Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 Droit de vote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
louniwn
1 Grade
1 Grade
avatar

Masculin Nombre de messages : 94
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: Droit de vote   2012-10-02, 13:50

Assalamou alaykoum wa rahmâtoullah wa bârakatouh.
J'aimerais savoir si le droit de vote pour les femmes est autorisé en Arabie Saoudite, et s'il l'était également en Islam (bien sûr dans un contexte musulman, pas forcément en démocratie ou autre).
Barâkallahu fikoum
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10443
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Droit de vote   2012-10-02, 13:55

:llllll:

Les femmes pourront voter et se présenter aux élections municipales de 2015. Elles auront aussi le droit de faire leur entrée au Majlis al-Choura, le conseil consultatif du royaume.

Avancée historique en vue pour les femmes d'Arabie saoudite. Le roi Abdallah a annoncé dimanche, lors de son discours annuel devant le Majlis al-Choura, le conseil consultatif du royaume, l'octroi aux Saoudiennes du droit de vote lors des élections municipales. Elles pourront non seulement déposer leur bulletin dans l'urne mais aussi se présenter. Enfin elles auront le droit de faire leur entrée au Majlis al-Choura, dont les membres sont désignés par le roi. Cet organe évalue les propositions de loi mais ne peux pas les modifier ou s'y opposer.

Cette annonce n'entre pas en vigueur immédiatement. Les prochaines municipales, la seule élection, qui existe dans le royaume ultraconservateur, a lieu jeudi. Celles ouvertes aux femmes sont les suivantes : celles de 2015. Les municipales saoudiennes permettent de désigner la moitié des conseillers municipaux et les conseils ont eux même des pouvoirs limités.

Le roi pour «une modernisation équilibrée»
«Nous refusons la marginalisation du rôle de la femme dans la société saoudienne dans tous les domaines», a justifié le monarque de 87 ans, expliquant avoir décidé de ces avancées «après consultations avec plusieurs oulémas (théologiens musulmans, ndlr)». Selon des sources officielles, le Majlis al-Choura avait toutefois uniquement recommandé d'autoriser les femmes à voter, mais pas à se présenter au scrutin de 2015. «Il est dans l'intérêt de notre patrie et du citoyen que l'on ne s'arrête pas devant les aléas du siècle», a plaidé le souverain, semblant faire allusion aux islamistes extrémistes qui s'opposent, au nom de la religion, à toute amélioration du statut de la femme. «Une modernisation équilibrée, en conformité avec nos valeurs islamiques qui défendent les droits, est une demande importante dans ce siècle où il n'y a plus de place aux récalcitrants», a-t-il insisté.

«C'est une fantastique nouvelle» s'est réjouie l'écrivain et activiste féministe Wajeha al-Huwaider. «La voix des femmes est enfin entendue, maintenant il faut faire tomber les autres barrières qui interdisent aux femmes de conduire et qui leur imposent d'avoir l'autorisation d'un homme pour nombre des actes de la vie quotidienne».

Pour les Saoudiennes, il est toujours en effet impossible de quitter le pays ou de travailler ou même parfois de se faire opérer sans obtenir l'autorisation d'un tuteur : mari, père, fils, frère… De même, une fatwa (et non une loi) leur interdit de conduire. L'exemple a été très médiatisé cet été quand plusieurs femmes ont bravé les usages et pris le volant, certaines se faisant arrêtées. L'une d'elle, Manal al-Chérif, qui a été détenue 10 jours en mai, n'a pas non plus dissimulé sa joie. «C'est une décision historique». «Pour la première fois, les femmes seront des partenaires dans les prises de décision», a-t-elle commenté à l'AFP avant d'ajouter prudente: «L'essentiel, c'est que ces décisions soient mises en œuvre».

(Avec agences)


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10443
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Droit de vote   2012-10-02, 14:00

:llllll:

La libération de la femme par l’Islam : les différents droits que l’Islam a donnés aux femmes

De nos jours, les gens pensent que les femmes sont libérées en Occident et que le mouvement de libération des femmes a débuté au vingtième siècle. En fait, le mouvement de libération des femmes n’a pas été initié par des femmes; il a débuté par une révélation de Dieu, au septième siècle, à un homme du nom de Mohammed, connu comme le prophète de l’islam. Le Coran et la sounnah du Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) sont les sources desquelles chaque femme musulmane tire ses droits et obligations.
Droits humains
Il y a de cela quatorze siècles, l’islam a fait de la femme un être responsable devant Dieu : responsable de L’adorer et de Le glorifier, sans qu’aucune limite ne soit imposée à son progrès spirituel. L’islam a également établi l’égalité entre la femme et l’homme. Dans le Coran, dans le premier verset de la sourate intitulée « Les femmes », Dieu dit : « Ô hommes! Craignez votre Seigneur, qui vous a créés d’un seul être et qui a créé, à partir de celui-ci, sa compagne; puis de [l’union de] ces deux-là, Il a fait proliférer de tous côtés une multitude d’hommes et de femmes. Craignez Dieu, au nom duquel vous exigez (vos droits) les uns des autres; et craignez de rompre les liens du sang. Certes, Dieu vous observe parfaitement. » (Coran 4:1)
Comme l’homme et la femme proviennent tous deux de la même essence, ils sont égaux en tant qu’êtres humains. La femme ne peut être mauvaise de nature (comme le croient certaines religions); si c’était le cas, alors l’homme le serait aussi. De même, aucun des deux sexes n’est supérieur à l’autre, car cela contredirait l’égalité établie entre les deux.
Droits civils
En islam, la femme possède la liberté de choix et d’expression, car elle est reconnue en tant qu’individu. Elle est libre de choisir sa religion. Le Coran dit (sens du verset): « Nulle contrainte en religion. La bonne voie est désormais distincte de l’erreur. » (Coran 2:256)
En islam, les femmes sont encouragées à exprimer leurs idées et opinions. Plusieurs hadiths nous confirment qu’à l’époque du Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), les femmes venaient lui poser des questions directement, en plus de lui exprimer leurs opinions sur divers sujets religieux, économiques et sociaux.
La femme musulmane a pleinement le droit d’accepter ou de refuser une demande en mariage. De plus, elle conserve son nom de jeune fille après le mariage (en fait, elle ne doit pas prendre le nom de son mari). Le témoignage d’une femme, en islam, est tout à fait valide lors de batailles juridiques.
Droits sociaux
Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit : « Chercher à acquérir le savoir est une obligation pour chaque musulman (homme ou femme). » (at-Tirmidhi)
Cela inclut la connaissance du Coran et des hadiths, de même que plusieurs autres types de savoir. Les hommes et les femmes ont tous la capacité d’apprendre et de comprendre. Comme il est aussi du devoir des femmes d’encourager le bon comportement et de condamner la conduite répréhensible, elles doivent, comme les hommes, acquérir une solide éducation pour être en mesure de s’acquitter de ce devoir.
Bien que porter, élever et éduquer ses enfants, de même qu’aider son mari au sein du foyer soient les rôles qu’elle joue le plus souvent, la femme peut également travailler à l’extérieur de la maison si elle le souhaite, à condition que cela ne l’empêche pas de voir à ses obligations familiales.
Tout en reconnaissant leur égalité, l’islam reconnaît également les différences profondes entre la nature de la femme et celle de l’homme. Certains types d’emplois sont plus appropriés pour les hommes, tandis que d’autres font plutôt appel à des qualités que l’on retrouve surtout chez les femmes. Cela ne signifie pas que, de l’homme et la femme, l’un soit meilleur que l’autre. Dieu considère les deux sexes selon la valeur de leur travail, même s’ils ne s’adonnent pas aux mêmes activités.
Au sujet de la maternité, le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit : « Le Paradis se trouve sous les pieds des mères. » (an-Nassaï)
Cela signifie que le succès d’une société est largement dû aux mères qui ont élevé les individus qui la composent. La première et plus importante influence sur un individu provient de sa mère. C’est pourquoi il est si important que les femmes soient éduquées, afin qu’elles puissent à leur tour éduquer leurs enfants.
Droits politiques
Un des droits que Dieu a accordés aux femmes, il y a 1400 ans, est le droit de vote. La femme a le droit d’exprimer ses opinions publiquement et de participer aux affaires politiques. Un exemple, mentionné dans le Coran (60:12), est celui des femmes qui venaient voir Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) pour lui prêter serment d’allégeance. Dieu demande au Prophète d’accepter le serment de ces femmes, ce qui établit leur droit de choisir leur leader et de le déclarer publiquement. Finalement, l’islam n’interdit pas aux femmes d’occuper des postes de haut rang au sein des gouvernements. Abdurrahman Ibn Affan a consulté de nombreuses femmes avant de recommander qu’Outhman ibn Affan soit nommé calife.
Droits économiques
Le Coran déclare : « Par Celui qui a créé les mâles et les femelles! Certes, vos efforts sont dirigés [vers des buts divers]. » (Coran 92:3-4)
Dans ces versets, Dieu affirme qu’Il a créé les hommes et les femmes différents, avec des rôles, des habiletés et des talents différents. Comme dans une société, où diverses personnes jouent divers rôles, chaque membre d’une famille a des responsabilités différentes. De façon générale, les femmes sont plus habiles à élever des enfants et à s’occuper d’eux, tandis que les hommes jouent mieux leur rôle de soutiens et de protecteurs. C’est pourquoi le soutien financier est une chose qui revient de droit aux femmes.
Le Coran dit (sens du verset): « Les hommes sont responsables des femmes en raison de ce que Dieu a accordé à ceux-ci sur celles-là, et parce qu’ils dépensent de leurs biens (pour faire vivre les femmes). » (Coran 4:34)
Cette responsabilité de protection et de soutien financier que Dieu a imposé à l’homme l’oblige non seulement à soutenir sa femme et sa famille financièrement et à les protéger, mais aussi à les traiter de manière respectueuse.
Les musulmanes ont le droit de gagner de l’argent, de posséder des biens de toutes sortes, d’établir des contrats légaux et de gérer leurs avoirs comme bon leur semble. Elles peuvent également posséder leur propre entreprise, si elles le souhaitent. Tout cela sans que personne n’ait aucun droit sur leurs biens, pas même leur mari.
Le Coran dit (sens du verset): « Et ne convoitez pas ce que Dieu a attribué à certains d’entre vous plus qu’à d’autres. Aux hommes, la part qu’ils ont acquise; et aux femmes, la part qu’elles ont acquise. [Ne vous enviez pas les uns les autres] et demandez de Sa grâce à Dieu. Certes, Dieu est Omniscient. » (Coran 4:32)
Et le Coran dit, au sujet de l’héritage (sens du verset): « Aux hommes (d’une famille) revient une part de ce qu’ont laissé leurs parents et leurs proches, et aux femmes une part de ce qu’ont laissé leurs parents et leurs proches, que ce soit peu ou beaucoup – une part déterminée. » (Coran 4:7)

source:islamweb.


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Admin
9 Grades
9 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 2449
Age : 52
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Droit de vote   2012-10-02, 15:30

En Arabie saoudite, les femmes seront désormais autorisées à voter - et à se présenter - aux élections municipales. Le roi Abdallah l'a annoncé dimanche. "A partir du prochain mandat, la femme aura le droit de se présenter aux conseils municipaux ainsi que le droit de vote dans le cadre des principes de l'islam", a-t-il ainsi déclaré.

C'est la première fois que la femme saoudienne se voit accorder le droit de vote et d'éligibilité à un scrutin dans ce royaume ultraconservateur, où seules des élections municipales sont organisées. A noter que les Conseils municipaux sont élus pour quatre ans. Les femmes devront donc attendre 2015, la réforme annoncée par le roi dimanche ne s'appliquant pas aux élections municipales de jeudi prochain.


Autre décision : les femmes pourront faire leur entrée au Majlis al-Choura, un conseil consultatif dont les membres sont désignés, et non élus. "Nous avons également décidé que la femme participe au Majlis al-Choura en tant que membre, à compter du prochain mandat", a-t-il ainsi déclaré. Le roi est donc allé plus loin que le Majlis al-Choura, qui avait recommandé d'autoriser les femmes à voter, mais pas à se présenter lors des prochaines élections locales.


Souviens toi le jour où tu es né tout le monde riait mais toi, tu pleurais, la vie est éphémère
alors œuvre de telle façon… à ce qu’au jour ou tu mourras, tout le monde pleurera… mais toi… tu riras…
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10443
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Droit de vote   2012-10-02, 15:33

:llllll:

bojobojo

manque plus que la conduite de voitures ^^


qui sait peut etre un jour?....


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Admin
9 Grades
9 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 2449
Age : 52
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Droit de vote   2012-10-02, 15:35

L’Islam a établi l’égalité entre l’homme et la femme en matière de droits et de devoirs, abstraction faite de ce qu’exige la nature distinctive de chaque genre.

Il a pleinement assuré à la femme tous ses droits, élevée son rang, lui accordée une place prestigieuse et lui garanti une propriété financière indépendante.



L’Islam lui a également reconnu la pleine faculté de gérer toutes ses affaires légitimes et civiles tant qu’elles ne s’opposent pas à sa nature féminine.


Fait partie de cette égalité établie entre homme et femme l’échange d’avis à propos des affaires publiques et privées et des questions religieuses ou même mondaines.



Les preuves attestant cette vérité sont abondantes. Nous en citons ce dire d’Allah :



Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable1 .


Dans ce verset, l’ordre d’accomplir ces deux devoirs s’adresse aussi bien à l’homme qu’à la femme, ce qui illustre l’égalité entre les deux sexes.



Et le vote s’intègre, certes, dans ces deux devoirs.

Dans cet esprit, on peu avancer le serment d’allégeance prêté par les femmes auprès du Prophète de se conformer, corps et âme, aux enseignements de l’Islam.


A cet égard, Allah dit :

Ô Prophète ! Quand les croyantes viennent te prêter serment d'allégeance, [et en jurent] qu'elles n'associeront rien à Allah, qu'elles ne voleront pas, qu'elles ne se livreront pas à l'adultère, qu'elles ne tueront pas leurs propres enfants, qu'elles ne commettront aucune infamie ni avec leurs mains ni avec leurs pieds et qu'elles ne désobéiront pas en ce qui est convenable, alors reçois leur serment d'allégeance, et implore d'Allah le pardon pour elles. Allah est certes, Pardonneur et Très Miséricordieux2 .

En outre, le Prophète a consulté sa femme Om-Salama au sujet de la réconciliation du Hodaybeya.

Enfin, Asmaa, fille d’Abou-Bakr, conseillait à son fils Abdoullah Ibn az-Zobayr au cours de son soulèvement en faveur de l’Islam.


Logiquement parlant, empêcher la femme de voter, c’est lui ordonner implicitement de ne pas transmettre son savoir et son expérience au service des gens, acte jugé abominable par la Chari’a.


A cet effet, Allah dit :


Allah prit, de ceux auxquels le Livre était donné, cet engagement

Exposez-le, certes, aux gens et ne le cachez pas. ». Mais ils l'ont jeté derrière leur dos et l'ont vendu à vil prix. Quel mauvais commerce ils ont fait3 !


Il est bien connu que «ceux auxquels le Livre était donné» sont aussi bien les hommes que les femmes religieusement responsables.


Personne n'ose prétendre que la responsabilité religieuse est l’apanage des hommes.


En effet, le pronom relatif arabe الذين allazina, figurant dans le verset sous forme masculine, porte, en fait, sur les deux sexes par la voie de la domination grammaticale du masculin sur le féminin, style majoritairement adopté par le Coran et la Sunna dans beaucoup d’endroits.


De sa part, le Prophète dit :

« Celui qui s’empêche de transmettre son savoir aux gens, Allah le bâillonner, le Jour Dernier, avec une bride de feu4 . »



Pour souligner l'importance d’ordonner le bien et de prodiguer de bons conseils autant que possible, on avance ce verset :


Les faibles, les malades ainsi que ceux qui manquent de moyens pour s’équiper ne sont pas tenus d’aller à la guerre, pourvu qu’ils soient sincères envers Dieu et Son Prophète. On ne doit pas s’en prendre à ceux qui font le bien, car Dieu est Clément et Miséricordieux5 .


Dans ce verset, dispenser de reproche les gens qui ont raté le Djihad pour cause de faiblesse, de maladie, de manque de moyens est conditionné par la sincérité envers Allah et Son Messager.


Dans le même esprit, le Prophète dit en réitérant trois fois :


« La religion, c’est le bon conseil. »

- « Pour qui doit-on le donner ? » Demanda-t-on.

- « Pour Allah, répondit-il, pour Son Livre, pour Son Prophète, pour les imams et pour l'ensemble des Musulmans6 . »



Cette égalité de droits et de devoirs, une fois établie et assimilée bien par les savants, il est devenu un principe de base en matière de religion le dire du Prophète :

« Les femmes sont les sœurs germines des hommes7 . »





Si certains pensent que les femmes en tant que telles sont démunies du savoir nécessaire au vote surtout en matière de questions religieuses.



Il nous suffit, pour dissiper cette idée malpropre, d’avancer l’exemple d’Aicha et son école juridique où se sont formés beaucoup de savants-hommes sans parler de la fille de Said Ibn al-Mosayb, de Karima, rapporteuse d'al-Boukhari et d’un grand nombre de femmes savantes éminentes, pieuses et pures.



Il est par ailleurs connu que parmi les raisons de la polygamie du Prophète , sa volonté bénite à ce que sa tradition orale et oculaire soit transmise par ses épouses, constat prouvé par ce verset :


Et gardez dans vos mémoires ce qui, dans vos foyers, est récité des versets d'Allah et de la sagesse. Allah est Doux et Parfaitement Connaisseur8 .


Souviens toi le jour où tu es né tout le monde riait mais toi, tu pleurais, la vie est éphémère
alors œuvre de telle façon… à ce qu’au jour ou tu mourras, tout le monde pleurera… mais toi… tu riras…
Revenir en haut Aller en bas
louniwn
1 Grade
1 Grade
avatar

Masculin Nombre de messages : 94
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: Re: Droit de vote   2012-10-06, 23:04

Merci beaucoup à tous, qu'Allah vous récompense
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10443
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Droit de vote   2012-10-07, 04:33

:ccccvvvvv:

pas de quoi, amin!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Droit de vote   

Revenir en haut Aller en bas
 
Droit de vote
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Droit de vote
» Une série de caricatures contre le droit de vote des femmes
» droit de vote des étrangers et double nationalité
» Le droit de vote des étrangers.
» Les religieux et religieuses votent-ils/elles ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Questions / Réponse-
Sauter vers: