Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 Réponse à sujet jamais abordé

Aller en bas 
AuteurMessage
Jowaria78
nouveau / nouvelle
nouveau / nouvelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Réponse à sujet jamais abordé   2011-06-30, 17:30

Salam ahleykoum,

Je me permets de venir à vous pour une question d'ordre intime que m'a posé une soeur et à laquelle, malgré mes recherches, je ne trouve pas de réponse.

Cette dernière est mariée depuis cinq ans avec un homme mach'Allah. Elle est heureuse et comblée avec lui. De cette union est né un beau petit garçon. Mais voilà, son mari a une pratique intime illicite - par pudeur je n'entre pas dans les détails vous aurez deviné -.
Dans tous les textes que j'ai lu à ce sujet, il est indiqué les conséquences d'un tel acte relatif à l'homme.
Est-ce que la femme, qui subit cet acte, est également concernée par la "sentence" ?
Merci de vos éclaircissements

P.S. : l'époux est pratiquant et connait l'interdiction mais voilà....
Revenir en haut Aller en bas
Ayman
5 Grades
5 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 1980
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Réponse à sujet jamais abordé   2011-07-01, 06:57

Salam aleykoum,

Pratiquant ne signifie pas ne pas commettre de péchés, l'homme étant de nature pécher. Or, il se trouve qu'il y a différence entre les péchés. Celui dont vous parlez fait partie des "kabayer" et son auteur s'expose à de dures sanctions.

Pour revenir à la dame qui subit cet acte blâmable, infâme et interdit par la religion, je suis persuadé qu'elle n'est pas consentante, mais s'est-elle opposé ou révolté contre cette pratique ou bien a-t-elle accepté cet état de fait par crainte de mecontenter son époux ?

Là est toute la différence et je me permets de vous citer un avis dans ce sens.

"Cependant, dans le cas où il y a menace, est-il autorisé à cet homme ou à cette femme de se laisser aller à des relations intimes illicites ?

L'islam reconnaît-il cela aussi comme un cas de contrainte, de sorte qu'il dise qu'il n'y a pas de péché sur la femme ou l'homme qui s'est trouvé(e) dans ce cas et a choisi (ikhtiyâr) – contre son gré (bi ghayri ridhâh) – de se laisser aller à l'acte à la seule fin d'éviter l'application de la menace, ou bien l'islam ne reconnaît-il pas ce cas comme étant une contrainte, en sorte que la femme ou l'homme se trouvant dans ce cas n'a d'autre choix (ikhtiyâr) que de refuser, doive-t-elle(il) le payer de la mise en application de la menace ?

Si c'est une femme qui y a été contrainte : les deux avis que nous venons de citer se retrouvent chez les ulémas, mais la plupart d'entre eux (Majmû' ul-fatâwâ 15/116) sont d'avis que le cas de contrainte est reconnu : il n'y a pas de péché si la femme s'est laissée faire parce qu'elle subissait la menace ; le faire devient autorisé (yurakhkhassu fîh) mais il demeure mieux de s'en préserver quand même (al-afdhal huwa-l-ijtinâb). Etaye cet avis le verset 24/33, déjà cité, qui parle explicitement du cas de femmes ayant été forcées à se prostituer et dit que Dieu est pardonneur pour elles dans la mesure où elles ont été contraintes (Majmû' ul-fatâwâ 15/116 ; voir également Ahkâm ul-qur'ân, Ibn ul-'Arabî, 3/160, 402).

Dans tout cas où l'islam autorise d'avoir recours à l'acte normalement interdit à cause d'un cas avéré de contrainte, la personne contrainte doit s'en tenir strictement à ce à quoi elle a été contrainte : tout acte différent ou rajouté annulera la règle de contrainte et exposera la personne contrainte à son entière responsabilité (Al-Fiqh ul-islâmî wa adillatuh, p. 4436)".


"Quand on veut une chose, tout l'Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve" (Coelho)
Revenir en haut Aller en bas
Jowaria78
nouveau / nouvelle
nouveau / nouvelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Réponse à sujet jamais abordé   2011-07-01, 17:41

Salam ahleykoum

Bark Allah oufik Ayman pour cette réponse claire.
Cette pauvre femme n'en est contrainte par pression morale de son époux et par le soucis de préserver son foyer.
Elle l'aime et n'a aucun reproche à lui faire si ce n'est ce "détail". Et malheureusement, il est sourd aux rappels à ce sujet.
Qu'Allah le guide ainsi que nous tous. Amine
Revenir en haut Aller en bas
Ayman
5 Grades
5 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 1980
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Réponse à sujet jamais abordé   2011-07-01, 22:51


Salam aleykoum,

Wa fiki baraka Allah.

Vous savez ma soeur que l'être humain est attiré par les tabous qu'il veut transgresser pour partir à la découverte de ces interdits. Aidé en cela par le shaytan, il lui suffit de quelques minutes d'égarement pour commettre cet acte contre-nature, immoral et prohibé par la religion.

On ne peut que faire des dou'as pour ce couple, afin que cet homme retrouve sa lucidité et se demarque de ce genre de pratiques malsaines, ce qui contribuera à plus d'harmonie dans ce foyer et epargnera cette épouse ces souffrances (surtout morales) qui doivent torturer son esprit.


"Quand on veut une chose, tout l'Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve" (Coelho)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réponse à sujet jamais abordé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réponse à sujet jamais abordé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réponse à sujet jamais abordé
» comment structurer la réponse du sujet à l'oral?
» Super-nulle cherche réponse à question-simple: réponse urge!
» Les maladies psychosomatiques, leurs limites. Merci de ne pas aborder le sujet des thérapies.
» Mail "Réponse au sujet..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Questions / Réponse-
Sauter vers: