Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 Les épreuves de la vie : La maladie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tawfiq
Invité



MessageSujet: Les épreuves de la vie : La maladie   2012-02-23, 09:51

Salam alaykoum,

Bismillah33


Allah (qu'Il soit exalté) dit : « Nous vous éprouverons sûrement un tant soit peu par la peur, la famine, la réduction des biens, des personnes et des récoltes. Et annonce la bonne nouvelle aux patients. Ceux qui, lorsqu’une calamité les touche, disent : « Nous appartenons à Allah et c’est à Lui que nous devons retourner ». Ceux-là ont sur eux des bénédictions de leur Seigneur ainsi qu’une miséricorde et ce sont ceux-là les biens guidés » (sourate 2 : Al Baqara, versets 155-157)

Bien que les maladies soient amères et pénibles, le Créateur (qu'Il soit exalté) y a mis des sagesses et beaucoup de bénéfices, certains les connaissent et d'autres ne les connaissent pas.

D’où la parole suivante du messager d'Allah : « L'affaire du croyant est étonnante, tout ce qui lui arrive est un bien pour lui. S'il lui arrive une chose qui le réjouit et qu’il remercie, c'est un bien pour lui ; Et s'il lui arrive un mal et qu'il patiente, c'est un bien pour lui. Et ceci n'est possible que pour le croyant » (Mouslim)

Le prophète (SWA) a dit également : « Aucun musulman ne subit un mal comme la maladie ou autre sans qu'Allah efface ses péchés comme l'arbre perd ses feuilles » ( Al-Boukhari et Mouslim)

Ourwa ibn Az-Zoubaïr se plaignit de la gangrène ; on le lui coupa alors de son genou tout en étant silencieux sans crier ; et la même nuit, un parmi ses fils tomba d'un toit et mourut.
Ourwa dit alors : « O Mon Seigneur ! Louange à Toi ! O Mon Seigneur ! Louange à Toi ! Ils étaient sept, Tu as pris un parmi eux et Tu m’en as laissé six ; j'avais quatre extrémités [les pieds et les mains], Tu m’en as pris une et Tu m’en as laissé trois autres. Certes, même si Tu prends, c'est Toi qui as donné ; et même si Tu éprouves, Tu m’as aussi octroyé la bonne santé ».

Les douleurs sont souvent une purification qu'Allah envoie, par sa sagesse, aux vrais croyants afin de leur soustraire ce par quoi leur esprit [leur cœur] est captivé parmi les plaisirs de ce monde ; et il se peut qu'un mal se révèle utile : combien d'épreuves difficiles se sont révélées être un don et une miséricorde qui nous permettent de voir plus clair et de nous repentir avant la mort !

Pour tous ceux qui ont entendu ces paroles, chacun d’entre nous doit se poser naturellement cette question : puis-je affirmer sans aucune hésitation que j’ai été reconnaissant envers Allah pour les bienfaits qu’Il m’a donné qui sont la bonne santé et le temps libre ?

Il faut accepter nos erreurs et essayer d’aller de l’avant pour que notre reconnaissance soit réellement effective et concrète. Ceci est la réponse objective et inévitable à laquelle mène toute prise de conscience sincère.

Une prise de conscience juste et objective passe obligatoirement par la reconnaissance qui est la porte ouverte vers la réelle gratitude celle que l’on doit avoir envers notre seigneur, notre Créateur et celui vers qui nous retournerons.

La seule chose que chacun doit faire en tant qu'être humain croyant, sensible et concerné, c'est de s'arrêter un court instant et de se demander : À supposer simplement, que demain je perds tout ce dont Allah m’a fait grâce, ou même perdre une infime partie comme la richesse, n'est-il pas temps que je réponde au grand appel d’Allah et que je fasse un effort pour démontrer mon remerciement et ma gratitude ? Cela ne me coûtera rien, mais ne fera que marquer l'ouverture d'une ère nouvelle dans ma vie avant que je ne puisse plus rien accomplir…

Allah (qu'Il soit exalté) dit :« Dépensez pour Allah de ce que Nous vous avons accordé, avant que la mort ne vienne à l’un d’entre vous et qu’il s’écrie alors : « Seigneur ! Si seulement Tu m’accordais un court délai, je ferais l’aumône et serais parmi les pieux ! » Mais Allah n’accorde jamais de délai à une âme dont le terme est arrivé. Allah connaît parfaitement ce que vous faites. » (Sourate 63: Les hypocrites versets 10 et 11)

Qu'Allah nous accorde sa science.
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades


Féminin Nombre de messages : 10441
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Les épreuves de la vie : La maladie   2012-02-23, 11:53

:llllll:

barakaAllhou fikoum pour votre participation!

qu'Allah vous en recompense amin!


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Tawfiq
Invité



MessageSujet: Les épreuves de la vie : La maladie   2012-02-23, 15:54

Alaykoum salam ma soeur,

Baraka Allah fiki.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les épreuves de la vie : La maladie   Aujourd'hui à 00:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Les épreuves de la vie : La maladie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les épreuves de la vie : la maladie
» Les épreuves de la vie : la maladie
» Documentaire 02: Ovni, les meilleures preuves
» la maladie génétique de ma fille !
» IEJ cours et correction des épreuves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Forum pour les non inscrits-
Sauter vers: