Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 Conseil du Sheikh Muhammad Al Imam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10443
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Conseil du Sheikh Muhammad Al Imam   2011-12-29, 02:44




Conseil du Sheikh Muhammad Al Imam

Le Sheikh Muhammad Al Imam a dit :

" Toutes les louanges sont dues à Allah, que la prière et le salut soient sur le messager d’Allah, sa famille et ses compagnons.

Il [Est important] de savoir que lorsque la lecture sur les possédés et sur ceux touchés par la sorcellerie est effectuée pour la face d’Allah et que le lecteur est une personne maitrisant avec science et connaissance la Ruqyah, cette action fait alors partie des plus nobles oeuvres.

Le Sheikh Al-Islam Ibn Taymiyya a dit en parlant du fait de lire sur les personnes possédées: «Ceci est une des plus nobles actions, car elle fait partie des oeuvres des prophètes et des vertueux. Les prophètes et les vertueux n’ont cessés de défendre les humains [du mal] des diables en s’aidant pour cela de ce qu’Allah leur a autorisé. C’est d’ailleurs ce qu’a fait le Messie et c’est ce que notre prophète a fait. » Tome 19 p 56-57

Et comment cette œuvre ne serait-elle pas considérée comme faisant partie des plus nobles actions sachant que le lecteur est une cause permettant de soustraire les musulmans de la domination des diables parmi les hommes et les Djinns et qu’il contribue au fait que le malade préserve sa religion en le libérant de l’attachement aux sorciers, aux astrologues et aux charlatans. Le besoin des musulmans pour cette pratique est plus important que leur besoin des médecins [traditionnels], car les maladies liées à la possession et la sorcellerie peuvent avoir des effets [néfastes] sur le cœur, l’intellect et le corps.

Au sujet de ceux lisant sur les personnes malades et qui prennent en échange de l’argent, les preuves blâmant ces individus sont nombreuses.

Le messager d’Allah a d'ailleurs dit : « Lisez le coran mais ne vous nourrissez pas en échange de sa lecture »

Comme cela est rapporté par Ahmad et d’autres d’après Imran Ibn Hussein, le messager d’Allah a aussi dit : « Lisez le Coran et implorez Allah ! Certes Il viendra un temps ou des gens apparaitront, lisant le coran mais demandant en échange de sa lecture [de l’argent ou autre] aux gens ».

Concernant le fait de prendre un salaire [Ou une récompense] en pratiquant la Ruqyah conforme au coran et la Sunnah, il existe sur ce point deux catégories de personnes :

Première catégorie : Celui vivant du salaire de la Ruqyah, c'est-à-dire il se consacre à la Ruqyah [en faisant de cette pratique sa profession] pour gagner sa vie. Il s’agit ici d’une personne mangeant en se servant de sa religion, d’ailleurs on demanda à certains Salafs qui est [considéré] comme un النذل (An-nadhoul ou an-nadhlou qui signifie une canaille, un être méprisable, une canaille, une personne ignoble…) ?, ils répondirent c’est celui qui vie (ou mange) en se servant de sa religion.

Ainsi se consacrer à la lecture (c'est-à-dire la pratique de la ruqyah) afin de gagner de l’argent est une chose interdite et les Ahadiths mentionnés précédemment mettent en garde contre cet argent. Et Allah sait que nous désapprouvons ce type d’individus compte tenue de ce que ses agissements contiennent comme honte et opprobre.

La seconde catégorie : Il s’agit de celui acceptant un salaire (ou une récompense) mais sans faire de la pratique de la ruqyah son gagne pain, ceci fait l’objet de divergence entre les savants. Mais ce qui est préférable est de ne pas accepter de salaire en échange de la pratique de la ruqyah et plutôt d’espérer la récompense d’Allah. Et s’il accepte ce salaire sans l’avoir au préalable demandé (ou l’avoir attendu) cela est alors permis.

Certains Raqui (ceux pratiquant la ruqyah) utilisent la ruqyah dans le but d’amasser de l’argent en vendant certains traitements à base de plantes, de miel, de nigelle et d’huile d’olive, alors que la plupart des cas de sorcellerie et de possession ne nécessitent pas la prise de ces choses là. Ainsi ces gens vendent à toute personne venant les voir ces huiles et ces boissons, plus étonnant encore certains d’entre eux lisent dans de l’eau pour ensuite la vendre aux gens. Ne t’étonne donc pas si tu constates que ces gens là amassent énormément d’argent et concurrençant [dans leur fortune] les plus grands des commerçants, leurs agissements confirment la parole du messager « si tu n’as point honte fais ce que tu veux » rapporté par boukhari d’après Abou Mass’oud.

Ce qu’il faut conseiller au malade c'est de prendre une ou deux k7, d’acheter la citadelle du musulman. Celui dont la sorcellerie a été mangée on devra lui recommander la prise Sanna qui est un traitement convenant à l’homme comme à la femme qui n’est pas enceinte.

Il faut également prêter une attention particulière aux règles et aux conditions liées à la lecture sur les femmes, il est en effet interdit de pratiquer la ruqyah sur une femme si elle n’est pas accompagné d’un Mahram et si elle n’est pas voilée (voile couvrant le visage et les yeux). Il est aussi strictement interdit à celui pratiquant la ruqyah de s’isoler avec une femme ou d’utiliser la ruqyah dans le but du mariage.

Pour terminer, je conseil à celui pratiquant la ruqyah d’exercer cette pratique de la meilleure manière, de s’en servir pour appeler à Allah et de s’éloigner des désirs de l’âme (argents etc..). J’appel les musulmans en général et les gens de la sunnah en particulier à orienter ceux touchés par ses maladies vers ceux dont les gens témoignent de leur bien, de leur piété, de leur rectitude au niveau religieux et de leur éloignement des erreurs mentionnées précédemment. Tout comme je leur recommande de conseiller leurs frères pratiquant la ruqyah pour qu’ils corrigent leurs erreurs et aux raquis d’accepter les conseils de leur frères, ceci parceque le croyant est le miroir du croyant et mettez en garde contre celui qui persiste dans le fait de pratiquer la ruqyah de manière non-conforme à la législation.

Je demande à Allah de faire de nous des clés du bien et des clés fermant les portes du mal.

ولا حول ولا قوة إلا بالله

Votre frère Muhammad Al Imam

http://www.fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=10485


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
 
Conseil du Sheikh Muhammad Al Imam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseil du Sheikh Muhammad Al Imam
» Explication de Sheikh Muhammad ibn Salih Al 'Outhaymine
» Islam et toi!!!
» L'imam qui se rase la barbe
» Conseil d'une mère à sa fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Roqya-
Sauter vers: