Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 l'importance pour la femme de se voiler le visage.....

Aller en bas 
AuteurMessage
Sly1202
1 Grade
1 Grade
avatar

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 32
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: l'importance pour la femme de se voiler le visage.....   2011-09-17, 13:40

A :ezuizerueruy: aleykoum wa rahmatullah wa barraqatu voilà je voudrais aborder le sujet du niqab-sittar trop souvent mal perçu et dénigrer non seulement par les koffars mais malheureusement par des musulmans aussi!!!!
Ces jours-ci j'ai lu énormément de textes et de fatwas en rapport au fait que la femme musulmane avait le devoir de se voiler intégralement car son visage est source de fitna c'est une évidence...
Donc j'en suis arrivée à la conclusion malgré les divergences parmi nos savants à ce sujet, qu'on vivait dans une époque de grande fitna et qu'il devenait par conséquent obligatoire à la femme pieuse et vertueuses de cacher son visage waAllah oualem.
Qu'en pensez-vous akhawates????
qu'Allah nous facilite le port du niqab-sittar :musulmane :
Revenir en haut Aller en bas
Ayman
5 Grades
5 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 1980
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: l'importance pour la femme de se voiler le visage.....   2011-09-17, 19:41


Salam aleykoum,

"Si la femme est trés belle et se trouve dans un environnement malsain de pervers et qu'elle craint la Fitna ou qu'elle craigne pour sa personne lorsqu'elle sort : là, les savants ont dit que le Niqab (cacher le visage) peut devenir obligatoire pour éliminer le risque extérieur.

En d'autres mots, selon eux, le devoir pour la femme de se couvrir le visage repose uniquement sur des facteurs externes "lighayrihi" (comme le risque que la femme puisse faire l'objet de comportement et d'attitude malveillantes).

Al-Qourtoubi a dit :

"L’opinion correcte est que le Jilbab est un vêtement qui couvre tout le corps. Puis il dit : "Les gens diffèrent en ce qui concerne la façon dont le Jilbab doit être porté. Ibn Abbas et Oubaidah As-Salmani ont dit que le Jilbab doit envelopper complètement le corps de la femme, de façon à ce que rien ne paraisse sauf un oeil pour qu’elle puisse voir".

"Il y a une opinion extrêmement forte chez les oulémas actuels qui connaissent le contexte en Occident sur l'aspect non-recommandé du port du niqab, qui d'une part peut empêcher de vivre dans des conditions acceptables (du point de vue de la vie sociale et financière) et d'autre part, peut gêner l'appel à l'islam (da'wa).

Ainsi, le Sheikh Mahmoud Ashraf Othmani, un des leaders du Tabligh, conseille l'abandon du niqab en Occident. Cet avis est aussi celui d'une majorité des Oulémas de Syrie (à l'exception du Sheikh Al-Bouti qui considère par ailleurs qu'il est interdit de vivre dans un pays non-musulman sans raison valable), de Tariq Ramadan, du Sheich al-Qardawi (selon un avis) et d'une part importante des Sheikhs malékites contemporains (qui suivent l'avis de l'imam Qourtubi et de Ibn Juzay sur la question), comme Sheikh Ali Al-Iraki, Sheikh Bin Bayyah etc.

C'est aussi l'avis du comité anglais (Shari'ah Council, imam Darsh).

Nous souffrons de ne pas avoir assez de savants capables d'appréhender le contexte français et européen et de réaliser un véritable ijtihad sur la question.

A l'heure où de plus en plus de femmes abandonnent le hijab, quel est la place du niqab ?

Sans aller jusqu'à l'avis extrême de certains savants actuels, qui considèrent le niqab comme "anti-islamique" et "une coutume satanique d'origine hindoue", il est regrettable que certaines femmes qui souhaitent porter le niqab soient réduites à l'isolement, à la dépression et à la pauvreté, voire la mendicité.

L'imam Ghazali dans son "Ihya" rapporte que quelque chose de recommandé (mandub) peut devenir déconseillé suivant le contexte. C'est ensuite à chacun, en son âme et sonscience, de réaliser ses choix de vie".


"Quand on veut une chose, tout l'Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve" (Coelho)
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10450
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: l'importance pour la femme de se voiler le visage.....   2011-12-29, 04:27




On parle aujourd'hui de la burqa du sitar ou du niqab sans savoir vraiment ce que c'est donc nous allons voir inchaALLAH la diférence qu'il y a entre ces 3 tenues.


Le niqab: le niqab est un voile couvrant tout le corp de la femme a l'exception des yeux donc on ne voit que les yeux de la femme.

Le sitar : le sitar est un voile courvant tout le corp de la femme y compris les yeux donc on ne voit pas les yeux de la femme.

La burqa: la burqa est un voile couvrant tout le corp de la femme ainsi que les yeux. Cette tenue est une tenu traditionnelle provenant du pakistan.

il est preferable a la femme musulmane d'utiliser le sitar qui couvre la totalité du visage... en effet, les yeux sont une tres grande fitna, surtout si la femme s'enduit de khôl...


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
soumise
3 Grades
3 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 387
Age : 40
Localisation : algerie
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: l'importance pour la femme de se voiler le visage.....   2011-12-30, 13:18

as salam alaykoum,

je voudrais avoir une précision svp sur ce sujet, si on dit que la femme doit obligatoirement cacher le visage et donc la sitar devient une obligation pour toute femme musulmane, ça veut dire que celles qui ne se couvrent pas le visage et les mains sont dans le peché???
ou bien le voile obligatoire est celui ou la femme voile son corp sans le visage et les mains, et que si elle veut faire plus elle aura plus de mértie envers ALLAH ?
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10450
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: l'importance pour la femme de se voiler le visage.....   2011-12-30, 13:41



selon la majorité des avis des savants, le sitar est wajib (obligatoire), car le visage de la femme constitue une tentation ... surtout a notre époque...
cependant, ce n'est pas un péché si celle ci ne se couvre pas le visage, mais cela est apprécié d'Allah et c'est sunna... en fait, la femme a plus de mérite lorsqu'elle le porte...
selon d'autres, il est recommandé...
de plus de nos jours, avec les fitan vaut mieux le porter, en tout cas c'est mon avis, surtout si l'on est une femme dont le visage est beau et qui cree fitna... je precise aussi, que le niqab qui laisse apparaitre les yeux est deconseillé car il attire encore plus, surtout si la femme a de tres beaux grands yeux :))... de même, on est vu differement par notre mari qui nous admire davantage....



LE SITAR

Sheïkh ‘Abd el Muhsin el ‘Abbâd


(Les parties intimes de la femme comprennent tout le corps ndt)comme le formule le Hadith : « Les parties intimes de la femme comprennent tout le corps. Dès qu’elle sort, Satan l’embelli (aux yeux des hommes). »[1] La femme doit donc couvrir toutes les parties de son corps devant les étrangers y compris le visage. Notre Sheïkh Mohammed Amîn e-Shanqîti –qu’Allah lui fasse miséricorde – a précisé dans son œuvre Adhwâ el Bayân en exégèse au Chapitre les coalisés (596/6), au sujet de ce Hadith : « En dévoilant que les parties intime de la femme intègrent tous son corps, » le Prophète fait implicitement référence au voile puisqu’il incombe de cacher tout ce qui rentre dans la définition des parties intimes. »Il a évoqué ailleurs (585-586/6) que l’obligation de se voiler le visage pour les Mères des croyants, était admises à l’unanimité des savants. Cependant, les Versets révélés sur la question ne les concernent pas uniquement comme le démontrent les deux indications suivantes, mais ils s’adressent à la gente féminine en général.


Premièrement : la raison à ’origine de l’obligation du voile traduit par le Verset :


(cela est plus pure pour vos cœurs et les leurs).[2] Si l’on sait qu’Allah témoigne en faveur des Mères des croyants qu’elles sont à la fois chastes et à l’abri de tout soupçon, les autres femmes ne jouissant pas à d’un tel privilège sont à fortiori plus concernées par le danger dont le verset fait allusion.

Deuxièmement : concernant le Verset :


(Ô Prophète ! Dis à tes femmes, à tes filles, et aux femmes musulmanes de ramener sur elles leur tunique).[3] L’ordre de ramener sur elles leur tunique, s’adresse aussi bien aux Mères des Croyants qu’aux autres femmes en sachant que les filles du Prophète (r) et les femmes des croyants en général en sont également concernées. Cela démontre de façon explicite que ce texte dont le sens est général n’est pas propre aux Mères des Croyants.
[
Ensuite, il a démontré –qu’Allah lui fasse miséricorde – que dans l’hypothèse où l’obligation de se couvrir le visage concernait uniquement les femmes du Prophète , elles étaient malgré tout, l’exemple par excellence pour leurs coreligionnaires.[/color] Il a affirmé en effet (592/6) : « S’il est établi comme nous l’avons évoqué que le statut concernant le Verset du voile est général, et si l’on se remémore les autres Versets que nous avons également cités enjoignant à la femme de couvrir tout son corps en présence des étrangers, on se rendra compte que le Coran exprime explicitement l’obligation de porter le voile. En supposant que le Verset du voile concerne exclusivement les épouses du Prophète, nul doute qu’elles demeurent toutefois le meilleur exemple pour les autres femmes en matière de bonnes mœurs car elles incarnent la chasteté qui les met à l’abri de toute suspicion.

[color=RoyalBlue]Quiconque désire exercer une mauvaise influence sur la femme musulmane (comme le font aujourd’hui les partisans contre le voile, les partisans de la nudité, et de la mixité) en voulant la dissuader d’imiter ses prédécesseurs qui se sont dotées de cette vertu céleste dont le mérite est de préserver la chasteté et l’honneur et d’éloigner de tout soupçon, trahit la communauté de Mohamed et trahit par-là même comme nous pouvons le voir, un cœur malade ! »

Au niveau de la Tradition, l’argument le plus convaincant sur la question, s’incarne dans le Hadith selon lequel il est imposé aux femmes de se couvrir les pieds. Selon ‘Abd Allah ibn ‘Omar en effet, le Messager d’Allah a dit :

« Allah ne regardera pas le Jour de la Résurrection quiconque laisse traîner son vêtement par orgueil.

- Comment les femmes doivent-elle faire avec le pan de leur vêtement ? demanda Um Salama.

- Elles peuvent le laisser dépasser d’un empan, répondit-il.

- Leurs pieds risquent ainsi de se découvrir, assura-t-elle.

- Qu’elles le laissent traîner alors d’une coudée mais pas au-delà, enjoignit-il. »[4]

Lorsque la Législation musulmane interdit à la femme de découvrir ses pieds, cela dénote à fortiori qu’il ne lui est pas toléré de dévoiler son visage, car le visage est le siège de tous les attraits et de la beauté chez la femme. Il est donc plus pertinent de le cacher que de cacher les pieds.

La femme libre doit se couvrir tout le corps au cours de la prière en dehors du visage. C’est du moins ce que Sheïkh a affirmé –qu’Allah lui fasse miséricorde –; l’auteur du Mughnî (2/326) a imputé cette tendance à l’Imam Ahmed mais il a souligné également son autre avis sur la question selon lequel il permet aussi de découvrir les deux mains. En outre, il attribue cette opinion à Shâfi’î et Mâlik. Par contre, il rapporte qu’Abû Hanîfa autorise d’exhiber les pieds et les mains, en plus du visage. Ainsi, si pendant la prière, la femme se trouve en présence d’un étranger, elle doit se voiler le visage. L’auteur du Mughnî a aussi précisé : « Ibn ‘Abd el Bar a dit : les savants sont unanimes à dire que la femme doit découvrir son visage durant la prière et en état de sacralisation. » En fait, se contenter de dire qu’il est seulement autorisé de découvrir le visage au cours de la prière, ce qui est conforme pour le moins à l’unanimité des savants, cela consiste d’une part à faire preuve de précaution et d’autre part à sortir de toute divergence.

Extrait du livre : Les conditions de la prière De son auteur : Sheïkh ‘Abd el Muhsin el ‘Abbâd Maison d’édition : Dar-Ar-Tarbiya.

Traduit par : Karim ZENTICI


[1] Rapporté par e-Tirmidhî (1173) selon ‘Abd Allah ibn Mas’ûd ; l’auteur a commenté à son sujet : « Ce Hadith est bon, authentique et singulier. » Voir Irwa el Ghalil (273).

[2] Les coalisés ; 53

[3] Les coalisés ; 59

[4] Rapporté par les quatre Sunan et d’autres. E-Tirmidhî a précisé (1731) : « Ce Hadith est bon et authentique. »

source : http://www.sourceislam.com/femme/sitar.htm


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10450
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: l'importance pour la femme de se voiler le visage.....   2011-12-30, 13:43





SHeikh Ibn Uthaymîne - Sheikh Ibn BâZ - al-Lajnah ad-Dâ-ima - SHeikh al-Fawzân - SHeikh al-Albânî

(par Ibn Abd Al-Hâdî)

Allâh - Ta’âla - dit : ( sens de la traduction approximative du verset )

« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allâh, O croyants, afin que vous récoltiez le succès. » [Coran, 24/31]

« L’avis de SHeikh Ibn ‘Uthaymîne »

Question :

Il y a deux frères mariés qui habitent dans un seul appartement. Est-il permis pour les femmes de découvrir leur visage devant le mari de l’autre, sachant que les deux sont vertueux ?

Réponse :

Si les familles vivent ensemble, alors il est obligatoire de porter le voile devant ceux qui ne sont pas leurs « mahrâms » [personnes avec qui elles n’ont pas le droit de se marier]. Il n’est pas permis pour la femme d’un frère de se dévoiler devant le frère [de son mari], car son frère est comme tout autre homme dans la rue qui peut la voir et qui ne lui est pas interdit [au mariage]. Il n’est aussi pas permis au frère [du mari de la femme] de se retrouver seul avec elle, quand son mari est à l’extérieur de la maison. C’est un problème qui touche beaucoup de personne, à l’exemple des frères qui vivent dans la même maison et que l’un des d’eux se marie. Il n’est pas permis pour celui qui se marie de laisser sa femme avec son frère s’il sort travailler ou étudier, car le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « Aucun homme ne doit s’isoler avec une femme [non-mahrâm]. » Et il a dit : « Méfiez-vous d’entrer parmi les femmes. » Ils ont dit : « O Messager d’Allâh, et qu’en est-il du beau-frère ? » Il dit : « Le beau-frère, c’est la mort [aussi grave que la mort]. »

Il y a toujours des questions liées à l’adultère [Zinah] dans de telles situation, l’homme sort et laisse sa femme et son frère dans la maison, alors Chaytân [Satan] les tente et ils commettent l’adultère - Et on recherche la protection d’Allâh contre cela. Et commettre l’adultère avec la femme de son frère est pire que de le faire avec celle de son voisin, plus encore, c’est plus terrible que cela. Dans tous les cas, ce que je veux dire par ces mots, c’est que c’est une chose pour laquelle je me décharge de la responsabilité auprès Allâh. Il n’est pas permis pour la personne de laisser sa femme auprès de son frère dans la maison seule, peu importent les circonstances, quand même son frère est le plus sûr des gens et le plus digne de confiance des gens, Chaytân circule à travers le fils d’Adam comme son sang circule, et le désir sexuel ne fait pas de liens, et plus particulièrement parmi les jeunes.

Ceci dit, que devrions nous faire si deux frères vivent dans la même maison et que l’un d’eux se marie ? Est-ce que cela veut dire que quand il le sort, il doit sortir avec sa femme pour travailler avec lui ?

La réponse est non, mais la maison peut être divisée en deux, une partie pour le frère dans laquelle il reste seul, avec une porte qui peut être fermée à clé que le mari peut prendre avec lui quand il sort pour travailler. Et la femme sera donc ainsi dans une partie séparée de la maison et le frère sera dans une autre partie séparée de la maison. Mais il est possible que le frère dise à son frère : « Pourquoi est-ce que tu fais cela ? Est-ce que tu n’as pas confiance en moi ? » La réponse à cela est de lui dire : « Je fais ceci dans ton propres intérêt, car certes Chaytân circule à travers le fils d’Adam comme son sang circule. Il se peut qu’il te tentera et qu’il incitera ton âme au point de te vaincre ou t’affaiblir, faire dominer tes désirs sur ta raison, dans quel cas tu tomberas dans l’illicite. Je fais cela pour te protéger. Et cela est dans ton intérêt aussi bien que pour moi. » S’il se fâche à cause de cela - Il faut le laisser dans son irritation et il ne faut pas s’inquiéter.

Cette question à laquelle [je réponds] et vous avertis me décharge de responsabilité auprès d’Allâh, et certes votre compte sera auprès Allâh - ‘Azza wa Djal.

Quant à ce qui est de découvrir le visage, cela est interdit ; il n’est pas permis pour une femme de se découvrir devant le frère de son mari parce qu’il est un étranger pour elle [ce n’est pas un mahrâm], il est pour elle comme tout autre homme dans la rue, semblable. [1]

« L’avis des savants de al-Lajnah ad-Dâ-ima »

Question :

Est-il permis à une femme pudique de découvrir seulement son visage et ses mains ?

Réponse :

Il n’est pas permis à une femme de découvrir son visage sauf à ses « mahârim » [personnes avec qui elle n’a pas le droit de se marier] ou son mari. Allâh - Ta’âla - dit : ( sens de la traduction approximative du verset )

« Et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris »

[2]

Et le visage est l’ensemble de la beauté. Il est rapporté d’après al-Bukhârî que ‘Aicha (radhiallâhu ‘anha) a dit : « Qu’Allâh accorde Sa miséricorde aux femmes des premiers hommes qui ont émigré, car quand est descendu le verset « Et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines » Elles ont déchirées leurs manteaux et se sont voilées avec. » [3]


« L’avis de SHeikh Sâlih al-Fawzân »

Question :

Certains disent que le fait de découvrir le visage n’est pas interdit. Et qu’il n’est pas obligatoire de le couvrir tout le temps. Et au Hadj, est-ce une caractéristique particulière ? Je vous prie de bien vouloir nous conseiller - Djazâkoum Allâhu Kheyrân !

Réponse :

Ce qui est le plus authentique [as-Sahîh] comme l’indiquent les preuves, c’est que le visage de la femme est une « ’Awrah » [partie à dissimuler] et qu’il est obligatoire de le couvrir. C’est la partie la plus forte en tentation de son corps, car le regard d’une personne est ce qui est le plus [marquant] sur le visage, [et le visage] est donc le centre même de la beauté. Certes le visage est la plus grande « ‘Awrah » [partie à dissimuler] de la femme. Et parmi ce qui peut être cité comme preuve dans la législation islamique [ach-Charî’ah], il y a ce qu’Allâh - Ta’âla - dit : ( sens de la traduction approximative du verset )

« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines »

[Coran, 24/31]

Rabattre le voile sur « Djouyoûb » implique le fait de couvrir le visage. Quand Ibn ’Abbâs (radhiallâhu ‘anhumâ) fut interrogé sur le verset : « De ramener sur elles leurs grands voiles » [4] - il a couvert son visage, en commençant d’un seul oeil. Cela indique que ce qui a été signifié par le verset, c’est de couvrir le visage. C’est aussi le « Tafsîr » [interprétation] de Ibn ’Abbâs (radhiallâhu ‘anhumâ) de ce verset, comme rapporté de lui par ‘Ubaydah as-Salmânî quand il l’a interrogé sur le sujet.

Dans la Sounnah, il y a beaucoup de traditions [Ahâdîth] comme le prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « On interdit à la femme pendant « al-Ihrâm » [état de sacralisation en période de Hadj] de voiler son visage [Niqâb] ou de porter la « burqa’ ». Ceci indique que quand les femmes n’étaient pas en état de « Ihrâm », les femmes avaient l’habitude de couvrir leur visage. Cela ne signifie pas que si une femme enlève son « niqâb » ou « burqa’ » en état de « Ihrâm » qu’elle devrait laisser son visage découvert en présence d’hommes étrangers. Plutôt, il est obligatoire pour elle de couvrir [son visage] de quelque chose autre que le « niqâb » ou la « burqa’ », sur la base du hadîth de ‘Aisha (radhiallâhu ‘anha) qui a dit : « Nous étions avec le prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) en état de « Ihrâm », et quand les hommes passaient près nous, nous abaissions notre « khimâr » sur nos têtes au-dessus de nos visages, et après qu’ils soient passés, nous le relevions. » Les femmes en état de sacralisation et en dehors de cet état doivent obligatoirement couvrir leurs visages devant les hommes étrangers, car certes le visage est le centre même de la beauté, et c’est l’endroit que les hommes regardent. De plus, il n’y a pas de preuve authentique pour ceux qui voient que le visage de la femme n’est pas une « ‘Awrah » [partie à dissimuler]. Mais plutôt, les preuves authentiques sont pour ceux qui disent que son visage est une « ‘Awrah ». Wa Allâhu - Ta’âla - A’Lam. [5]

« L’avis de SHeikh al-Albânî sur l’obligation ou pas de voiler le visage »

[...] Certes, certains savants et leurs étudiants - en particulier ceux qui s’attachent à suivre une des écoles juridiques [al-Mouqalidîn] - furent choqués, tout en reconnaissant la force de ses preuves [du livre] ainsi que ses arguments, par mon affirmation que le visage de la femme n’est pas une partie du corps qu’il faut cacher [‘Awrah]. Et certains professeurs ont écrit sur cela dans le cadre de leur cours, certains de Syrie et du Hidjâz, et il y avait parmi eux deux groupes :

* Ceux qui considèrent encore que le visage de la femme est une partie à dissimuler, et il n’y a pas sur cela [de leur part] de preuves légiférées exposées [...]

Et :

* Ceux qui sont du même dogme [Madhhab] que nous sur le fait que le visage n’est pas une partie à dissimuler [‘Awrah], mais qui voit tout de même qu’il n’est pas permis de faire connaître cette opinion, invoquant la corruption des mœurs de notre époque [Fassâd az-Zamân] et la prévention des risques. A ceux-là je réponds : Le jugement légiféré [Hukm ach-Char’î] authentifié dans le Livre et la Sounnah affirment qu’il est interdit de dissimuler à la connaissance des gens une prescription divine. Que ce soit sous prétexte de la corruption des mœurs ou sous quelque autre prétexte. Les textes établissant cette interdiction de dissimuler le savoir ont en effet une portée générale, à l’exemple de la Parole d’Allâh :

« Certes ceux qui cachent ce que Nous avons fait descendre en fait de preuves et de guide après l’exposé que Nous en avons fait aux gens, dans le Livre, voilà ceux qu’Allâh maudit et que les maudisseurs maudissent »

[6]

Et la parole du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) : « Celui qui dissimule une connaissance, Allâh le marquera le Jour Dernier d’une marque de feu. » Rapporté par Ibn Hibbân dans son « Sahîh », al-Hâkim et authentifié par adh-Dhahabî et d’autres textes, réprouvant également la dissimulation du savoir. Si la Loi divine prescrit effectivement, comme nous en sommes convaincus, que le visage de la femme n’est pas une partie à dissimuler, comment peut-il être permis de dissimuler cette prescription et ne pas en informer les gens ? Qu’Allâh nous pardonne. Si quelqu’un considère qu’il vaut mieux ne pas appliquer cette prescription sous prétexte de la prévention des risques, c’est à lui à son tour d’expliquer son avis aux gens, sans dissimulation, et de donner les preuves [Adillah] justifiant son point de vue et ainsi de suite [...] [7]
Notes

[1] Kitâb « Fatâwa al-Mar’a al-Mouslima » - SHeikh Ibn ‘Uthaymîne, p.419-421

[2] Coran, 24/31

[3] Fatâwa Al-Lajnah ad-Dâ-ima lil-Bouhouth al-‘Ilmiyyah wal-Iftâ, vol-17 p.151-152

[4] Coran, 33/59

[5] Kitâb « Fatâwa al-Mar’a al-Mouslima » - SHeikh Sâlih al-Fawzân, p.396-397

[6] Coran, 2/159

[7] Kitâb « Djilbâb al-Mar’a al-Mouslima fîl-Kitâb was-Sounnah » p.26-28

Tiré du site Manhajulhaqq

Comme tu le vois c'est un sujet de divergence entre les savants, cela ne veut pas dire que l'islam a des défaillance ou des manquements, l'islam ne manque de rien biensur, simplement c'est a toi d'analyser les preuves avancer par les differentes parties, cheikh albani etait d'avis que la femme pouvait laisser paraitre son visage ainsi que ces mains d'autre comme cheikh Uthaymin n'était pas de cet avis.

Voici l'avis de cheikh Uthaymin detaillé ici :

http://www.ryadussalihin.org/bestnet/Hijab_Utheimin.pdf

Quand a l'avis de cheikh albani tu peus le trouver dans le livre " le jilbab de la femme musulmane " publié chez l'édition daralmuslim. Car dans le texte plus haut il n'est biensur pas detailler.

Ensuite a toi de pencher vers ce qui te semble etre la vérité.


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
soumise
3 Grades
3 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 387
Age : 40
Localisation : algerie
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: l'importance pour la femme de se voiler le visage.....   2011-12-30, 14:04

baraka ALLAH fik ma soeur pour ces reponses des savants, le sujet du voile et le fait de se couvrir ou pas le visage a toujours été divisé en deux avis, et pour moi tant qu'il y a deux avis religieux qui divergent les deux sont bons.
ma question donc etait de savoir comme vous l'avez précisé ma soeur sur le statut de porter le sitar est ce obligatoire, ou bien recommandé?:

si c'est une obligation (wajib), ça veut dire que celle qui ne le porte pas commet un peché, et donc ça veut dire qu'une grande partie de femmes musulmanes voilées est dans le peché !

par contre si c'est recommandé la c'est autre chose, car ça veut dire que si on fait la chose on aura le mérite, et si on ne l'a fait pas on a pas de peché.

dans votre reponse ma soeur qu'ALLAH t'en recompense, tu as cité les deux selon les avis des savants, donc ça reste dans la divergence?!
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10450
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: l'importance pour la femme de se voiler le visage.....   2012-01-02, 13:16



le sitar serait recommandé et apprécié d'Allah, mais obligatoire en période de troubles selon la majorité des savants:


Le débat a souvent été posé. Le sitar est-il obligatoire.?. Voici la reponse de abou ishaq AL heweny. Pour lui le niquab est obligatoire en PERIODE DE FITNA

son site : http://www.alheweny.org/france/

J’ai reçu beaucoup de questions au sujet du voile intégral, dans lesquelles les gens se disent indécis sur son statut, alors qu’il y a des oulémas sincères et compétents qui le déclarent obligatoire et d’autres non moins sincères et compétents qui le déclarent juste surérogatoire (à noter que les oulémas sincères et compétents retiennent uniquement l’un ou l’autre de ces deux avis et que toute personne avançant une quelconque autre opinion (par exemple illicite) est exclue du périmètre des oulémas dans ce point) ; que doit on faire dans ce cas ?

La réponse est la suivante : les oulémas ont instauré une règle selon laquelle le rite (madhhab) du requérant novice (demandeur de fatwa inexpérimenté en sciences religieuses (âammi)) est celui de son jurisconsulte (moufti). Ainsi, le musulman constitue la liste de jurisconsultes (moufti) en qui il a confiance et classifie leurs noms par ordre de compétence, de piété et de sincérité (les oulémas disent dans ce sens que le novice (âammi) imite en tout, sauf dans le choix de son jurisconsulte (moufti) où il fait l’effort d’interprétation (ijtihad)) ; par la suite, quand le musulman a besoin d’une réponse à une question, il parcourt la liste établie antérieurement, consulte le premier jurisconsulte (moufti) joignable et adopte son opinion, sauf s’il prend connaissance ultérieurement d’un avis différent, relatif à un savant « âlem » compétent, pieux et sincère, soutenu par des arguments et des preuves irréfutables, là il faut adopter le deuxième avis. D’autre part, il est interdit de recourir dans chaque question au jurisconsulte (moufti) dont l’avis convient à nos intérêts en se disant qu’il s’agit après tout d’un âlem compétent, pieux et sincère, car ce basculement ne se fait pas à la base d’étude d’arguments mais uniquement en fonction des intérêts ; je me rappelle l’histoire d’un frère qui m’avait dit que sa sœur refuse de porter le voile intégral (Nikabe) parce que le cheikh Al Albani, qu’elle considérait sa référence par excellence, disait qu’il est juste surérogatoire, je lui ai alors demandé si sa sœur portait des bagues et des bracelets d’or, il m’avait répondu par l’affirmative, et je lui ai dis à ce moment qu’elle doit les enlever car cheikh Al Albani interdit à la femme de porter la joaillerie d’or en forme de cercle, elle doit donc se conformer aux opinions de son jurisconsulte de référence surtout qu’elle fait partie des novices (âawam) et ne peut pas juger la fiabilité des avis des oulémas, elle ne doit donc pas adopter que les avis qui conviennent à ses intérêts.

Par ailleurs, concernant le statut du voile intégral (Nikabe), les oulémas disent que, durant les périodes des discordes (fitane) (notamment la nôtre), la femme doit se couvrir le visage, et personnellement je ne connais pas une période de discordes (fitane) pire que la nôtre, on reçoit chaque jour des nouvelles de viols, de kidnapping etc… ; d’autre part, le voile intégral (Nikabe) est le symbole de la pudeur, et la femme qui l’adopte, fait des épouses du prophète –paix et bénédiction soient sur lui- son exemple , à ce propos Allah - que sa grandeur soit exaltée- a dit: « Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux ». Aussi, le fait de s’éclipser des regards et se retirer à la maison (hijab al bouyout), fait partie des caractéristiques des femmes du paradis compte tenue de la parole d’Allah - que sa grandeur soit exaltée- : « Des houris cloîtrées dans les tentes ».

J’appelle donc cette sœur, à se hâter à porter le voile intégral (nikabe) au lieu d’attendre le ramadan (comme j’ai compris d’elle), car rien ne lui garantit qu’elle l’atteindra (n’est il pas possible qu’elle décède avant ?) et le fait de reporter les bonnes actions n’est qu’une inspiration de Satan, et j’appelle aussi toutes les croyantes à couvrir leurs visages, affichant ainsi le symbole de la pudeur.

A noter aussi, qu’il y a un proverbe selon lequel on dit de la personne insolente « il a enlevé la burqua de la décence », pour dire que la notion de la « burqua », ce par quoi la femme se couvre le visage, a toujours existé

Allahoualam...



 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
soumise
3 Grades
3 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 387
Age : 40
Localisation : algerie
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: l'importance pour la femme de se voiler le visage.....   2012-01-02, 14:51

as salam alaykoum,
baraka ALLAH fik ma soeur pour vos efforts de repondre à la question, et il est claire que plus on fait pour ALLAH mieux c'est.
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10450
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: l'importance pour la femme de se voiler le visage.....   2012-01-02, 15:54



oifiki oukhti

bisous bouquet3


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'importance pour la femme de se voiler le visage.....   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'importance pour la femme de se voiler le visage.....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La prière à voix haute pour la femme
» prières pour ma femme, quelle revienne
» Pour ma femme.
» conseil pour les hommes (c pas interdit au femme aussi )
» est il autoriser pour une femme de faire la priere dehors ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Musulmane-
Sauter vers: