l’Envoyé d’Allah, sallallahou ‘alayhi wa sallam, raconter ceci : - « Deux hommes parmi les fils d’Israël étaient frères. L'un d'eux commettait des pêchés, tandis que l’autre s'adonnait à l’adoration. Ce dernier, s'apercevant que son frère persistait dans les pêchés lui dit: - « Cesse » - L'autre répondit : - « Laisse-moi et laisse mon Seigneur. T'a-t-on envoyé pour me surveiller ? » - Le premier répliqua : « Je jure par Allah qu'Il ne te pardonnera point, et tu n'entreras pas au Paradis » - Après leur mort, ils se sont réunis devant le Seigneur des mondes. Allah dit à l'homme vertueux : « Savais-tu d'avance ma décision … ? » - Puis, Allah dit au coupable : « Entre au Paradis par Ma Miséricorde » - Et à l'autre : « Entre en Enfer » - Le Prophète, sallallahou ‘alayhi wa sallam, a ajouté : « Par Celui qui tient I'âme d'Abou al-Qassim dans Sa Main, cet homme a proféré une parole qui a anéanti sa vie dans le bas-monde et dans l'au-delà »

(Hadith rapporté par l’Imama Ahmad, qu’Allah lui fasse Miséricorde)

Dans ce Hadith il ressort clairement que cet homme croyait en Allah et « … s’adonnait à l’adoration » - pourtant il « … a proféré une parole qui a anéanti sa vie dans le bas-monde et dans l’au-delà » et ceci peut aussi bien être le cas d’un orgueilleux, que d’un ignorant.



L'ignorance n'est pas une excuse dans le fondement de l'Islam à l'unanimité des musulmans

Abou Battîn, rahimahoullah, a dit:

« Si celui qui commet le grand Chirk est excusé par l’ignorance – alors qui est celui qui n’a pas d’excuse? De cette affirmation ressort qu’Allah n’a d’argument que contre l’orgueilleux. Celui qui affirme cette théorie sera incapable de s’y tenir. Au contraire, il doit tomber dans la contradiction. Car, il ne peut pas ne pas appliquer le takfir sur celui qui doute de la Prophétie de Mouhammad, sallallahou ‘alayhi wa sallam, ou doute de la résurrection ou d’autres sujets qui font partie du fondement de l’Islam. Celui qui doute est en réalité un ignorant. Les savants de toutes les écoles ont cité beaucoup de choses, que l’on ne peut pas compter, parmi des paroles, des actes ou des convictions, qui font sortir son auteur de l’Islam et ils n’ont pas limités cela à l’orgueilleux. C’est pour cela que celui qui affirme qu’une personne qui commet la mécréance (1) est excusée dans la mauvaise interprétation des textes, l’idjtihad, le suivi aveugle ou l’ignorance, s’oppose au Livre, à la Sounna et au consensus, sans aucun doute. De cette théorie ressort qu’on ne peut pas appliquer le takfir sur les juifs et les chrétiens ignorants, et ceux qui se prosternent devant le Soleil, la Lune ou les statues, à cause de leur ignorance. De même, ceux qu’Ali ‘ibn abou Talib, qu’Allah soit satisfait de lui, brûlait vivants, car nous sommes convaincus qu’ils étaient ignorants. Et tous les musulmans sont unanimes que celui qui n’applique pas le takfir sur les juifs et les chrétiens, ou doute de leur mécréance – est lui-même un mécréant, et nous sommes convaincus que la majorité d’entre eux sont ignorants »

(Source ad-Dourar as-Saniyyah, volume 12 / pages 69-74)


(1) Il s’agît de la mécréance qui annule le fondement de l’Islam, autrement dit la Religion de tous les Messagers qui est le Tawhid.

Voilà un consensus très clair rapporté par un grand savant de Nadjd, qu’Allah lui fasse Miséricorde. Il est pourtant étonnant que certaines personnes accusent les monothéistes de mal comprendre les paroles des savants de Nadjd, ou encore de les utiliser en les sortant de leur contexte pour arriver à leurs fins. Allah est Témoin que ceci est une grande calomnie. En effet, cette parole, ainsi que les autres, sont tellement claires qu’elles n’ont même pas besoin de commentaire. En réalité, ces personnes sont gênés par la Vérité, alors soit ils inventent des mensonges contre les gens qui appliquent le Tawhid, soit ils répètent comme des moutons ce que leurs « savants » leur disent, sans même avoir lu ces paroles ou fait leur propre recherche. La conclusion la plus évidente est que ces gens n’aiment pas la Vérité qui se trouve dans les fatawas des savants de Nadjd, alors ils s’y opposent. Cependant, avant même de s’opposer aux paroles et consensus rapportés par ces savants, ils s’opposent au Coran et à la Sounna, sans parler de la disposition naturelle qu’Allah leur a donnée.


Celui qui commet le polythéisme est un polythéiste

Abou Battîn, rahimahoullah, a rapporté les paroles d’ibn Taymiyya, rahimahoullah, où il dit : « Celui qui commet le polythéisme est un polythéiste. On lui demande de se repentir, puis si il se repent il se sauve, dans le cas contraire on le tue »

Abou Battîn, rahimahoullah, a dit : « Ibn Taymiyya applique clairement le takfir sur celui qui commet le grand polythéisme et rapporte un consensus des musulmans en ce qui concerne ce sujet, sans y excuser un ignorant ou ceux qui lui ressemblent »

(Source: Fatawas des savants de Nadjd)


L'égarement est le résultat des lacunes dans la science

Abdallah ‘ibn Abd ar-Rahman abou Battîn, rahimahoullah, a dit:

« Tellement de groupes se sont égarés à cause des lacunes dans la science. Tellement d’erreurs sont apparues à cause de cela. Comme par exemple la règle qui dit: “l’Islam et le Chirk sont deux choses, l’une à l’opposé de l’autre, elles ne peuvent pas coexister, ni disparaître, de sorte à ce qu’aucune ne reste. Et l’ignorance de l’Islam ou du Chirk, ou seulement d’un des deux, a fait entrer beaucoup de gens dans le Chirk et l’adoration de “saints” - et tout ceci à cause de l’ignorance … »

(Source: Minhadj at-Ta’sis, page 12)


La mécréance est due soit à l'orgueil soit à l'ignorance

Ibn al-Qayyim, rahimahoullah, a dit :

« L’Islam est l’Unicité d’Allah, l’adoration de Lui Seul, sans Lui donner d’associé, croire en Allah, en Son Prophète et le suivre sur tout ce qu’il apporte. Tous ceux qui n’ont pas accompli cela ne sont pas musulmans. Si cette mécréance n’est pas due au fait que ces gens-là soient têtus, alors cette mécréance est due à leur ignorance »

(Source : Tariq al-Hidjratayn)


L'apostasie en général est le fruit d'une ambiguïté

L’Imam al-Boukhari, rahimahoullah, a rapporté dans son Sahih, d’après ‘ibn ‘Abbas, qu’Allah soit satisfait de lui, en ce qui concerne la parole d’Allah : « … et ils ont dit : « N'abandonnez jamais vos divinités et n'abandonnez jamais Wadd, Souwaa, Yagouth, Yaouq et Nassr » (Sourate 71 - verset 23) :

« Les divinités du temps de Nouh, ‘alayhi sallam, se sont retrouvées chez les arabes … Ce sont les noms des gens pieux du peuple de Nouh, ‘alayhi sallam. Après leur mort, le diable leur a enjolivé l’idée d’instaurer des statues auxquelles ils ont donné les noms de ces gens pieux. Après la disparition de la science, ces monuments furent adorés » (1)

Ibn Qoudama, rahimahoullah, a dit : « L’apostasie en général est le fruit d’une ambiguïté … »

(Source : al-Kafi, 4/158, chapitre sur le jugement de l’apostat)


(1) On voit que la cause du polythéisme dans l’adoration de ces gens était la disparition de la science, et que malgré cela Allah ne leur a pas donné d’excuse valable, au contraire Il leur a envoyé un Messager pour les appeler au Tawhid et se désavouer du polythéisme et de ses adeptes. Est-ce que quelqu’un va oser dire que ces gens étaient des monothéistes, malgré le polythéisme qu’ils pratiquaient et ce à cause de la disparition de la science ?

Le suivi aveugle n'est pas une excuse dans le fondement de l'Islam

L’égarement est l’opposé de la Guidée. Dans les Textes nous trouvons que les mécréants et les polythéistes se divisent en deux parties :

Des suivis et des suiveurs
Des chefs et des imitateurs

En général, les chefs de l’égarement sont des gens têtus, non ignorants, orgueilleux, et les suiveurs sont comme du bétail. La plupart d’entre eux ne comprennent pas la Vérité. Au contraire, ils se croient sur la bonne voie. Et cela résulte de la tricherie de leurs chefs. Les Textes ont bien montré que les deux catégories sont en Enfer et sont châtiées. Elles se maudiront l’une l’autre et une désavouera l’autre. Aucun Texte n’existe stipulant que les suiveurs ou certains des suiveurs seront excusés du fait qu’ils ont été égarés.

Allah a dit : « Et ils dirent : « Seigneur, nous avons obéi à nos chefs et à nos grands. C'est donc eux qui nous ont égarés du Sentier. Ô notre Seigneur, inflige-leur deux fois le châtiment et maudis les d'une grande malédiction » » (Sourate 33, versets 67-68)

Allah a dit : « Et ceux qui avaient mécru dirent : « Jamais nous ne croirons à ce Coran ni à ce qui l'a précédé ». Et si tu pouvais voir, les injustes seront debout devant leur Seigneur, se renvoyant la parole les uns aux autres! Ceux que l'on considérait comme faibles diront à ceux qui s'enorgueillissaient : « Sans vous, nous aurions certes été croyants » » (Sourate 34, verset 31)

Allah a dit : « Et les mécréants diront : « Seigneur, fais-nous voir ceux des djinns et des humains qui nous ont égarés, afin que nous les placions tous sous nos pieds, pour qu'ils soient parmi les plus bas » » (Sourate 41, verset 29)

Voilà ce qu’Allah a dit concernant ces gens là. Et Il n’y a pas un seul verset ou un seul Hadith qui dit que ceux qui ont été égarés par les soi-disant savants, seront excusés.

La majorité des polythéistes ne comprennent pas ce qu’Allah attend d’eux et ceci est dû soit à l’égarement de leurs savants, soit leur détournement de la Vérité et leur abandon du Livre d’Allah.

Allah a dit : « Nous avons destiné beaucoup de djinns et d'hommes pour l'Enfer. Ils ont des cœurs, mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux, mais ne voient pas. Ils ont des oreilles, mais n'entendent pas. Ceux-là sont comme les bestiaux, même plus égarés encore. Tels sont les insouciants » (Sourate 7, verset 179)


Certaines personnes s'imaginent faire le bien sans se rendre compte qu'elles sont dans la mécréance

L’Imam at-Tabari, rahimahoullah, a dit dans son Tafsir sur le verset suivant : « Ceux dont l’effort dans la vie présente s’est égaré, alors qu’ils s’imaginent faire le bien » (Sourate 18 - verset 104) :

« Ceci est la preuve des preuves, de l’erreur de celui qui dit qu’on ne peut pas être mécréant, à moins d’avoir l’intention de l’être ... Allah nous a informé concernant ceux qu’Il a cité dans le verset, en nous disant que leurs efforts dans la vie présente ne sont que pertes, alors qu’ils s’imaginent faire le bien »


Prétendre appartenir à l'Islam ne sera pas utile à celui qui ignore le Tawhid

Mouhammad ‘ibn Abd al-Wahhab, rahimahoullah, a dit :

« Lorsque tu sauras que ceci est le monothéisme, qui est d'un caractère plus obligatoire que la prière et le jeûne, et qu'Allah pardonnera à celui qui l'aura réalisé le Jour Dernier et qu'Il ne pardonnera pas à quiconque l'aura ignoré, même si il s’agît de quelqu’un qui prétend appartenir à l’Islam. Et lorsque tu sauras, que ceci est le polythéisme, qui ne sera pas pardonné par Allah, et qui est auprès d'Allah plus grave que la fornication et le meurtre, ceci même si celui qui le commet souhaite par cet acte, se rapprocher d'Allah … »

(Source : ad-Dourar as-Saniyyah, 2/77)


Il y a des musulmans qui sortent de la Religion sans en avoir l'intention


Ibn Hajar, rahimahoullah, a dit :

« Il y a des musulmans qui sortent de la Religion sans en avoir l’intention et sans choisir une autre religion que l’Islam »

Il a aussi dit : « J’ai dit : « Et parmi ceux qui se sont penchés sur ce Hadith, il y a at-Tabari. Il a dit après avoir cité les Hadiths du chapitre : « Ceci est une réponse à celui qui dit que nul parmi les gens de la Qibla ne sort de l’Islam qu’après avoir eu l’intention d’en sortir. La preuve contre cela se trouve dans le Hadith du Prophète, sallallahou ‘alayhi wa sallam : « Ils disent la vérité, ils lisent le Coran, et ils sortent de l’Islam … »

(Source : al-Fath al-Bari, 12/267-269)


Celui qui s'affilie à l'Islam n'est pas forcément un musulman

Ibn al-Qayyim, rahimahoullah, a dit dans Tariq al-Hidjratayn, la 17ème catégorie :

« Les ignorants mécréants, leurs suiveurs, et leurs ânes qui sont avec eux qui les suivent, et disent : « Nous avons trouvé nos parents sur ce modèle et nous les imitons » - La communauté est entièrement d’accord pour dire que cette catégorie de gens sont mécréants, même s’ils sont ignorants et suivent aveuglément leurs chefs et leurs imams … »

Quiconque ignore le Tawhid est un mécréant à l'unanimité des musulmans

Soulayman‘ibn‘AbdAllah,rahimahoullah,dit :

« Celui qui témoigne qu’il n’y a de vrai dieu qu’Allah, c'est-à-dire celui qui prononce cette parole en connaissant ce qu’elle signifie et en agissant en conséquence tant dans son cœur que de son corps, comme le prouve le verset : « Sache qu’il n’y a de vrai dieu qu’Allah » - et le verset : « Sauf ceux qui ont témoigné de la vérité alors qu’ils savent » - Quant au fait de prononcer cette parole sans connaître ce qu’elle signifie, ni agir en conséquence, cela ne à sert à rien et ceci à l’unanimité » (Source : Taysir al-Aziz al-Hamid, page 51)


Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même "al-Qayyûm". Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Siège «Kursi » déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand.
Revenir en haut Aller en bas
oumrayan
4 Grades
4 Grades


Féminin Nombre de messages : 1284
Age : 59
Localisation : france
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: L'ignorance du tawhid    2012-12-25, 02:27

:llllll:




qu allah nous preserve de la mecreance et qu il fasse de nous des mouslimine jusqu a notre mort amine


WA A SALEM ALEYKOUM WA RAHMATULLAHOU BARAKAT
Revenir en haut Aller en bas
 
L'ignorance du tawhid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tawhid Ar-Rubûbiyyah (l'unicité dans la seigneurie)
» Le Tawhid
» Tawhid Al-Ulûhiyah wa-l-‘Ibâdah (l'unicité dans l'adoration)
» La ilaha illa Allah Emblème du Tawhid
» Tawhid Asma wa siffat (l'unicité dans les noms et attributs)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Les piliers de l'islam :: la proféssion de foi / shahada-
Sauter vers: