Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 Les épreuves de la vie : La santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tawfiq
Invité
avatar


MessageSujet: Les épreuves de la vie : La santé   2012-02-23, 10:01

Salam alaykoum,

Bismillah33


Allah (qu'Il soit exalté) dit : « Allah est plein de Grâce envers les hommes, mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants. » (40. v61)

Le compagnon Ibn ‘Abbas (RA) rapporte du Prophète (SWA) qu'il a conseillé un homme en ces termes : « Profite de cinq choses avant que cinq autres ne surviennent : De ta vie avant que ta mort ne survienne, de ta bonne santé avant que tu ne tombes malade, de ton temps libre avant d’être occupé, de ta jeunesse avant que ta vieillesse n’ait lieu, de ta richesse avant que d’être touché par la pauvreté » (Hadith authentique rapporté par El Hakim)


La santé et le temps libre font partie des choses dont le Prophète (SWA) nous a commandé de faire bon usage : « de ta bonne santé avant que tu ne tombes malade, de ton temps libre avant d’être occupé ».

Ainsi, la bonne santé est une couronne posée sur la tête des biens portants que seuls les malades perçoivent, et le temps libre est un trésor pour qui le détient, chose perçue que par les personnes débordées d'activités qui ne trouvent plus un moment pour eux...

Il faut donc profiter de notre bonne santé avant que la maladie ne survienne ! Profitons-en non dans les tentations de ce monde, mais dans l'adoration d’Allah par l'accomplissement de bonnes actions.

Profitons donc, nous serviteurs d'Allah, de notre santé, et utilisons-la pour jeûner le jour, prier la nuit, aller à la mosquée, voyager à la recherche de la science, être bon envers ses parents, son conjoint et ses enfants, faire preuve de générosité aux gens qui nous entourent notamment les pauvres, etc., profitons de cela avant d'être éprouvé par la maladie... nous désirerons alors jeûner, mais nous ne le pourrons plus.

Nous voudrons prier debout, mais nous n'en aurons plus la force. Nous tenterons d'aller à la mosquée, mais nos jambes failliront. Nous voudrons faire du bien à nos parents, mais ils seront déjà décédés.
Et nous regretterons alors les jours passés où nous étions capable de faire tout cela, mais nous l'avons délaissé...

Remplissons donc notre temps libre avec ce qui nous sera bénéfique le jour de la résurrection parmi les bonnes actions, avant d'être occupé.

Et alors au beau milieu de notre occupation, nous espérerons pouvoir disposer d'une heure pour lire un livre, ou assister à un cours, ou visiter nos parents... mais nous ne le pourrons pas. Et nous regretterons alors ce que nous avons perdu comme jours, voire ce que nous avons perdu comme années.

Il faut savoir que si nous utilisons notre bonne santé et notre temps dans l'obéissance à Allah, puis que nous tombons malade, les bonnes œuvres que nous avions l'habitude de faire étant bien portant, nous seront tout de même comptées, comme l'a souligné le Prophète (SWA) : « Si le serviteur tombe malade, les bonnes actions qu'il avait l'habitude de faire étant bien portant lui seront comptées et comme celles qu’il avait l’habitude de faire sédentaire » ( Bukhari).

Malgré cela, la plupart des gens sont insouciants à ce sujet.

C'est aussi la raison pour laquelle le Prophète (SWA) a dit : « Il y a deux bienfaits au sujet desquels beaucoup de gens sont dupés : la bonne santé et le temps libre » ( Bukhari).

Le Prophète (SWA) a donc voulu expliquer que la personne réellement dupée est celle bien portante et ayant du temps libre, mais qui pourtant ne tire pas bénéfice de ces deux bienfaits pour adorer son seigneur et décrocher le paradis.

En fait, elle est semblable à une personne possédant un joyau d'une grande valeur et qui l'aurait vendu en échange d'un objet qui ne vaut rien.

Ibn al-Djawzi a dit : « Une personne peut être bien portante sans pour autant avoir du temps libre, en raison des occupations inhérentes à son travail qui lui permet de gagner sa vie. Et une autre peut ne pas avoir besoin de travailler sans pour autant être en bonne santé. Si par contre ces deux bienfaits coïncident chez la même personne, mais que la fainéantise l'empêche d'en profiter, la voilà la personne dupée. En effet, ce bas monde est un champ à semer pour l'au-delà, et un lieu de commerce dont les bénéfices apparaîtront dans l’autre monde. Quiconque donc utilise son temps libre et sa santé dans l'obéissance à Allah, c'est bien lui le bienheureux. Quant à celui qui les utilise dans la désobéissance d'Allah, il est certes dupé. Car le temps libre est toujours suivi de l'activité et l'occupation. Et la maladie fait toujours suite à la santé. »

Qu'Allah nous accorde sa science.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les épreuves de la vie : La santé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Soja: bon ou mauvais pour la santé?
» La cigarette n'est pas bon pour la santé !
» Documentaire 02: Ovni, les meilleures preuves
» IEJ cours et correction des épreuves
» HELP ! Cherche preuves de salaire d' AS dans le privé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Forum pour les non inscrits-
Sauter vers: