Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 L'Islam est la vraie religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guest Muslim
4 Grades
4 Grades


Masculin Nombre de messages : 1188
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: L'Islam est la vraie religion   2012-12-08, 11:12

As Salamou Alykoum

Allah (Dieu) n'acceptera que l'Islam : Si vous lisez, cher visiteur, tout le Coran, du début à la fin, vous y trouverez les noms de plusieurs Prophètes et Messagers, tels que : Abraham, Ismael, Isâac, Jacob, Salomon, Moïse, Jésus et Mohammed (saws). Mais vous ne trouverez pas un seul verset qui mentionne que Moïse a appelé sa nation au judaïsme, ou que Jésus a appelé sa nation au christianisme.
Savez-vous pourquoi ?

Parce que la religion pour Allah, depuis qu'Il a créé l'humanité sur terre, est une seule religion, qui est l'Islam. Tous les Prophètes, sans exception, étaient musulmans et ont appelé leurs nations à l'Islam. Sauf que leurs législations étaient différentes, et la plus complète fut attribuée à Mohammed (saws), le dernier des Prophètes et Messagers.

Allah dit à ce propos dans le Coran : « 19- Certes, la religion acceptée d'Allah, c'est l'Islam. Ceux auxquels le Livre a été apporté ne se sont disputés, par agressivité entre eux, qu'après avoir reçu la science. Et quiconque ne croit pas aux signes d'Allah... alors Allah est prompt à demander compte ! 20- S'ils te contredisent, dis leur : « Je me suis entièrement soumis à Allah, moi et ceux qui m'ont suivi ». Et dis à ceux à qui le Livre a été donné, ainsi qu'aux illettrés : « Avez-vous embrassé l'Islam ? » S'ils embrassent l'Islam, ils seront bien guidés. Mais ; s'ils tournent le dos... Ton devoir n'est que la transmission (du message). Allah, sur (Ses) serviteurs est Clairvoyant. » (3- Âl-Imrân (la famille de Imrân) : 19-20).
Ces versets annoncent donc clairement que la religion chez Allah (ou acceptée par Allah) est l'Islam.

Allah dit aussi : « 130- Qui donc aura en aversion la religion d'Abraham, sinon celui qui sème son âme dans la sottise ? Car très certainement Nous l'avons choisi en ce monde ; et, dans l'au-delà, il est certes du nombre des gens de bien. 131- Quand son Seigneur lui avait dit : « Soumets-toi (sois musulman) », il dit : « Je me soumets au Seigneur de l'Univers ». 132- Et c'est ce qu'Abraham recommanda à ses fils, de même que Jacob : « Ô mes fils, certes Allah vous a choisi la religion (l'Islam) : ne mourrez point, donc, autrement qu'en Soumis (musulmans) ! ». 133- Etiez-vous témoins quand la mort se présenta à Jacob et qu'il dit à ses fils : « Qu'adorerez-vous après moi ? » - Ils répondirent : « Nous adorerons ta divinité et la divinité de tes pères, Abraham, Ismaël et Isâac, Divinité Unique et à laquelle nous sommes Soumis (musulmans) ». 134- Voilà une génération bel et bien révolue. A elle ce qu'elle a acquis, et à vous ce que vous avez acquis. On ne vous demandera pas compte de ce qu'ils faisaient. 135- Ils ont dit : « Soyez Juifs ou Chrétiens, vous serez donc sur la bonne voie ». - Dis : « Non, mais nous suivons la religion d'Abraham le modèle même de la droiture et qui ne fut point parmi les Associateurs ». 136- Dites : « Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isâac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux Prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis (musulmans) ». (2- Al-Baqara (la vache) : 130-136).

Ces versets annoncent qu'Abraham (père des Prophètes), ainsi que Jacob (appelé également Israël, et considéré comme le père des juifs, d'ailleurs le Coran les appelle : descendants d'Israël), ces deux Prophètes étaient musulmans (soumis à Allah), et ont recommandé à leur descendants de mourir musulmans.

Puis, lorsque Allah a envoyé Mohammed (saws), Il a fait de lui le dernier des Prophètes et Messagers, et la porte de prophétie fut donc fermée jusqu'à la fin du monde.

Allah dit : « 40- Mohammed n'a jamais été le père de l'un de vos hommes, mais le Messager d'Allah et le dernier des Prophètes. Allah est Omniscient ». (33- Al-Ahzâb (les coalisés) : 40).

Et Il l'a envoyé à toute l'humanité, alors que les Prophètes précédents ont été envoyés seulement à leurs nations.
Allah dit : « 28- Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas ». (34- Saba : 28).

Et Il lui a parachevé sa religion, qui devint alors la plus complète. Allah dit : « Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous ». (5- Al-Mâida (la table servie) : 3). Ce verset a été révélé à Mohammed (saws) lors de son dernier pèlerinage, sur la montagne d'Arafat. Trois mois plus tard, le Prophète quitta ce monde.

Tous les Prophètes ont donc appelé leurs nations à adorer un seul Dieu, qui est Allah Le Tout Puissant, et à suivre une seule religion qui est l'Islam. Chaque Prophète a aussi appelé son peuple à croire en tous les Prophètes qui l'ont précédé et aux Livres qui leur étaient révélés. Et ceci est mentionné dans le Coran.

Et du fait du changement des temps et du développement démographique, il était nécessaire, à l'envoi de chaque nouveau Prophète, d'introduire certaines modifications sur les législations de son prédécesseur, pour mieux convenir aux besoins de son ère. La nouvelle législation abrogeait alors certaines lois de l'ancienne, et le nouveau Livre abrogeait certaines lois de l'ancien.

Bien évidemment, les fondements du dogme, comme : l'unicité de Dieu, la croyance aux Anges, aux Prophètes et Messagers, au Jour du jugement dernier, au Paradis et à l'Enfer, demeurent fixes.

Lorsqu'Allah a envoyé Mohammed (saws) comme Prophète pour toute l'humanité et a fait de lui le dernier des Messagers, il était nécessaire de lui donner une législation parfaitement adéquate, non seulement pour son temps, mais aussi pour tous les temps après lui. Pour cela, Il lui a complété la religion de l'Islam et a abrogé les législations précédentes, et a fait descendre sur lui le Coran et a abrogé les Livres précédents. De ce fait, Allah n'acceptera, après la prophétie de Mohammed et jusqu'à la fin du monde, autre religion que l'Islam ou autre guide que le Coran.

Pour mieux éclaircir ce point, prenons un exemple assez répandu dans la plupart des pays : il est connu que les responsables de l'enseignement effectuent chaque quelques années un certain nombre de rectifications sur les programmes scolaires, prenant en compte l'apparition de nouvelles découvertes scientifiques ou de nouvelles méthodes pédagogiques, afin que les nouveaux programmes soient le mieux adaptés aux besoins des élèves et des enseignants.

Bien entendu, on édite à la suite de ça un nouveau manuel pour la matière révisée, et on retire l'ancien. Et d'habitude, toutes les parties concernées comprennent et acceptent ce changement, puisque qu'il est dans l'intérêt de tous.

Et si on regarde dans presque tous les domaines, on trouve que les lois changent, on annule alors les anciennes pour laisser place aux nouvelles.
Et même s'il y a quelques opposants, ils ne s'opposent pas au principe même de réformation, mais ont d'habitude d'autres avis sur ce qu'il faut changer et ce qu'il faut laisser.

C'est à peu près ce qu'a fait Allah avec ses créatures : Il a choisi l'Islam comme religion pour toute l'humanité. Puis, Il a instauré pour chaque Prophète des lois qui conviennent à sa communauté, et lui a peut-être révélé un nouveau Livre.
Lorsqu'Il a envoyé Mohammed, dernier des Prophètes, Il lui a parachevé sa religion, qui est devenue alors la plus complète. Allah dit : « Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous ». (5- Al-Mâida (la table servie) : 3). Et Il a annulé, de ce fait, les législations et les Livres qui l'ont précédé.

Allah n'acceptera donc, jusqu'au jour du jugement dernier, autre religion que l'Islam ou autre Livre que le Coran. Il dit : « 83- Désirent-ils une autre religion que celle d'Allah, alors que se soumet à Lui, bon gré, mal gré, tout ce qui existe dans les cieux et sur la terre, et que c'est vers Lui qu'ils seront ramenés ? 84- Dis : « Nous croyons en Allah, à ce qu'on a fait descendre sur nous, à ce qu'on a fait descendre sur Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Tribus, et à ce qui a été apporté à Moïse, à Jésus et aux Prophètes, de la part de leur Seigneur : nous ne faisons aucune différence entre eux ; et c'est à Lui que nous sommes Soumis ». 85- Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants ». (3- Âl-Imrân (la famille de Imrân) : 83-85).

Bien entendu, les juifs de l'ère de Moïse jusqu'avant l'arrivée de Jésus, les chrétiens de l'ère de Jésus jusqu'avant l'arrivée de Mohammed (saws), et toute personne ayant cru en son Prophète avant l'arrivée d'un nouveau, tous ces gens-là, s'ils ont bien suivi leurs Prophètes et n'ont rien changé ni falsifié, sont considérés comme musulmans, sont morts sur l'Islam, et entreront, par la volonté d'Allah, au Paradis.

Allah dit : « 62- Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les chrétiens, et les sabéens, quiconque d'entre eux a cru en Allah, au Jour dernier et accompli de bonnes œuvres, sera récompensé par son Seigneur ; il n'éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé ». (2- Al-Baqara (la vache) : 62).
Les juifs, les chrétiens et les sabéens cités dans ce verset sont seulement ceux qui ont vécu avant la prophétie de Mohammed.

Après l'arrivée de Mohammed (saws) et jusqu'au Jour du jugement dernier, Allah n'acceptera que l'Islam qui l'a parachevé pour Mohammed (saws). Et tous les juifs, chrétiens et autres qui ont reçu le message de l'Islam, qui l'ont démenti et qui sont morts sur une autre croyance que l'Islam, auront pour sort : le Feu éternellement.

Vous voulez peut-être dire, cher visiteur, que c'est de l'intolérance vis à vis des autres religions.

Je vous réponds : Réfléchissez raisonnablement. Revenez à l'exemple des révisions des programmes scolaires que nous avons vu, et permettez-moi de vous demander : si les responsables de l'éducation dans votre pays font quelques changements sur une matière donnée dans l'intérêt des élèves et des enseignants, et publient un nouveau manuel en annonçant que l'ancien est annulé, et que dorénavant on n'utilisera que le nouveau, considériez-vous une telle décision comme injuste ou plutôt sage ?!

Bien sûr que sage, puisque le nouveau programme répond aux besoins des nouveaux élèves et enseignants.
D'accord ! Si maintenant certains élèves et enseignants refusent le nouveau programme et le nouveau manuel, sous prétexte qu'ils s'accrochent au programme et au manuel de leurs ancêtres ?!
Vous diriez sans doute que ceux-là sont dépourvus de raison ! N'est-ce pas ?!

Pourquoi trouvez-vous alors des difficultés à accepter qu'Allah, en révélant le Coran, a abrogé la Torah, l'Evangile et les autres Livres saints, et en parachevant la religion de l'Islam pour Mohammed (saws), a annulé les législations de Moïse, de Jésus et des autres Prophètes ?! Est-ce parce que cela concerne la religion ?!

Et si vous pensez que l'abrogation des anciens Livres saints veut dire ne plus les reconnaître ou ne plus reconnaître ceux à qui ils étaient révélés, vous avez tort !
Le musulman croit, en effet et en vrai, en tous les Prophètes et les considère comme les plus honorables des humains, il croit en tous les Livres descendus sur eux et les considère comme Livres sacrés, et il croit que toute personne ayant cru en le Prophète de son époque et ayant suivi ses paroles sera, par la volonté d'Allah, parmi les gens du Paradis.

Où est-il donc le problème ?! Et lequel des deux est-il dépourvu de raison : celui qui s'est soumis à la décision d'Allah et a accepté la nouvelle législation et le nouveau Livre, ou celui qui persiste à suivre l'ancienne législation et l'ancien Livre, tout en niant le nouveau ?!

Je prie Allah qu'Il ouvre votre cœur et votre esprit à l'Islam, la religion de la raison, de la logique et de l'instinct, pour que vous ne soyez pas parmi les perdants. Amin


Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même "al-Qayyûm". Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Siège «Kursi » déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand.
Revenir en haut Aller en bas
Vivia
2 Grades
2 Grades


Féminin Nombre de messages : 207
Age : 35
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Re: L'Islam est la vraie religion   2012-12-08, 11:33

Salam aleykoum Guest Muslin,

Une question. Quand est-il de l'esclavage ? Pourquoi est-il interdit chez les chrétiens et autorisé chez les musulmans ? Le prophète Mohamed l'avait en horreur. Mais pourquoi n'y a t-il pas eu interdiction de l'esclavage ? Que disent les savants sur cette question ?



Revenir en haut Aller en bas
Guest Muslim
4 Grades
4 Grades


Masculin Nombre de messages : 1188
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: L'Islam est la vraie religion   2012-12-08, 11:44

As Salamou Alykoum

L’Islam a clairement et catégoriquement interdit la pratique primitive de la capture d’un homme libre, pour le réduire à l’esclavage ou pour le vendre en tant qu’esclave. Sur ce point, des propos clairs et péremptoires du Prophète — paix et bénédiction sur lui — disent : "Je serai l’adversaire de trois catégories de personnes le Jour du Jugement. Et parmi ces trois catégories, il cita celui qui asservit un homme libre, puis le vend et récolte cet argent." (rapporté par Al-Bukhârî et Ibn Mâjah). Les termes de cette tradition prophétique sont généraux : ils n’ont pas été édictés ni restreints à une nation, à une ethnie, à un pays en particulier ou aux adeptes d’une religion précise.

Les Européens tirent une grande fierté en prétendant qu’ils ont aboli l’esclavage dans le monde, bien qu’ils aient eu la décence de le faire au milieu du siècle passé seulement. Avant cela, ces puissances occidentales pillèrent l’Afrique sur un très large plan, capturèrent les hommes libres, les réduisirent à la servitude et les transportèrent vers leurs nouvelles colonies. Le traitement infligé à ces malheureuses personnes a été pire que celui réservé aux animaux. Les livres écrits par les auteurs occidentaux eux-mêmes témoignent de ces faits.

Après l’occupation de l’Amérique et des Indes occidentales, et durant trois cent cinquante ans, la traite des esclaves a perduré. Les côtes africaines — où les Africains de peau noire furent capturés et apportés de l’intérieur des terres puis embarqués à bord des bateaux — étaient connues comme les Côtes des Esclaves. Pendant seulement un siècle (de 1680 à 1786), le nombre de gens libres ayant été capturés et asservis seulement pour les colonies britanniques s’élève, selon l’évaluation des auteurs britanniques, à 20 millions d’êtres humains. Sur une durée d’un an seulement (1790), il est dit que 75.000 êtres humains ont été capturés et envoyés pour des travaux forcés dans les colonies. Les bateaux utilisés pour transporter les esclaves étaient exigus et sales. Ces malheureux africains ont été jetés dans les cales des bateaux comme du bétail, empilés les uns sur les autres jusqu’au plafond, et bon nombre d’entre eux ont été enchaînés à des poutres en bois sur lesquelles ils pouvaient à peine se mouvoir tellement ils étaient à l’étroit. Ils ne recevaient pas de nourriture convenable, et s’ils tombaient malades ou étaient blessés, aucun traitement médical ne leur était prodigué. Les auteurs occidentaux eux-mêmes déclarent qu’au moins 20% du nombre total des personnes capturées pour l’esclavage et le travail forcé ont péri durant leur transport de la côte africaine vers l’Amérique. Ils ont également estimé que le nombre de personnes qui ont été capturées pour l’esclavage par les diverses nations européennes pendant l’apogée de l’institution esclavagiste atteint la centaine de millions au bas mot.

Voici l’histoire des personnes qui dénoncent les Musulmans jour et nuit pour leurs considérations sur l’esclavage. C’est comme si un criminel pointait du doigt un homme innocent.

Maintenant examinons rapidement la position et la nature de l’esclavage dans l’Islam ! L’Islam essaya de résoudre le problème des esclaves qui étaient en Arabie en encourageant par différentes manières les propriétaires à libérer leurs esclaves. Les Musulmans furent avisés que pour l’expiation de certains de leurs péchés, ils devaient affranchir leurs esclaves. Libérer un esclave de son propre chef était considéré comme un acte de grand mérite, à tel point que le Prophète déclara que les membres d’un individu qui libérerait un esclave seraient protégés du Feu de l’Enfer, et ce, en contrepartie des membres de l’esclave qu’il avait libéré. Le résultat de cette politique fut tel que lors du Califat orthodoxe [1], tous les anciens esclaves de l’Arabie furent libérés. Le Prophète — paix et bénédiction sur lui — libéra à lui seul quelque soixante-trois esclaves. Le nombre d’esclaves libérés par `Â’ishah était de soixante-sept, `Abbâs en libéra soixante-dix, `Abd Allâh Ibn `Umar en libéra mille, et `Abd Ar-Rahmân en racheta à lui seul trente mille puis les affranchit. De même, d’autres compagnons du Prophète — paix et bénédiction sur lui — libérèrent un grand nombre d’esclaves. Les détails sont donnés dans les traditions et les livres d’histoire sur cette période.

Ainsi, le problème des esclaves en Arabie fut résolu sur une courte période de trente ou quarante ans. Après cela, la seule forme d’esclavage qui fut conservée dans la société islamique était celle des prisonniers de guerre, capturés sur le champ de bataille. Ces prisonniers de guerre étaient maintenus par le gouvernement musulman jusqu’à ce que le gouvernement adverse acceptât de les reprendre en échange des soldats musulmans faits prisonniers, ou par le paiement d’une rançon. Si les soldats capturés n’étaient pas échangés contre les prisonniers de guerre musulmans, ou que personne ne payait leur rançon, le gouvernement musulman les distribuait aux soldats de l’armée qui les avait capturés. C’était une manière plus humaine et plus appropriée de se défaire d’eux au lieu de les détenir comme du bétail dans des camps de concentration, en les contraignant aux travaux forcés et, si leurs femmes étaient également capturées, en les poussant à la prostitution.

Plutôt que se débarrasser des prisonniers de guerre d’une manière si cruelle et indigne, l’Islam préféra les répartir dans la population, les mettant ainsi en contact avec d’autres êtres humains. D’autre part, leurs gardiens étaient enjoints de bien les traiter. Le résultat de cette politique éminemment humaine était que la plupart des hommes qui furent capturés sur les champs de bataille adverses puis amenés en territoire islamique comme esclaves enbrassèrent l’Islam, et leurs descendants furent de grands disciples, Imams, juristes, exégètes, hommes d’état et généraux de l’armée musulmane, à tel point que plus tard ils devinrent même des gouverneurs du monde musulman.

Dans les guerres modernes nous constatons également que si un gouvernement est complètement mis en déroute, sans possibilité de négociation pour les prisonniers de guerre, et que l’ennemi vainqueur obtient facilement des prisonniers, l’expérience a prouvé que les prisonniers de guerre de l’armée vaincue étaient maintenus dans des conditions beaucoup plus mauvaises que celles des esclaves. Quelqu’un peut-il nous renseigner sur le sort des milliers de prisonniers de guerre des armées défaites de l’Allemagne et du Japon capturés par la Russie durant la Seconde Guerre mondiale ? Personne n’a pu les comptabiliser jusqu’à présent. Personne ne sait combien de milliers d’entre eux sont encore vivants et combien de milliers ont péri en raison des conditions de vie inhumaines des camps de travail et de concentration russes. Le travail forcé auquel ils furent contraints était pire que le service exigé d’un esclave. Peut-être même qu’au temps des antiques Pharaons d’Egypte, le travail exigé des esclaves pour construire les pyramides d’Egypte n’était pas comparable à celui exigé des prisonniers de guerre en Russie pour développer la Sibérie et d’autres régions reculées de la Russie, ou pour travailler dans les mines et le charbon, et ce, par des températures glaciales, mal vêtus, mal nourris et traités brutalement par leurs surveillants."

Et Dieu est le Plus Savant.

Sheikh Abû Al-A`lâ Al-Mawdûdî dans son livre "Les Droits de l’Homme en Islam


Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même "al-Qayyûm". Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Siège «Kursi » déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand.
Revenir en haut Aller en bas
Meconnaissant
4 Grades
4 Grades


Masculin Nombre de messages : 995
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: L'Islam est la vraie religion   2012-12-08, 11:53

Salam. Vivia lis l'histoire de Bilel l'esclave affranchi... salam.
Revenir en haut Aller en bas
Guest Muslim
4 Grades
4 Grades


Masculin Nombre de messages : 1188
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: L'Islam est la vraie religion   2012-12-08, 12:03

As Salamou Alykoum

Un tres bon exemple, Baraka allahou fik frère Meconnaissant


Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même "al-Qayyûm". Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Siège «Kursi » déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand.
Revenir en haut Aller en bas
Vivia
2 Grades
2 Grades


Féminin Nombre de messages : 207
Age : 35
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Re: L'Islam est la vraie religion   2012-12-08, 12:43

Salam,

Un grand merci pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Islam est la vraie religion   Aujourd'hui à 10:14

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Islam est la vraie religion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vraie religion-fausse religion et division
» La religion révélée VS La vraie religion
» critères d'une Vraie Religion
» l'Islam est la seule religion valable
» Miracle - Enfant Russe avec le St-Coran sur la Peau - l'islam la vraie religion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Les piliers de l'islam :: la proféssion de foi / shahada-
Sauter vers: