Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 Noel et les musulmans

Aller en bas 
AuteurMessage
Ayman
5 Grades
5 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 1980
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Noel et les musulmans   2010-12-24, 13:33


Salam aleykoum,

Certains musulmans fêtent la Noel ou participent à cette fête avec des chrétiens, avec l'échange de cadeaux, voeux, etc...

Cette fête est sensée représenter la nativité de Aissa (Paix sur lui) alors que ce n'est pas le cas, que cela est faux.

Comment interprêter de tels agissements condamnables par la religion musulmane étant donné qu'il s'agit d'une "bidaâ".

"Voici comme l'on célébrait la fête de Noël dans quelques villes. D'abord paraissait un jeune homme à moitié nu avec des ailes au dos, il récitait l'Ave Maria à une jeune fille qui lui répondait fiat, et l'ange la baisait sur la bouche, ensuite un enfant enfermé dans un grand coq de carton criait en imitant le chant du coq : puer natus est nobis. Un gros boeuf en mugissant disait ubi, qu'il prononçait oubi, une brebis bêlait en criant Béthléem. Un âne criait hihanus pour signifier eamus, une longue procession précédée de quatre fous, avec des grelots et des marottes fermait la marche".


"Quand on veut une chose, tout l'Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve" (Coelho)
Revenir en haut Aller en bas
abdelrahman
5 Grades
5 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 47
Localisation : roubaix
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: L'influence païenne et la transformation du christianisme    2012-12-20, 06:36

:llllll:


Noel culte de Mithra Sol invinctus par cocobrownlasectedupal

L'influence païenne et la transformation du christianisme

Dans sa préface de l'histoire du christianisme Edward Gibbon écrit : «S'il est vrai que le christianisme a triomphé du paganisme, il n'en demeure pas moins que le paganisme a réussi à corrompre le christianisme. L'église de Rome a remplacé le déisme pur des premiers chrétiens, par l'incompréhensible dogme de la Trinité. Pareillement, de nombreuses doctrines païennes inventées par les Egyptiens et idéalisées par Platon ont été adoptées parce que considérées comme digne de foi
Malheureusement l'entrée des païens dans le christianisme a entraîné autant de croyances païennes dans la foi chrétienne , dans cette étude on va essayer de cerner l'histoire de cette influence païenne et comment les croyances païennes se sont introduites dans la foi des chrétiens unitaires .
Avant de commencer et pour que notre article ne donne pas l'impression de dire des accusations sans fondement on voudrait présenter un tableau comparant la foi païenne en ce qui concerne Mithra et celle des chrétiens en ce qui concerne Jésus .

Jésus
Mithra le Dieu mythique connu chez les romains
  • Né le 25 Décembre

  • Mithras naquit dans une caverne, le 25 Décembre

  • Jésus était le fils de Dieu

  • Mithras était le fils de Dieu

  • Il vint du Ciel pour naître en tant qu'homme, pour racheter les péchés des hommes

  • Il vint du Ciel pour naître en tant qu'homme, pour racheter les péchés des hommes

  • Jésus fut sacrifié pour la rédemption du genre humain.

  • le sacrifice de Mithra avait comme fin la rédemption du genre humain.

  • Avait douze disciples

  • Avait 12 disciples

  • Le jour sacré des chrétiens est le dimanche

  • Le jour sacré du mithraïsme était le dimanche.

  • S'est élevé du milieu des morts

  • Il fut enterré dans un tombeau d'où il s'éleva des morts

  • Baptême : Compris dans le temps de Paul comme étant une expérience de la mort et émergé de l'eau pris comme le début d'une nouvelle vie.

  • Le Baptême dans le sang du taureau (taurobolum) – les premiers Baptêmes "lavé dans le sang de l'Agneau" – les derniers Baptêmes par de l'eau (enregistré par l'auteur Chrétien Tertullian).

  • Nommé "Agneau de Dieu"

  • Nommé "Agneau de Dieu"

  • Jésus est le bon berger

  • Mithras est Le Bon Berger

  • Jésus est nommé : la lumière , la vérité

  • Mithras est dit : La Lumière , La Vérité

  • Jésus est le sauveur

  • Il était connu en tant que "Sauveur".

  • Eucharistie : Repas sacré du Sang et du Corps du Dieu .

  • commémorés par des repas Eucharistiques. Le repas sacré de pain et d'eau, ou de pain et de vin, était symbolique du corps et du sang du taureau sacré


MITHRAS – Originalement Persan (plus tard adoré en Inde et à Rome)
Le Mithriacisme qui est en général le nom donné à l'époque romaine ,mais Mithra est une divinité bien plus ancienne . A l'origine, ce Dieu était révéré par les iraniens, il s'agissait alors d'un Dieu bienveillant qui protégeait les justes. Du fait de cette origine indo-iranienne, on le retrouve dans l'Hindouisme aux cotés d' Indra , dont il possède les attributions guerrières. Pour la même raison, Mithra est présent dans le Zoroastrisme, où Ahura Mazda intègre certains aspects majeurs du Mithra indo-iranien, et dans le Manichéisme.
Le Mithraïsme fut introduit en Occident au premier siècle après Jésus-Christ par les Romains et devint très populaire au sein de l'armée et de la classe marchande , La première allusion romaine à Mithras date de 96 après J.C. Ce culte s'est répandu tout d'abord à Rome, ensuite dans toute la péninsule puis dans tout l'empire où ces transplantations donnèrent lieu à des syncrétismes locaux. Les temples dédiés à ce Dieu, les mithraeum, vont s'édifier du II ème au VI ème siècle sur toute l'étendue de l'empire romain.
L'histoire de mithra :
Mithra naquit dans une caverne, le 25 Décembre, d'une mère vierge. Il vint du Ciel pour naître en tant qu'homme, pour racheter les péchés des hommes. Il était connu en tant que "Sauveur", "Fils de Dieu", "Racheteur" et "Agneau de Dieu". Avec douze disciples il voyagea loin et beaucoup en tant qu'enseignant et illuminateur des hommes. Il fut enterré dans un tombeau d'où il s'éleva des morts – un événement célébré annuellement avec beaucoup de réjouissement.


Le conflit mithraisme /christianisme :
Le culte mithraïque fut le plus sérieux rival des débuts du christianisme, se répandant depuis la Syrie, l'Anatolie et la Phrygie partout dans l'empire romain .
D'où le mot de Renan : " Si le christianisme eût été arrêté dans sa croissance par quelque maladie mortelle, le monde eût été mithraïste ."
Le besoin d'unir le paganisme et le christiannisme :
Pour apporter la paix interne à l'Empire, l'Empereur Constantin donna statut officiel au Christianisme, .il a déclaré le Christianisme comme étant la religion de l'état (Constantin a forcé tous les païens de son empire à être baptisés dans l'église romaine),mais constantin savai qu'il y avait un besoin d'unir le paganisme et le Christianisme. L'église romaine corrompue était remplie de païens convertis d'apparence maintenant mascaradant comme Chrétiens, qui tous devaient être pacifiés. Quelle meilleure façon de "Christianiser" leurs idolâtries païennes. Ainsi, les religions Babyloniennes mystérieuses fut introduites par Constantin débutant en 313 A.V. (et établirent une position avec le conseil de Nicaea en 325 A.V.).
Constantin et l'église romaine : corruption du christianisme pour le rendre plus savoureux au païens convertis par la force :
le Christianisme a dû subir une transformation pour que Rome païen puisse se "convertir" sans pour autant abandonner ses anciennes croyances et rituels. L'effet actuel était de paganiser le Christianisme officiel. "Une religion combinée avait été fabriquée, de laquelle... le Christianisme fournissait la nomenclature, et les doctrines et droits du Paganisme.
L'introduction des doctrines païennes et des fêtes païennes :
Les fêtes Païennes fût reclassifiées comme des fêtes Chrétiennes.
En 375 A.V., l'Église de Rome sous le Pape Julius 1 annonça simplement que la datte de naissance du Christ fût "découvert" être le 25 décembre, et était accepté comme tel par les "fidèles". Le festival de Saturnalia et l'anniversaire de Mithras pouvaient maintenant être célébrés comme l'anniversaire du Christ!).
Quant aux statues, la nudité païenne fut couverte avec le costume d'une Christianité déformée" (W.E. Vine). Les coutumes Païennes impliquant vêtements, chandelles, encens, images, et processions étaient toutes incorporées dans l'adoration de l'église et se poursuivent aujourd'hui même.
Les rituels Païens et idoles prirent des noms Chrétiens (e.g., Jésus-Christ était présenté comme le soleil de la divinité - Malachi 4:2 - remplaçant le Dieu du soleil Sol Invictus).
Les païens adhérent au christianisme :
Les païens sont venus en masse dans les endroits Catholiques d'adoration, ils étaient en effet encore capables d'adorer leurs dieux, mais simplement sous de différents noms. Cela leur importait guère s'ils adoraient la déesse mère Égyptienne et son enfant sous les anciens noms (Isis et Horus), ou sous les noms de la "Vierge Marie" et "l'enfant Christ." D'une façon ou l'autre, c'était la même ancienne idol-religion .
Conclusion :
Ce qui est clair c'est que la doctrine chrétienne d'aujourd'hui est un parfait mélange entre les religions païennes de Rome et de la pure foi de Jésus et de ses apôtres .

Revenir en haut Aller en bas
 
Noel et les musulmans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» temoignage de Noel
» Les musulmans vont hériter de l’Europe…
» Rapports sociaux entre musulmans et mécréants
» Groupe de prières pour la conversion des musulmans, des juifs et des protestants
» noel trop beau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Bien-être-
Sauter vers: