Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 discussion entre un imam et un djinn durant un traitement (Roqya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guest Muslim
4 Grades
4 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 1188
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: discussion entre un imam et un djinn durant un traitement (Roqya)   2012-08-25, 19:59

As Salamou Alykoum

Voici un exemple de discussion qui eut lieu entre un imam et un djinn durant une Roqya :

L'Imam : Un homme vint me voir un jour en me faisant savoir que son père était touché par un djinn. Je lui ai demandé comment il pouvait le savoir.

Le jeune homme : Lorsque mon père a assisté au sermon du vendredi, il fut pris de violentes convulsions dans la mosquée. Ces convulsions ne cessèrent qu'à la fin du discours de l'Imam. Il est aussi dans cet état lorsqu'il prie et chaque nuit du lundi au point où il ne laisse personne entrer dans sa chambre, même sa femme. Il dort alors seul dans l'obscurité.

L'Imam : Je me rendis chez le malade accompagné de trois amis, nous le trouvâmes assis. Il avait tout son esprit. Il devait être âgé d'environ 45 ans. Je lui ai alors demandé son prénom.

L'homme : Mahmoud

L'Imam : Qu'as-tu ?

Mahmoud : Je crois qu'un djinn femelle se trouve en moi.

L'Imam : Veux-tu la faire sortir ?

Mahmoud : Oui, car elle m'a épuisé et il s'en fallut de peu pour qu'elle me sépare de ma femme.

L'Imam :
Vas-faire tes ablutions ! Je fis aussi les ablutions ainsi que ceux qui étaient avec moi. Puis j'ai demandé à un des mes amis de lire sur le malade. Avant même qu'il ne termine, le malade fut pris de tressaillements. J'ai alors compris que le djinn s'était manifesté. Je dis alors : « Au Nom d'Allah, qui es-tu ? »
Une voix retentit alors,

La voix : Je suis un djinn femelle.

L'Imam : Quel est ton nom ?

Le djinn : Satifriyous (ou quelque chose de ressemblant)

L'Imam : Quelle est ta religion ?

Après cette question, le djinn resta muet.

L'Imam : Tu es musulmane ?

Le djinn : Non

L'Imam : Chrétienne ?

Le djinn : Non

L'Imam : mécréante ?

Le djinn : Oui, je n'ai pas de religion.

L'Imam : Où habites-tu ?

Le djinn : Moi, je fais partie des djinns plongeurs qui habitent dans l'eau. Et, moi, je vis dans la mer Rouge.

L'Imam : Pourquoi es-tu entrée dans le corps de Mahmoud ?

Le djinn : Pour me venger de lui.

L'Imam : Qu'as-t-il donc fait ?

Le djinn : Il a causé du tort à un djinn. Il l'a frappé violemment au point de lui faire très mal. Mahmoud est un homme ignorant. Il ne sait pas se protéger de nous, les djinns. Je me suis donc approchée de lui une certaine nuit alors qu'il marchait seul et je suis entrée en lui.

L'Imam : Depuis combien de temps es-tu avec lui ?

Le djinn : Depuis 20 ans à peu près.

L'Imam lui a alors proposé l'Islam pour religion.

Le djinn : Laisse moi réfléchir.

L'Imam : Combien de temps ?

Le djinn : 3 jours.

L'Imam : Non, on ne pourra pas t'accorder plus de 10 secondes.
Après 10 secondes...

Le djinn : D'accord, j'accepte l'Islam à condition de rester avec Mahmoud sinon je n'en sortirai pas.

L'Imam : Ça, c'est un autre problème. Si tu acceptes l'Islam alors tu te préserveras de l'enfer et tu mériteras le paradis.

Le djinn : D'accord, j'accepte.

Le djinn prononça alors l'attestation de foi, exprima son repentir et se donna le nom musulman de Umm Ibrahim.

L'Imam : Afin que ton repentir soit agréé, tu dois cesser ton injustice.

Le djinn : Quelle injustice ?

L'Imam : Ta présence dans le corps de cet homme est une injustice. Il faut que tu sortes.

Le djinn :
Je ne sortirai pas pour deux raisons : la première, c'est que je l'aime à la folie. Mais je ne dors avec lui qu'une seule nuit, celle du lundi, je le laisse à sa femme les autres jours.

L'Imam : Est-ce que tu lui apparais sous l'apparence de sa femme ?

Le djinn : Non

L'Imam : Dans ce cas, comment votre relation allait-elle à son terme ?

Le djinn : Il me voit dans ses rêves sous forme d'une jolie femme et il se lève le matin, et se rend compte qu'il a éjaculé (suite au rêve érotique). Quant à moi, j'éprouve énormément de plaisir. Je ressens toutes les sensations.

L'Imam : Ça c'est la première raison et la suivante ?

Le djinn explique que si ses enfants mécréants sont au courant de sa conversion à l'Islam, ils risquent de la tuer

L'Imam : Ta première raison est nulle car il (Mahmoud) ne t'aime pas et il ne veut pas se marier avec toi. Il m'avait même dit qu'il souhaitait que tu sortes.
Ensuite, l'Imam lui explique qu'elle peut aller vivre ailleurs ; là où elle pourra adorer Dieu sans craindre pour sa vie.

Le djinn : Je vais sortir, donne moi 3 secondes.

Mahmoud sortit de son état de convulsions, s'asseya et dit : « Mes frères, ça y elle est sortie »

L'Imam leur dit qu'il la voyait dans ses yeux, il posa sa main sur ses genoux et s'assura qu'elle n'était en fait pas encore sortie. Il demanda à l'un de ses amis de lire une seconde fois. A peine avait-il terminé sa lecture que le djinn se manifesta à nouveau.

L'Imam : C'est ainsi Umm Ibrahim !

Le djinn : Crois moi ! Je l'aime énormément. J'ai vécu en sa compagnie 20 ans durant et je ne veux pas en sortir.

L'Imam explique au djinn qu'il lui récitera du Coran afin qu'elle brûle et qu'il la frappera si elle ne se résilie pas à sortir

Le djinn : Non, je sors.

Après 2 ou 3 secondes, on l'entendit gémir « Ô Mahmoud ! Ô Mahmoud ! » puis elle sortit par la Grâce d'Allah.


Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même "al-Qayyûm". Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Siège «Kursi » déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand.
Revenir en haut Aller en bas
 
discussion entre un imam et un djinn durant un traitement (Roqya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» discussion entre un imam et un djinn durant un traitement (Roqya)
» Discussion entre les gens du Paradis et les gens de l'enfer
» Discussion entre un homme et une femme sur le net.
» discussion entre deux jumeaux dans le ventre de leur maman
» Discussions entre un cœur et une âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Roqya :: djinns et possessions-
Sauter vers: