Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 le sitar de la musulmane

Aller en bas 
AuteurMessage
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10450
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: le sitar de la musulmane   2011-12-30, 14:32



remarquez comme la femme qui porte le niqab est si gracieuse! :))




« Ô vous qui croyez! Craignez Allah comme il se doit et ne mourrez que pleinement soumis! » (La Famille de 'Imrâne, Verset 102 ) « Ô vous les gens! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d'un seul être et a créé de celui-ci son épouse pour faire se répandre, à partir de ces deux là, beaucoup d'hommes et de femmes. Craignez Allah au Nom duquel vous vous implorez les uns les autres et craignez de rompre les liens de parenté. Certes, Allah vous observe parfaitement. » (Les Femmes, Verset 1)
Et la plus mauvaise des choses est la chose forgée et toute chose forgée est une innovation, et toute innovation est un égarement et tout égarement est en enfer.


Dans son "sahih" (recueille de haddiths authentiques) l'imam Mouslim rapporte la parole suivante du Prophète -Paix et bénédiction d'Allah sur lui- : "Il y aura vers la fin des temps des femmes de ma communauté qui seront habillées, mais qui en vérité sont déshabillées. Elles portent sur leur tête des bosses comme les bosses inclinées des chameaux; maudissez-les car elles sont maudies. Elles n'entreront pas au Paradis et ne sentiront même pas son odeur, or son odeur se sent à une distance tel et tel."

1/ 1er verset <> (Sourate La lumière Verset 31)

Pour comprendre le verset il est obligatoire de revenir à l'arabe langue dans laquelle est révélé et préservé le Coran. Ceci nous donne: "Wa qoul lilmouminati yaghdoudna min absarihina wa yahfadhna fouroudjahouna wa la youbdina zinatahouna ila ma dhahara minha wa yadhribna bi khoumourihina 'ala djouyoubihina"

D'abord intêressons-nous à la partie "de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît". A quoi correspond "leurs atours" qui en arabe se dit "zinatahouna"? Ibn Mas'oud -qu'Allah soit satisfait de lui- a dit : « les atours (zina) sont, par exemple, le pardessus et les vêtements » (rapporté parAl-Tabarani et Al-Hakim, et authentifié par Ibn Abi HatimIbn
Mas'oud -qu'Allah soit satisfait de lui- a également dit :"Il y a deux sortes de parures (zina) : la parure apparente et la parure cachée. Celle qui est apparente, ce sont les vêtements, et celle qui est cachée, c'est le khoul (matière appliquée sur le contour des yeux) et le visage. Cette dernière ne peut être montrée qu'au mari et aux hommes considéré comme mahram (homme interdits au mariage suite à un lien parental)."
De plus dans la langue arabe "la parure"(zina) signifie les vétements comme cela nous est prouvé par la parole d'Allah: « O Enfants d'Adam, dans chaque lieu de prière portez votre parure (zinatakum) (vos habits)»(Sourate Al-A'raf verset 31).

Ainsi ce verset nous aide à comprendre que le mot "zina" (atours,parure) ne correspond pas au corps de la femme mais à ces vêtements.

Maintenant voyons la signification de la partie "qu'elles rabattent leurs voiles sur leurs poitrines" qui se dit en arabe "wa yadhribna bi khoumourihina 'ala djouyoubihina".
Dans la langue arabe, le mot "Khimar" signifie voile, rideau. D'où le mot "khamr" qui signifie alcool car il voile la conscience. Et lorsque l'on dit qu'une femme s'est voilée, cela signifie qu'elle s'est couvert

. Al-Bukhari a rapporté dans son recueil de hadith authentiques que 'Aicha qu'Allah l'agrée, a dit : « Qu'Allah fasse miséricorde aux premières femmes immigrées, car lorsque Allah a révélé : « et qu'elles rabattent leurs voiles sur leurs poitrines », elles ont déchirée une partie de leurs robes et se sont voilées avec ». Dans une autres version, elle dit : « Elles ont pris leur manteau et en ont coupé les rebords et se sont voilée avec ».
Ibn Hajar dit dans son ouvrage "al-Fath" ("l'ouverture" qui est l'explication de "sahih Al-Bukhari") : « Sa parole disant : « Elles se sont voilée avec », signifie qu'elles se sont couverte le visage ». Il explique comment, et dit : « La femme met le voile sur sa tête et rabat son bout du flanc droit vers son épaule gauche. Al-Farra' a dit comme nous l'avons déjà mentionné : « Pendant la période d'ignorance, la femme jetait son voile derrière elle en dévoilant ce qu'il y avait devant. Puis, il leur fut ordonné de se voiler ».

2 / 2éme verset
« Et si vous leur demandez quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau : C'est plus pure pour vos cœurs et leurs cœurs » (Sourate Les coalisés verset 53)
En arabe: "wa idha sa altoumouhouna mata'an fas alouhouna min wara i hidjabin dhalikoum at'harou liqouloubikoum wa qouloubihina"

Par ce verset Allah -le Très haut- nous montre comment procéder pour rester loin de la tentation (al fitna). Ici étaient visés les compagnons qui sont les meilleurs de cette communauté cependant cela s'applique également à nous. Maintenant se pose une question: "quelle niveau de foi (imane) avons nous par rapport aux compagnons?!" Ainsi les personnes douées de raison comprendront sans difficultés que la sagesse qu'a la femme à se cacher dérrière un hijab (voile, rideau) est que cela met fin aux mauvais désirs, et ici il n'y a aucun doute que le visage et les mains font parties de ce qui est cacher par le "hijab".
Regardez comment notre Mère 'Aïcha - qu'Allah soit satisfait d'elle- a compris et appliqué cela lors du récit de la calomnie : "Alors que j'étais ainsi assise, je fus gagnée par le sommeil et m'endormis. Pendant ce temps, Safwân ibn Al-Mu'attal, qui restait en retrait par rapport à l'armée, s'était mis en route dans la dernière partie de la nuit. Il arriva près de l'endroit où je me trouvais au petit matin. Il vit une forme humaine allongée et s'approcha. Il me reconnut car il avait vu mon visage avant l'obligation du voile sur celui-ci. Il prononça alors la formule de l'istirjâ' [formule que l'on dit en cas de malheur]. Je fus réveillée au son de cette formule. Je cachai alors immédiatement mon visage par le moyen de mon voile". (Cheikh Zayd Al-Madkhali a dit:haddith sahih

3/ 3éme verset
<Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées.> (Sourate Les coalisés verset 59)
En arabe: "Ya ayouha nabiyou qoul li azwadjika wa banatika wa nisa i lmouminina youdniyna 'alayhina min djalabibihina dhalika adna an you'rifna fala youdhina wa kana Lahou Ghafouran Rahim
L' éxegèse de ce verset est bien connu de tous: « Cela veut dire qu'elles doivent cacher tout le visage excepté un seul oeil pour voir (leur chemin) » Cette parole a été dite par Ibn Mas'oud , Ibn 'Abbas et 'Ubayda al-Salamani, ainsi que d'autres compagnons - qu'Allah soit satisfait d'eux-. De plus, Ibn 'Abbas -qu'Allah soit satisfait de lui- a dit : « A celles qui sortent de leurs maisons, parmi les musulmanes, Allah ordonne de se couvrir les visages par leurs ''jalabibs'' et de ne laisser montrer qu'un seul oeil ». Ceci a été soutenue par Muhammad Ben Sirine -qu'Allah soit satisfait de lui-. (Sahih, rapporté par Ibn Kathir dans son tafsir, sourate 33 verset 59)

Pendant le pélerinage il est obligatoire à la femme de découvrir son visage et ses mains, voyez comment se comportaient les femmes de nos salafs salih (pieux prédecesseurs): 'Aïcha, la mère des croyants(radhi Allahou 'anha) rapporte : "Il arrivait que de gens passent près de nous alors que nous étions en état de sacralisation en compagnie du Prophète. Lorsqu'ils arrivaient à hauteur de l'endroit où nous nous trouvions, nous tirions notre voile au-dessus de notre visage. Et lorsqu'ils s'éloignaient, nous découvrions notre visage." (rapporté par Abou Daoud,n°1829.Qualifié de hassan par Cheikh Al-Albani dans son livre "Jilbab Al mar'a l'mouslima" page 108)

Asmâ bint Abî Bakr (radhi Allahou 'anha) rapporte : "Nous cachions nos visages des hommes [autres que mari et parents proches] " (Rapporté par Al-Hâkim qui l'a jugé sahih d'après les conditions d'Al-Boukhari et Muslim.Authentifié par Ibn Khuzayma, Sahih Khuzayma 4/203. Al albani l'a qualifié de sahih, Irwa' al-ghalil, n°. 1023.)
Voici le sharh de ces haddith par Cheikh 'Oyhaymine(rahimahoullah): "Ces haddith montre l'obligation de cacher le visage comme étant un ordre émanant de la shari'a, car pendant l'ihram(l'état de sacralisation) il est wajib(obligatoire) de ne pas revêtir le niqab. Donc si cela était seulement Moustahab(recommandé) de se couvrir le visage alors 'Aicha et Asma(radhi Allahou 'anhoum) auraient fait prévaloire le wajib sur le moustahab. Il est bien connu des 'Oulamas(savants) qu'un wajib peut être délaissé seulement à cause de quelque chose d'autre qui est aussi wajib ou fardh(fardh est un synonyme de wajib). Donc le fait que 'Aicha et Asma (radhi Allahou 'anhouma) couvraient leurs visages même en état d'ihram lorsqu'elles étaient en présence d'homme étrangers nous montre qu'elles considéraient cela comme wajib ou fard, sinon elles n'auraient pas couvert leurs visages en état d'ihram."


Le Prophète -salallahou 'alayhi wa salam- a dit: « La femme en état d'Ihrâm ne doit pas porter de Niqab ni de gants » (Sahih Al-Boukhari ; Sahih Sunan Abi Dawud, 1/343 ; Sahih Sunan At-Tirmidhi, 1/250-251 ; Sahih Sunan Al-Nasa'i,2/567.)
Cela ne montre t-il pas qu'en dehors de l'état d'ihram les femmes portaient le niqab et des gants? Maintenant voici la parole authentique qui à elle seule est suffisante aux croyants pour reconnaître l'obligation de la femme de voiler son corps entier:

Le Messager d'Allah -salallahou 'alayhi wa salam- a dit : « La femme est nudité ('Awra)» (Sahih Sounan At-Tirmidhi, 1/343)
La traduction du mot 'Awra correspond à toute partie du corps qui doit être couverte. Ainsi la femme étant entièrement 'awra elle doit se couvrir entièrement.
Parole des sahaba -radhi Allahou 'anhouma- A propos de <<Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées.>> (Sourate Les coalisés verset 59),
l'ensemble des sahabas ont dit: « Cela veut dire qu'elles doivent cacher tout le visage excepté un seul oeil pour voir (leur chemin) » Ceci est l'avis de Ibn Mas'ud , Ibn 'Abbas et 'Ubayda al-Salamani, ainsi que d'autres parmi les compagnons.

Parole de tabi'ines -radhi Allahou 'anhouma- Al Hassan Al-Basri à dit concernant le verset 31 de sourate Nur: "Ce qu'il est permis à la femme de montrer d'après ce verset s'applique à ses vêtement externe qu'elle utilise pour couvrir sa beauté interne" (voir le livre Pourdah page 194)
Il n'est nul part fait allusion à l'autorisation de montrer le visage et les mains. Je vous invite également à consulter la parole d'Ibn Jarir dans son tafsir volume 22 page 29. Paroles des exègétes du Coran Que ce soit Al Tabari, Al Qortobi ou Ibn Kathir qui sont les référence en matière de tafsir, il n'a jamais été question de découvrir le visage et les mains bien au contraire.

Paroles des 4 imams L'imam Chafi'i, Malik et Ahmad ont considéré que couvrir les visage et les mains en ne laissant qu'un petit espace pour que les yeux voient étaient une obligation (fard).
L'imam Abou Hanifa quand à lui dit que la femme pouvait laisser apparaître son visage et ses mains à condition que cela n'engendre pas chez ceux la regardant de désirs(pas sexuelles mais dans le sens de la trouver belle,etc), sinon s'il y a le moindre risque aussi minime soit-il alors montrer son visage et ses mains est haram.
Paroles des savants Cheikh Al-Islam Ibn Taymiyah: "les femmes avaient l'habitude d'errer sans jilbab et les hommes avaient l'habitude de voir leurs visages et leurs mains, mais lorsque fut révélé le verset <<Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles>> (Sourate Les coalisés verset 59)alors ceci devînt interdit et il fût ordonné aux femmes de porter le jilbab."
Ensuite, Ibn Taymiyah continue en disant:" le jilbab signifie comme l'a expliqué Ibn Mas'oud un vêtement couvrant le corps entier incluant la tête le visage et les mains. Par conséquent, il n'est pas permis que les femmes montrent leurs visages et leurs mains en public" (recueil de fatwas d'Ibn Taymiyah 2/110)

Cheikh Ibn Al-'Othaymine:"Le Hijab Islamique est pour la femme le fait de couvrir ce qu'il lui est interdit de montrer. Donc elle couvre tout ce qu'elle doit couvrir. Premièrement, elle doit couvrir son visage car cela est une tentation pour les personnes qui la désire. Par conséquent, la femme doit couvrir son visage devant les hommes qui ne sont pas des mahrams pour elle. Et pour ceux qui déclare que le Hijab Islamique consiste à couvrir la tête, les épaules, le dos, les pieds, les mollets et les avant-bras alors qu'il lui permettent de découvrir son visage et ses mains, ceci est vraiment très étonnant. Ceci parce qu'il est bien connu que la tentation se trouve dans le fait de regarder le visage. Alors comment peut-on dire que la Shari'a ne permet pas à la femme de montrer son pied mais lui permet de montrer son visage ? C'est impossible qu'il y est dans l'estimée, sage et noble Shari'a, une contradiction." (Fatwas concernant la femme musulmane page 289)

Cheikh Ibn Baz: "Selon la compréhension de la meilleure génération(les salafs) après que les versets sur le hijab furent révélés alors il a été ordonné aux femmes musulmanes de se couvrir entièrement ceci incluant le visage et les mains. Elles peuvent seulement laisser un oeil ou les deux pour voir la route. Ceci était l'opinion des sahabas comme Ibn 'Abbas, Ibn Mas'oud, 'Aisha(radhi Allahou 'anhouma) et cet opinion était maintenu parmi les tabi'ines qui les ont suivis comme Ali ibn Abi Talha et Mouhammad ibn Sirin(rahimahoumlah) ainsi que par les pieux savants qui leurs ont succèdé comme Ibn Taymiyah et l'imam Ahmad Ibn Hanbal(rahimahoumlah). (tiré du livre "hijab wa soufor" de Ibn Baz)

Cheikh Zayd Ibn Hadi Al-Madkhali:"Il n'est pas permis et interdit à la femme de découvrir son visage et ses mains devant un homme étranger" (voir son livre "woujoub sitr-ul-wahji wal-kafayn")

Explication des termes par la langue arabe Ibn Al-Hazam a dit: "Dans la langue arabe, la langue du Prophète Salallahou 'alayhi wa salam, le mot jilbab signifie la partie externe du drap couvrant le corps entier. Un drap plus petit ne couvrant pas le corps entier ne peux pas être qualifié de jilbab." (Al-Muhalla,3/217)
Ibn Al-Mandhur a dit: "jalabib est le pluriel de jilbab. le jalbab est en réalité le drap/la couverture dans laquelle la femme s'envelloppe, par dessus ses vêtements, pour être couverte de la tête aux pieds. Ceci couvre le corps entier." (Lisan Ul-Arab,1/273)

Un haddith faible Le principal argument de ceux qui soutiennent l'avis erronné qu'il est permis de dévoiler le visage et les mains pour la femme se base sur le haddith suivant: 'Aïcha (radhi Allahou 'anha) rapporte qu'une fois Asma', fille d'Abu Bakr al-Siddiq (radhi Allahou 'anha), entra chez le prophète (salallahou 'alayhi wa salam) en portant des vêtements très légers. Alors, le Prophète (salallahou 'alayhi wa salam) lui tourna le dos en lui disant : « O Asma ! A partir du moment où elle a ses règles, il ne convient plus que l'on voie de la femme autre chose que ceci et ceci (le Prophète (salallahou 'alayhi wa salam) désigna son visage et ses mains). » (Sahih Sunan Abi Dawud, 2/774; voir Irwa' al-Ghalil, hadith n°1795.)

En apparence Cheikh Al-Albani(rahimahoullah), l'érudit du haddith a authentifié ce haddith, est-il résté sur cette position? Cheikh Ibn Al-'Othaymine à critiqué ce haddith en le qualifiant de faible car: 1.Il n'y a aucun lien entre 'Aïcha(radhi Allahou 'anha) et Khalid bin Darik qui rappote ce haddith d'après elle. De plus Khalid ibn Darik est présent dans toutes les chaînes de transmitions de ce haddith. 2. Dans la chaîne de narration Sa'id ibn Bashir apparaît, et il est connu par tous les mouhaddithines comme étant un narrateur faible. Cela est mentionné par l'imam Ahmad ibn Hanbal, An-Nasa'i, Ibn Madini et Ibn Ma'in. Ceci est la raison pour laquelle Al-Boukhari et Mouslim n'ont pas accépté ce haddith dans leurs livres. ("Al-hijab" pages 17 et 18)
Nous constatons également que Abou Daoud quand il annota ce haddith a dit que ce haddith était mousal(c'est à dire avec une chaîne cassé qui n'améne pas à un sahaba) ("hijab wa safour de cheikh Ibn Baz pages 61)
Enfin, cheikh Al-Albani l'a finalement lui aussi déclaré faible dans da'if sounan Abou Daoud dans kitab-ul-libas, haddith 4092(numéro original du haddith)

les conditions du hijab Elles sont au nombre de huit:

1) Couvrir l'ensemble du corps comme nous l'avons bien expliqué tout au long de notre exposé.

2)Ne pas étre une source de décoration en lui-même, comme être flashant ou coloré, ce qui provoquerait l'effet inverse voulu:attirer l'attention et le regard. Le mieux est qu'il soit de couleur noir comme cela est rapporté dans la sounnah:
Ibn Abi Hatim rapporte que 'Aïcha, qu'Allah l'agrée, a dit : « Certes les femmes Qouraichites ont de grandes qualités, mais par Allah, je n'ai point vu des femmes plus convaincues par le Livre d'Allah que les femmes des Ansars (musulmanes de Médine). En effet quand fut descendue la Sourate An-Nur dans laquelle se trouve le verset suivant : « Qu'elles rabattent leurs voiles sur leurs poitrines »leurs hommes se rendirent auprès d'elles pour leur réciter ce qu'Allah fit descendre à leur intention de sorte que chacun d'eux se mit à le réciter à sa femme, sa fille, a sœur et à toutes ses proches. Il n'y eut alors aucune femme qui n'eut prit son pagne bourrelé pour se couvrir la tête et le visage par ferme conviction et foi en ce qu'Allah a révélé de par Son Livre. Ce qui leur donnait l'air, lorsqu'elles priaient derrière le Messager d'Allah, de porter des corbeaux noirs sur la tête ». (Ibn Kathir, Tafsir al-Qor'an al-'Adhim, 3/285)
Oum Salama (radhi Allahou 'anha) rapporte : « Lors de la révélation du verset <<Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées.>> (Sourate Les coalisés verset 59) les femmes des Auxiliaires (Ansar) sont sorties de chez elles comme s'il y avait des corbeaux sur leur tête à cause de leur tranquillité. Et sur elles, il y avait des habits noirs » (Sahih Sunan Abi Dawud, 2/520) Cependant il est permis de porter d'autres couleurs,tant qu'elles respectent la règle.

3)Être épais et non transparant

4)Être bien large et pas moulant

5)Ne pas être parfumé Moussa bin Yassar rapporte d'Abou Hourayra: «Qu'une femme est passée près de lui, elle s'était parfumée. Il lui dit: "Ô Oum al Jabbar! Vas-tu à la mosquée?" Elle répondit: "Oui" - Il dit: "Est-ce pour cela que tu t'es parfumée?" Elle répondit: "Oui" - "Retourne chez toi et lave-toi!" J'ai entendu le Messager d'Allah (salallahou 'alayhi wa salam) dire: "Lorsqu'une femme sort pour se rendre à la mosquée et qu'elle dégage une odeur (de parfum), Allah n'acceptera sa prière que si elle rentre chez elle et se lave."» (Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Al-Albani)

6)Ne pas ressembler aux vêtements des hommes
Abou Hourayra a dit: «Le Messager d'Allah (salallahou 'alayhi wa salam) a maudit l'homme qui porte des vêtements de femme et la femme qui porte des vêtements d'homme.» (Rapporté par Abou Dawod. Ibn Majah et Al Hakim qui disent: "il est authentique conformément à la norme de Moslim." Approuvé par Al Dhahabi et authentifié par cheikh Al-Albani)
Ibn Abou Malika [et son nom est 'Abdoullah bin 'Oubaydillah] a dit: «'Aïcha fut questionné: "Est-ce que la femme peut porter des sandales ou des souliers?" Elle dit alors: "Le Messager d'Allah (saws) a maudit la femme qui essaie de ressembler aux hommes."» (Rapporté par Abou Dawod et authentifié par Cheikh Al-Albani)

7)Ne pas ressembler aux vêtements des non musulmanes D'après Ibn 'Omar le Prophète salallahou 'alayhi wa salam a dit: "celui qui ressemble à un peuple en fait partie" (haddith sahih rapporté par l'imam Ahmad dans son Mousnad)
8)Ne pas être un vêtement de mode Ibn 'Omar à dit Le Messager d'Allah (salallahou 'alayhi wa salam) a dit: "Celui qui porte un vêtement de mode (shouhra) dans la vie d'ici-bas, Allah le fera porter un vêtement d'humiliation le Jour de la Résurrection ensuite (ce vêtement) s'enflammera.» (Rapporté par Abou Dawod et Ibn Majah et authentifié par cheikh Al-Albani)


Louanges à Allah Seigneur des mondes qui nous a rendu claire cette affaire car il ne fait aucun doute qu'il est interdit à la femme de laisser apparaître son visage et ses mains devant un homme étranger.


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
 
le sitar de la musulmane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le sitar de la musulmane
» l'étoile juive et l'étoile musulmane
» Martyrs chrétiens de l’Espagne musulmane (711-1492)
» La poupée musulmane fait un tabac
» Persépolis: réaction d'une élève musulmane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Musulmane :: le voile et la tenue de la femme-
Sauter vers: