Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 Est-il permis au musulman(e) de souhaiter bonnes fêtes aux mécréants.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayman
5 Grades
5 Grades


Masculin Nombre de messages : 1980
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Est-il permis au musulman(e) de souhaiter bonnes fêtes aux mécréants.   2011-12-08, 20:53


Salam aleykoum,

"Après avoir cité des avis disant qu'il était autorisé à un musulman de féliciter ceux qui ne sont pas musulmans à propos des choses de la vie comme une naissance, un mariage, etc.., et de leur souhaiter bonne santé, prospérité, etc., Ibn Al-Qayyim écrit en susbtance : "Ce qui précède concerne le fait de les féliciter à propos de choses communes aux humains. En revanche, les féliciter à propos des symboles de leur religion est interdit à l'unanimité. Par exemple les féliciter pour leurs fêtes ou leur jeûne, et leur dire alors : "Joyeuse fête !" etc. Si celui qui dit ceci ne tombe pas lui-même dans le kufr, il commet au moins un interdit. C'est comme si on félicitait ce non musulman pour sa prosternation devant la croix" (Ahkamu ahl-idh-dhimma).



"Quand on veut une chose, tout l'Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve" (Coelho)
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades


Féminin Nombre de messages : 10441
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Est-il permis au musulman(e) de souhaiter bonnes fêtes aux mécréants.   2011-12-09, 17:52



je rajoute ceci inchaAllah:


L’avis juridique concernant le fait de féliciter les mécréants à l’occasion de leurs fêtes



Cheikh Mohammed Ibnou Sâleh Al-Otheïmîne

(Qu’Allah lui fasse miséricorde)





Questions :



Honorable cheikh Mohammed Ibnou Al-Otheïmîne… Que la paix, la miséricorde et les bienfaits d’Allah soient sur vous…

· Quel est l’avis juridique concernant le fait de souhaiter « joyeux noël » ou « bonne année » aux mécréants qui travaillent avec nous ?

· Comment leur répondre s’ils nous souhaitent « joyeux noël » ou « bonne année » ?

· Est-il permis d’aller aux endroits où sont célébrées les fêtes pour cette occasion ?

· La personne, prend-elle des péchés, si elle effectue une des choses citées précédemment sans mauvaise intention, mais seulement par complaisance ou par timidité ou par gêne ou pour d’autres causes, etc.

· A-t-on le droit de leur ressembler concernant cela ?

· Répondez-nous et vous serez récompensé…



La réponse détaillée :



Au nom d'Allah l'infiniment miséricordieux, le très miséricordieux, que la paix, la miséricorde et les bienfaits d’Allah soient sur vous également…



L’avis juridique concernant le fait de féliciter les mécréants :



Souhaiter joyeux noël aux mécréants ou toutes autres congratulations liées à leur religion est interdit. Ceci, selon l’unanimité des savants comme l’a rapporté Ibnou Al-Qayyim -qu’Allah lui accorde sa miséricorde- dans son livre « Les règles concernant Ahlou Adhimma » dans lequel il dit :

« Est considéré comme interdit, le fait de féliciter les mécréants à l’occasion de leurs fêtes distinctives selon l’avis de l’unanimité des savants. Par exemple, leur souhaiter les meilleurs vœux pour leurs fêtes ou leur carême en disant : je te souhaite une joyeuse fête ou vos meilleurs vœux pour cette fête, et ainsi de suite. Ceci, même si la personne en disant cela n’est pas tombée dans la mécréance, elle est tout du moins tombée dans ce qui est interdit. Cet acte est semblable au fait de féliciter une personne qui se prosterne face à la croix. Plus encore, cet acte est plus grave aux yeux d’Allah et plus détesté par lui que de féliciter la personne qui boit de l’alcool, qui tue une personne ou qui fornique, etc. Beaucoup de personnes ignorantes en religion tombent dans ce genre de transgression sans pour autant se rendre compte de la répugnance de leur acte. Celui qui félicite une personne pour un péché, une innovation ou pour une mécréance s'est exposé à l'abomination et au mécontentement d'Allah. » Fin de citation d'Ibnou Al-Qayyim -qu'Allah lui accorde sa miséricorde-



Les féliciter revient à approuver leurs actes :



Féliciter les mécréants à l'occasion de leurs fêtes religieuses est compté parmi les interdictions. Cet acte a atteint un degré tel comme l'a décrit Ibnou Al-Qayyim, car les féliciter revient à approuver leurs rites de mécréance et a agréé ce qu'ils font, même si le musulman n'agrée pas cela pour lui-même. Cependant, il est interdit au musulman d'agréer les rites des mécréants ou congratuler à cette occasion une autre personne, car Allah n'agrée pas cela. En effet, Allah –Glorifié et Exalté soit-Il- dit :



"إِنْ تَكْفُرُوا فَإِنَّ اللَّهَ غَنِيٌّ عَنْكُمْ وَلا يَرْضَى لِعِبَادِهِ الْكُفْرَ وَإِنْ تَشْكُرُوا يَرْضَهُ لَكُمْ "



« Si vous ne croyez pas, Allah se passe largement de vous. Cependant, il n'agrée pas de ses serviteurs la mécréance. Et si vous êtes reconnaissants, il l'agrée pour vous. » [Sourate les groupes ; verset 7].



Et Il dit –Glorifié et Exalté soit-Il- :

"الْيَوْمَ أَكْمَلْتُ لَكُمْ دِينَكُمْ وَأَتْمَمْتُ عَلَيْكُمْ نِعْمَتِي وَرَضِيتُ لَكُمُ الإِسْلامَ دِينًا"



« Aujourd'hui, j'ai parachevé pour vous votre religion et accompli sur vous mon bienfait et j'agrée pour vous l'Islam comme religion. » [Sourate La Table Servie verset 3].



Souhaiter les meilleurs vœux aux mécréants à l'occasion de leurs fêtes est interdit, qu'ils s'agissent de collègues de travail ou pas. S'ils nous souhaitent les meilleurs vœux à l'occasion de leurs fêtes, nous ne devons pas leur répondre, car ce n'est pas notre fête et ce genre de fêtes n'est pas agréé par Allah. En effet, celles-ci sont soit des innovations au sein même de leur religion ou sont soit légiférées au sein de leur religion, mais sont désormais abrogées par l'islam qui est la religion qui fut envoyée à Muhammad –Prières et Salut d’Allah sur lui- pour toutes les créatures. Allah –Glorifié et Exalté soit-Il- dit :

"وَمَنْ يَبْتَغِ غَيْرَ الإِسْلامِ دِينًا فَلَنْ يُقْبَلَ مِنْهُ وَهُوَ فِي الآَخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ"



« Celui qui désire une autre religion que l'Islam, Allah n'agréera point cela de lui et il sera dans l'au-delà parmi les perdants. » [Sourate la famille de Imrâne verset 85].



L'avis sur le fait de répondre à leur invitation :



Répondre à l'invitation à leurs fêtes est interdit au musulman, car cela est plus grave que de les congratuler. En effet, cela implique le fait d'y participer. De même, il est interdit à tout musulman de ressembler aux mécréants en organisant des festivités à cette occasion, en s'offrant des cadeaux, en distribuant des gâteaux ou toutes sortes de plats, en cessant de travailler ce jour-là ou tout ce qui peut ressembler à cela. On ressort cela de la parole du Prophète –Prières et Salut d’Allah sur lui- :



« Celui qui ressemble à un peuple en fait partie. »



Le cheikh de l'islam Ibnou Taïmya -qu’Allah lui accorde sa miséricorde- a dit dans son livre intitulé “Iqtiddâ' As-Sirâti Al-Moustaqîme Moukhâlafata Ashâbi Al-Jahîme” :

« Ressembler aux mécréants à l'occasion de leurs fêtes conforte ces derniers dans leur fausseté et ceci peut les encourager à profiter de l'occasion (pour se renforcer) et à mépriser les plus faibles (d'entre les musulmans). » Fin de citation.



Non à la transigeance et aux concessions :



Celui qui commet une des choses citées est considéré comme pécheur, même si cela a été commis par complaisance, par sympathie, par honte ou pour toutes autres causes, car ceci est considéré comme une concession d'un devoir de la religion d'Allah. De plus, cela est une cause du raffermissement des cœurs des mécréants, mais aussi un moyen pour eux de prétendre leur religion supérieure aux autres. C'est à Allah seul qu'on demande de donner la victoire aux musulmans au moyen de leur religion et qu'Il leur octroie le raffermissement dans cette voie et qu'Il leur donne le dessus sur leur adversaire, c'est certes Allah qui est fort et tout-puissant.



La louange est à Allah le Seigneur de l'univers et que le salut d'Allah et la bénédiction soient pour notre Prophète Muhammad, comme pour sa famille et tous ses compagnons…



Ecrit par Mohammed Ibnou Sâleh Al-Otheïmîne (qu'Allah lui fasse miséricorde) le 25/05/1411 H.

Traduit de l'arabe par Abu Hamza Al-Germâny et révisé par Abbas Al-Barissy



Publié par

Le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)

www.islamhouse.com


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Dunya
6 grades
6 grades


Féminin Nombre de messages : 2656
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 29/10/2011

MessageSujet: Re: Est-il permis au musulman(e) de souhaiter bonnes fêtes aux mécréants.   2011-12-11, 12:49




Lorsqu'une invitation de la part de non musulmans durant leur fête ( mariage, etc ) nous vient, quelle est la meilleure façon de refuser, sans pour autant vexer la personne qui nous invite ?!

Refuser avec sagesse, mais comment ?


« Tout vient à point à qui sait attendre » Proverbe - Clément Maro
« C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches.» Victor Hugo
« La vie présente est la prison du croyant et le paradis du mécréant. » Hadith authentique rapporté par Mouslim


Dernière édition par balquis le 2011-12-26, 17:28, édité 1 fois (Raison : passer le salam...)
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades


Féminin Nombre de messages : 10441
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Est-il permis au musulman(e) de souhaiter bonnes fêtes aux mécréants.   2011-12-11, 13:37



tu pourrais seulement aller les saluer et les feliciter, leur apporter un cadeau... mais pas forcement assister au mariage d'autant plus qu'il y'aura des choses illicites (alcool, viande non hallal, musique, mixité...).
Je pense que si tu leur explique ils ne le prendraient pas mal...

Allahoualam...

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm

(1). Qoul yâ ayyouhâ-l-kâfiroûn
(2). Lâ a'boudou mâ ta'boudoûn
(3). Wa lântoum 'abidoûna mâ a'boud
(4). Wa lâ ana 'abidoun mâ 'abadtoum
(5). Wa lântoum 'abidoûna mâ a'boud
(6). Lakoum dînoukoum wa liya dîni.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux

(1). Dis, ô mécréants
(2). Je n'adore point ce que vous adorez
(3). Pas plus que vous n'adorez ce que j'adore
(4). Je n'ai jamais adoré ce que vous adorez
(5). Et vous n'avez jamais adoré ce que j'adore
(6). Vous avez votre religion et moi j'ai la mienne.




 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades


Féminin Nombre de messages : 10441
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Est-il permis au musulman(e) de souhaiter bonnes fêtes aux mécréants.   2012-01-15, 11:40

:llllll:

Féliciter les non musulmans à l’occasion de leurs fêtes



Féliciter les infidèles à l’occasion du Noël ou d’autres fêtes propres à eux est prohibé à l’unanimité, d’après ce qu’Ibn la Qayyim rapporte dans son livre intitulé Ahkaam dhimmiina où il dit : « Quant aux félicitations présentées dans le cadre de l’exercice de cultes propres aux infidèles elles sont unanimement prohibeés. Il s’agit, par exemple, de les féliciter pour leurs fêtes et pour leur jeûne en disant « bonne fête » ou « joyeuse fête » ou d’autres expressions semblables. Si l’auteur de telles expressions ne tombe pas lui-même dans l’infidélité, il commet un acte interdit au même titre que la présentation de félicitations à quelqu’un qui se prosterne devant une croix. C’est même plus grave aux yeux d’Allah et plus détestables que de féliciter quelqu’un pour avoir bu de l’alcool ou tué une personne ou commis des rapports sexuels illicites, etc.

Pourtant nombreux sont les irrespectueux envers la religion qui se comportent de cette façon tout en étant inconscient de la gravité de leurs actes. Quiconque félicite une personne auteur d’un acte de désobéissance ou d’une innovation ou d’une mécréance, s’expose à la colère d’Allah ».

L’interdiction de féliciter les infidèles pour leurs fêtes revêt la gravité dont parle Ibn al-Quayyim parce qu’elle implique la reconnaissance de leurs pratiques impies et leur agrément, même si le musulman impliqué n’entérine pas l’infidélité. Toujours est-il qu’il est interdit au musulman de reconnaître les pratiques impies et de féliciter leurs auteurs, car Allah le Très Haut ne les agréé pas. A ce propos, il dit: « ..Si vous ne croyez pas, Allah se passe largement de vous. De Ses serviteurs cependant, Il n’agrée pas la mécréance. Et si vous êtes reconnaissants, Il l’agrée pour vous » (Coran,39 :7) et dit « ….Aujourd’hui, les mécréants désespèrent (de vous détourner) de votre religion: ne les craignez donc pas et craignez -- Moi. Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. « (Coran,5 :3)

Il est donc interdit de les féliciter à l’occasion de leurs fêtes, qu’il soient des collègues au travail ou pas.

S’ils nous félicitent à l’occasion de leurs fêtes , ne leur répondons pas, car leurs fêtes ne nous concernent pas et ne sont pas agrées par Allah le Très Haut. Elles constituent des innovations dans leur religion. A supposer qu’elles eussent un fondement légal, elles ont été abrogées par l’Islam apporté par Muhammad à toutes les créatures et à propos duquel Allah dit: « Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l’au-delà parmi les perdants. »(Coran,3 :85)

Il est donc interdit au musulman de répondre à leur invitation à cette occasion, cela impliquant une participation plus grave que la simple présentation de félicitations.

En outre, il est également interdit aux musulmans d’imiter les infidèles en célébrant leurs fêtes, en échangeant des cadeaux, en distribuant des bonbons ou des repas ou en abandonnant le travail etc. conformément aux propos du Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui ): « .Quiconque cherche à ressembler à des gens leur est assimilable » Cheikh al islam IbnTaymiyya dit dans son livre intitulé: Isqtida assirat al moustaquim mukhalafata as-hab al dahim: « Les imiter dans cartaines de leurs fêtes les rend contents de leurs pratiques vaines. Cette imitation peut même leur donner l’idée d’essayer d’attirer les faibles, quand une occasion propice se présente .»

Quiconque se comporte de la sorte commet un pêché; qu’il le fasse par courtoisie ou par amitié ou pour d’autres raisons, car dans tous les cas, il s’agit de concession en matière de religion qui constitue un appui moral aux infidèles susceptibles de les rendre fiers de leur religion.

C’est à Allah qu’il faut demander de rendre les musulmans puissants grâce à leur religion, de les y raffermir et de leur donner la victoire sur leurs ennemis. Il est fort et puissant ( voir le recueil des Fatawa et épitrés de Cheikh Ibn Uthaymine 3/369).



Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

Source: Islam Q&R


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-il permis au musulman(e) de souhaiter bonnes fêtes aux mécréants.   Aujourd'hui à 00:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-il permis au musulman(e) de souhaiter bonnes fêtes aux mécréants.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Est-il permis au musulman(e) de souhaiter bonnes fêtes aux mécréants.
» Les viandes
» fête de fin d'année
» Bon anniversaire frère Elihu!
» Mouharram : Est-il permis de se souhaiter une bonne année hégirienne ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Forum pour les non inscrits-
Sauter vers: