Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 salam aleykoum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
9 Grades
9 Grades


Masculin Nombre de messages : 2449
Age : 51
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: salam aleykoum   2010-08-11, 22:24

:yyyy: sur aarifa ce forum vient tous juste d'être créé profitez de ce nouveau espace rien que pour vous


Souviens toi le jour où tu es né tout le monde riait mais toi, tu pleurais, la vie est éphémère
alors œuvre de telle façon… à ce qu’au jour ou tu mourras, tout le monde pleurera… mais toi… tu riras…
Revenir en haut Aller en bas
rose
Invité



MessageSujet: relations avec belle famille   2010-11-21, 14:54

salamoualyekoum,

je voudrais savoir un truc sur les comportements humaines envers nos proches?????
est-ce qu'on est obligé de se rendre à nos belle familles respectives ( cad coté mari ou femme), surtout le jour de l'aid ?
est ce que une belle fille ou un gendre peut couper sa relation avec sa belle famille sous prétexte d'équidistance d'un conflit quelconque ?
est ce que un fils marié, peut ne plus accepter sa mère chez lui sous prétexte qu'elle dérange le couple dans sa vie quotidienne.(sachant que elle a eu bcp de peine à cause de ça).
comment faire avec une mère qui n'est jamais satisfaite du comportement de son fils,malgré le dévouement de ce dernier? (surtout vis à vis du bon dieu),sachant qu'il n'a jamais osé la désobéir, prend sur lui et sur sa femme qui subi les réactions dés fois déplacées de la belle mère.

Revenir en haut Aller en bas
soumise
3 Grades
3 Grades


Féminin Nombre de messages : 387
Age : 38
Localisation : algerie
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2010-11-21, 20:43

as salam alaykoum ma soeur,
je vous reponderez avec ce hadith in chaa ALLAH:
Un homme est venu vers le prophète (paix et bénédictions sur lui) et lui a dit :
« Ô prophète ! J'atteste qu'il n'y a pas d'autre divinité digne d'être adorée en dehors de Allâh et j'atteste que tu es Son messager et j'accomplis les cinq prières et m'acquitte de la zakat et jeûne le mois de ramadhan. »
Le prophète (paix et bénédictions sur lui) lui répondit : « si c'est ainsi, celui qui fait cela sera avec les prophètes, les pieux et les martyrs sauf s'il a désobéi à ses parents.»

le lien avec les parents est tres important ma soeur, ALLAH a donne une tres grande importance dans le coran, il a meme demande qu'on traite bien les parents s'ils ne sont pas musulman mais on a pas à leur obeir dans la desobeissance d' ALLAH, et puis le lien avec la famille est une chose tres conseille aussi en islam, alors ma soeur pensez avant tout à ALLAH avant de penser a son ego, meme s'il y a des conflits entre vous, dites vous qu'un jour on va tous mourir, et je ne crois pas qu'on voudrai quitter cette dounia avec des conflits comme ça avec ces parents et ses proches.
Revenir en haut Aller en bas
rose
Invité



MessageSujet: suite réponse    2010-11-22, 09:13

as salam alaykoum ,
la grande partie des questions ne me concernait pas Monsieur, je voulais juste savoir la part des choses puisque chaque personne analyse les cas à son profit au point où nous commencions à ne pas savoir le bien du mal.(c des situations de mon entourage).en plus les gens ont tendance à dire j'ai demandé à un imam.
moi je vis avec ma belle mère et je peux vous dire que c difficile à gérer à long terme, surtout que mon mari insiste de rester avec sa mère qui vit seule par respect malgré qu'il le sait que je vis mal .
elle me fait sentir qu'elle est chez elle ( indirectement je suis effacée,et je ne peut rien dire) pas méchamment mais avec des comportement et des gestes qui fond mal au cœur, , c vraie qu'on pensant à allah on dit asterfiroulah, mais les petits soucis font ravage dans notre mental.
surtout on se comparant avec d'autres personnes (ses filles par exemple) qui ont pu faire face à des situations (moins gênante concernant leur belles mère) leur vie a changé du jour au lendemain avec la bonne humeur, la bénédictions du mari, et le respect même de la belle mère).
résultat...- ceux qui se respectent, subissent ,ne remontent pas leur mari contre leur mère- elles ne sont pas bien, et l'autre catégorie ..ah non les gens disent qu'elles sont fortes de caractères et qu'elles se laissent pas faire.
en résumé ,avant on s'inclinait tous à un principe (social, culturel, traditionnel,religieux,le respect..) maintenant chaqu'un son principe.
merci


Revenir en haut Aller en bas
soumise
3 Grades
3 Grades


Féminin Nombre de messages : 387
Age : 38
Localisation : algerie
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2010-11-22, 11:03

as salam alaykoum ma soeur,
je vois quel est ton probleme ma soeur, et ce que vous vivez malheureusement beaucoup de femmes le vivent. la belle mere qui traite un peu la belle fille comme une servante à la maison, elle ne l'a considere pas comme ses filles, ...je sais qu'il faut beaucoup beaucoup de patience dans des situations pareilles, mais vous allez me dire que la patience a ces limlites ! je sais aussi qu'il y a eu meme des divorces à cause de ce genre de problemes, chose que je ne vous souhaite pas du tout, mais j'espere plutot que vous soyez mieux que votre belle mere.
votre mari a beaucoup de hassanat en acceptant de vivre avec sa mere si elle vit seule,ma chaa ALLAH..mais vous allez me dire que ça ne vous arrange pas vu le caractere et les comportements de votre belle mere. moi autant que votre soeur en islam je e peux que vous donner ce conseil: essayez d'etre plus intelligente avec votre belle mere, essayez de gagner son coeur (meme si je sais que cela est tres difficile), complimentez son fils en sa presence, deja rien que le fait qu'il a accepter de vivre avec elle envers ALLAH c'est une bonne chose ma chaa ALLAH, demandez pardon à elle meme si ce n'est pas de votre faute et ne considerez pas ça comme un abaissement devant elle car devant ALLAH ça vous remonte in chaa ALLAH dans la balance des hassanat. offrez lui des cadeaux, essayez de bien la traiter meme si elle vous traite mal, in chaa ALLAH qu'un jour ALLAH va la guider et lui ouvrir les yeux sur la façon dont elle vous traite.
qu'ALLAH vous donne la patience pour endurer cela, et si votre mari est ma chaa ALLAH, vous allez encore plus grandir à ses yeux si vous contiuez à bien traiter sa mere.
Revenir en haut Aller en bas
rose
Invité



MessageSujet: pour avis   2010-12-02, 07:54

bonjour;
pour avis religieux selon les notions de l'islam.

je vais vous demander des éclaircissement .
-je voulais savoir si mon avis est plus en moins juste selon l'islam-
voila l'histoire :

disant qu'une mère a débarquer chez son fils juste avant son mariage pour un petit moment ( soit disant au début) (sachant qu'elle a sa fille qui habite aussi tout prés de son frère)et qui est rester même après son mariage......et bonjour les rivalité avec sa femme. le courant ne passait pas vraiment entre les deux , vu quelqu'une veut être le N°1 dans la maison.mais la belle fille s'est révoltée contre sa belle mère que c sa maison et qu'elle fait ce qu'elle veut.(alors comme d'hab la maman raconte à son fils et la femme à son mari ....et les prob continuent).
un jour son père est tombé malade ,ils décident lui et sa sœur de le ramener se soigner à l'étranger chez eux.il est rester chez son fils bien-sure.la belle fille a réclamer à son mari qu'il parte chez sa sœur et pkoi tous sont chez elle alors que leur fille habite aussi dans la même région.
signalons que celle ci était enceinte elle supportait personne même pas son mari qui était ds un désarrois à cause de l'état de son père ainsi que les problèmes entre sa femme,sa sœur et sa mère.juste après l'accouchement sa femme descendait au bled chez sa famille pour assister au mariage de son frère on laissant son mari seul dans son chagrin.
le temps passe et son beau père meurt qq semaines après.
mais les problèmes persistaient avec la belle mère qui a décidé de résider cad rester qq années chez son fils pour avoir la résidence.
le couple ne supportaient plus la maman,et la belle fille tranche ne veut plus de sa belle mère chez elle,on disant à son mari soit moi et les enfants soit ta mère, qu'elle aie vivre chez sa fille au lieu de nous pourrir la vie .
mais la belle mère disait que je ne partait pas vivre chez mon gendre et laisser mon fils.
le mari a enfin réagit, tranché pour sa femme et ses enfants,alors il disait à sa femme t'a le feu vert avec ma mère, tu peux agir comme tu veux puisque elle veut rien savoir.
il a fini a parler à sa mère fermement qu'il veut plus d'elle chez lui et qu'elle parte ou el veut et que c plus son prob qu'elle doit revenir chez elle et renoncer à toutes ses démarches, et de laisser sa femme tranquille en dehors de tt ça, car elle est chez elle et c elle la maitresse de maison.
après cette discussion sa mère se fâchée et décide de partir chez sa fille jusqu'à la fin de ses démarches administratives,suite à cette dispute son fils s'est renseigné auprès des gens sages disant un imam -d'après ce que sa femme- et ce dernier lui a dit texto " tu n'a rien a craindre t'as rien fait de mal ,t'as protégé ta famille d'abord,ta femme n'a aucun devoir envers ta mère et elle n'est pas obliger de l'accepter chez elle.
alors la belle fille ne voulait plus sa mère même pas pour un séjour,et qu'on ils viennent au bledc pas la peine de partir chez elle qu'1 seul fois pour la forme c tt
et dernièrement son fils n'est même pas partis chez sa mère soit disant qu'elle est parti en voyage(avec sa fille mariée est son fils marié aussi) sans me prévenir alors je met plus les pieds chez elle.sachant qu'eux (lui et sa femme) partaient en vacances sans lui dire ni le départ ni le retour, en étant chez eux ils attendaient qu'elle parte).et qu'on elle débarque chez eux pour l'a transportée c'était avec mauvaise humeur disant qu'ils étaient pas à sa disposition madame.
en ce mmt tt va bien entre le couple ils vivent seuls ds la tranquillité.
la belle mère est entre sa maison et celle de sa fille à l'étranger
ils se parlent tous mais on sent l'hypocrisie en l'air, mais bon la mère fait plus attention à ce qu'elle dit avec sa belle fille par peur de son fils, et la belle fille plus forte qu'avant elle contrôle et décide tt.
tout le monde croit avoir raison sans aucun remord au contraire même.mais allah oualam.
sachant que elharam beine wa el halal beine.
votre avis SVP parce que c une histoire qui se répète un peu partout.




Revenir en haut Aller en bas
Ayman
5 Grades
5 Grades


Masculin Nombre de messages : 1980
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2010-12-07, 10:41


Salam aleykoum,

Le récit que tu viens de relater reflète le vécu de beaucoup de familles maghrebines et musulmanes.

Au sein de notre communauté, soit qu'elle vit au bled ou à l'étranger, les coutumes ancestrales sont bien ancrées dans les esprits et minent la vie des couples.

La religion joue également un rôle important dans le comportement dans la vie du couple et cet amalgamme entre religion et coutumes est à l'origine de d'incidents parfois dramatiques, engendrant des séparations douloureuses dont sont principalement victimes l'épouse et les enfants.

Comme tu dois le savoir, aussi bien l'homme que la femme musulmane, tenant compte des injonctions divines concernant le respect dû aux parents, hésitent à affronter certaines situations et à désobéir à leurs parents, de crainte de subir le châtiment divin.

Or et en principe, on doit faire la part des choses, compte-tenu des droits de l'épouse sur son époux. Il est vrai que les parents doivent jouir du respect, de la considération, et de l'obeissance de leur progeniture, comme l'ordonne Allah soubhanou, mais n'oublions pas qu'Il dit aussi : "Les femmes ont autant de droits que de devoirs vis-à-vis de leurs époux. Une certaine préeminence demeure acquise aux hommes".

Le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : ""Vous avez des droits sur vos femmes et elles en ont de même sur vous" (At-Tirmidhi).

L'épouse, qui est un dépôt (amana) entre les mains de son époux, est responsable de son foyer sans que quiconque ne doit interferer dans la tenue et la gestion de ce foyer. Elle n'est pas astreinte à suivre ou d'obeir, dans son propre foyer, aux ordres ou aux caprices de sa belle-mère ou d'une autre personne autre que son mari.

Nous savons pertinemment et d'une manière générale que le comportement de la mère envers sa belle-fille est le plus souvent entâché d'une forme d'agressivité et d'animosité, car elle considère sa belle-fille comme une rivale, lui ayant "volé" son fils. Rares sont les belle-mères qui acceptent cette "main-mise" de leurs belles-filles sur leur enfant, et naturellement cela se traduit par la création de problemes ou de faux-problemes empoisonnant la vie du couple.

Dans le cas où la belle-mère, seule, et n'ayant pas où résider ou à subvenir à ses besoins alimentaires et vestimentaires, il est du devoir du couple de la prendre en charge, sans pour autant que l'épouse ne soit transformée en servante ou subir une tyrannie qui ne dit pas son nom.

Pour le cas que vous avez cité, je pense que cet homme a agi en tant qu'epoux responsable de son foyer, à la fois en ne rejetant pas totalement sa mère et en protegeant son foyer, fixant des limites dans sa relation avec sa mère.

Par contre, le fait de dire qu'elle aurait dû vivre avec sa fille mariée, me parait être une solution envisageable certes, mais il se peut également qu'elle puisse créer des problèmes dans la mesure où son beau-fils n'accepte pas sa présence d'une façon continuelle.

C'est une question épineuse qui exige du tact, de la bonne volonté, de la patience, mais surtout de la compréhension de la part de la belle-mère, qui doit se montrer plus "souple" et plus disposée à se considérer comme une invitée de marque plutôt qu'une seconde "épouse" dans le foyer de son fils.


"Quand on veut une chose, tout l'Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve" (Coelho)
Revenir en haut Aller en bas
ROSE
Invité



MessageSujet: Re: salam aleykoum   2010-12-09, 10:18

salam alykoum,

je vous remercie pour ces éclaircissements, j'avais faux sur tt la ligne je vivais ds un monde de contraintes absurdes,dirigé par une éducation basée sur le respect et l'intérêt des autres sans interroger sur la pauvre personne qui subi (le moi).
je croyais qu'il fallait toujours prendre sur lui pour éviter les conflit, surtout avec les vieux qui sont sensibles à tous , afin d'éviter leur mécontentement (la malédiction des parents et grands parents).
alors ma belle sœur avait raison, c moi qui voyait tt faux (désolé pour elle).

moi personnellement je souffre de ma personnalité ,je ne peux pas affronter les conséquences d'un éventuel conflit( sachant mon cas c moi qui vit chez ma belle mère, puisque mon mari v rester avec sa mère qui se porte plus que bien entre parenthèse),alors je prends sur moi bcp de choses,m^me avec ça je ss pas bien selon mon mari car pour lui je doit avoir la joie de vivre ds mon visage,mais il me demande bcp comment peut on être heureux sans l'être vraiment???je vit ds une maison sans vraiment exister a part entière je ss la mais bon virtuellement.sans rentrer dans les détails en conclusion je supporte mal ma vie,c un état d'esprit.
actuellement je ne sais koi faire ,j'ai envie de rien ?JE SENS MON CŒUR QUI LÂCHE comment je peux surmonter ça, avec un mari qui me demande la joie et la bonne humeur,et je devient subitement la source de son stress avec mon état.
je me sent mal moi aidez moi SVP.
j'ai aucun soutien même pas moral ,je veux tt quitter mais j des enfants comment faire.
SVP REPONDEZ MOI
Revenir en haut Aller en bas
Ayman
5 Grades
5 Grades


Masculin Nombre de messages : 1980
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2010-12-09, 14:55


Salam aleykoum,

Dans votre cas, ce qui est généralement le cas de plusieurs couples, il faut scinder et aborder cette question en deux parties bien succintes, l'une concernant l'aspect religieux et la seconde l'aspect du vécu quotidien.

Il est vrai qu'Allah soubhanou nous ordonne de bien traiter les parents et de ne pas leur désobeir, sauf en cas de mécréance.

"Et ton Seigneur a décrété : "N'adorez que Lui, et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point : "Fi !" et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. Et par miséricorde; abaisse pour eux l'aile de l'humilité; et dis : "Ô mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit" (Sourate "Al-Isra" - versets 23 et 24).

Comme également, il nous met garde contre toute injustice, même venant de nos parents ou de nos proches :

"Ô les croyants ! Observez strictement la justice et soyez des témoins (véridiques) comme Dieu l'ordonne, fût-ce contre vous mêmes, contre vos père et mère ou proches parents" (Sourate "An-Nisa" - verset 135).

Il précise qu'au Jour de la Résurrection, ces proches parents ne seront d'aucune utilité pour la personne injuste.

"Ni vos proches parents ni vos enfants ne vous seront d'aucune utilité le Jour de la Résurrection, Il (Dieu) décidera entre vous, et Dieu est Clairvoyant sur ce que vous faites" (Sourate "Al-Moumtahanah" - verset 3).

Sachant qu'Allah (Gloire à Lui) s'est prescrit pour Lui-Même l'injustice, comment accepter de subir une tyrannie ou une quelconque oppression de la part d'une personne proche ou autre, d'autant plus que cette épouse dispose, elle aussi, du droit inalienable de vivre une vie sereine, en toute tranquillité ?

"Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent" (Sourate "Ar-Rum" - verset 21).

Compte tenu de ces versets coraniques, nous remarquons qu'Allah veille aussi bien à l'intêret des parents qu'à celui de l'épouse.

Mais dans le vécu quotidien du couple et dans le cas de la présence des parents en son sein, comment veiller à un juste équilibre, à une acceptation de cette forme d'intrusion dans la vie conjuguale des époux, quels moyens utiliser pour y remedier et c'est là où le problème se pose.

Je n'ai pas bien saisi le sens de cette phrase que j'ai relevé dans votre commentaire : (sachant mon cas c moi qui vit chez ma belle mère, puisque mon mari v rester avec sa mère qui se porte plus que bien entre parenthèse).

Cela veut-il dire que vous vivez chez vos beaux-parents ? Cela pourrait changer la "donne" comme on le dit et ce sera un autre raisonnement et un autre point de vue.

J'attends des eclaircissements de votre part pour mieux cerner la question.


"Quand on veut une chose, tout l'Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve" (Coelho)
Revenir en haut Aller en bas
rose
Invité



MessageSujet: Re: salam aleykoum   2011-01-03, 10:36

Bonjour;
merci pour l'intérêt que vous porter à mon sujet.
j'étais un peu perdu lors du dernier message envoyé.
ce que je voulais dire à travers ma phrase, c'est que dans mon cas contrairement à ma belle sœur (qui était chez elle, et maitresse de sa maison et ses propre décisions) elle était libre de faire ce qu'elle voulait sans être contredit ou méprisée. c un peu gérable par rapport....
elle était en état de force elle dominait la situation, c comme sa mère avec moi( ma belle mère), elle est chez elle elle fait ce qu'el veut et comme el veut, elle fait balader tt le monde.
je sais ce que tt le monde va me dire bien sure c chez elle.......,mais !!!!!!!!!!!!!!!je vis avec elle savait que que son fils va venir vivre avec elle, alors comme moi j'ai fait des sacrifices elle devait faire de même,surtout que je ss bien avec tt sa famille(je fais mon devoir et je les respecte tous).
pkoi elle passe son temps à en vouloir au belles mères de ces filles ,et el fait bcp plus qu'elles,surtout que ces filles el ont eu ce qu'elles voulaient (la tranquillité loin de la belle mère).
en plus mon mari n'accepte pas l'idée de laisser sa mère vivre tt seule ( el a72 mais el se porte très bien) malgré qu'on a une maison.

bon en fin de compte ya pas de solution, je crois que se résume à un mot ( mektoub) chaque un son destin.
moi je parle pas de rivalité ,ni de domination ni d'argent ni belle vie.....) c pas mon but ,je v être libre de mes envie de mes actes ,la tranquillité (lahna) ne pas sentir qq derière moi entrain de m'observer ça énerve à long terme.
et c ainsi la vie dés fois on ne peut la changer, il faut l'accepter.
ce qui m'a rendu triste ds ma vie c le comportement relationnel (elmou3amala) elle est dé méritée. on respecte le mauvais l'égoïste; on écrase, on ignore le gentil le serviable ,et le respectueux .
bon j'ai plus envie de parler parce que ça sert à rien.on va pas changer les caractère des gens sur mesure pour nous, au contraire à force de parler on finira par être comme eux.
(ALLAH YEHDINA).

"Cela veut-il dire que vous vivez chez vos beaux-parents ? Cela pourrait changer la "donne" comme on le dit et ce sera un autre raisonnement et un autre point de vue."

cela pourrait changer koi, si je suit votre raisonnement la relation parent -couple se résume sur le coté matériel bonheur de la femme tranquillité c tout, c a d si c votre maison c 1 cas si c sa maison c 1 autre cas......alors la je ss pas du tt d'accord avec vous.

moi si c'était ma maison je serai plus sereine paisible et tranquille dans mon esprit, j'aurai pas cette contrainte de subir, mais de gérer la situation sans conflit avec le respect dans le but de faire mieux vis à vis de tt monde.
on étant chez elle ça change pas bcp de situation, toujours sans vouloir créer un conflit sauf que je prends sur moi bcp toujours par respect afin d'éviter l'irréparable ( conflit entre mon mari et sa mère).
tt change mais les principes restent.


Mais je ss pas d'accord avec vous non plus concernant relation (épouse-parents) et injustice.

"Comme également, il nous met garde contre toute injustice, même venant de nos parents ou de nos proches"ici on parle d'autres cas d'injustice.

c vrai que l'injustice est inacceptable qq que soit la personne, mais il faut réfléchir à la manière de corriger cette injustice.
on corrige pas injustice par injustice, c pas parce que ma belle mère est méchante ou injuste qu'on doit la virer de la maison ou bien la mettre en quarantaine- sous prétexte -notre tranquillité.....mais non ....il faut pas justifier la mauvaise intention des gens.même si pour mon propre bonheur à moi je ne peux accepter,d'être heureuse grâce à un malentendu entre mon mari et sa mère.
soyons juste ds notre raisonnement il faut pas laisser des failles aux personnes opportunistes, ils profitent de ce genre de fatwa pour justifier leurs actes.

rien et rien ne mérite ou justifie de couper relation avec ses parents, il faut bien maître ça ds la tête.
car le bonheur est relatif .
merci




Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine
2 Grades
2 Grades


Féminin Nombre de messages : 227
Age : 45
Localisation : algerie
Emploi : a la mosquée
Loisirs : lire le coran
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2011-01-08, 15:26

بسم الله الرحمن الرحيم
je te rapporte ici quelques extraits qui j'espere trouveront chez toi un echo
je te dis oukhti que lorsque la mere decede "allah"jala wa aala nous dira :"dahabat alati kouna noukrimouka min ajliha fadhab wabhat aan hassana tourdini biha"
c'est a dire : "elle est parti celle qui pour elle nous te recompension va et recherche un bienfait qui nous plaira "
donc le fait de s’opposer à nos parents, de se comporter comme leurs adversaires est un grave péché que le Prophète considère comme étant un péché capital (kaba’ir).
n'oublie pas oukhti que la maman est tres jalouse qu'on lui enleve son enfant car pour elle il restera toujours son bébé, quand on lui enleve son enfant sa reaction peut etre visible et faire des ravages et peut etre discrete et la rendre triste sans que pour autant elle fasse du mal ....
attention il n'y a rien dans notre religion bien aimee qui nous enseigne quoi que ce soit de mal pour nos parents allah jala wa aala a toujours insisté sur ce sujet "TIAAOUNI WA BI AL WALIDAYN IHSSAN " ADOREZ MOI ET SOYEZ BON AVEC VOS PARENTS" ce "WA"relie les parents a allah et il a dit a propos des liens de parentés "il l'a suspendu dans son aarch et il a dit "celui qui te delaisse je le delaisserai le jour du jugement dernier"

le prophete صلى الله عليه و سلم a dit à ses compagnons : « Ne voulez-vous pas que j’attire votre attention sur les grands péchés ?» Les compagnons répondirent : « Bien sûr, ô Envoyé d’Allâh ». Alors le Prophète a cité en premier lieu : l’association à Allâh, puis la désobéissance aux parents. Il a cité en deuxième lieu, juste après l’associationnisme, la désobéissance aux parents.

Donc le musulman est appelé à se comporter de la meilleure des façons envers ses parents, et plus particulièrement lorsqu’ils sont âgés.

Lorsqu’ils sont jeunes (la quarantaine par exemple), ils n’ont pas vraiment besoin de nous car ils sont encore capables de travailler par eux-mêmes, la mère est encore capable de gérer sa maison, de gérer ses responsabilités, de même que le père.

C’est pour cela que Allâh dans un des versets qui parle des parents dit :

« Et ton Seigneur a décrété : N'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les pères et mères : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : "Fi !" et ne les brusques pas, mais adresses-leur des paroles respectueuses. » [Sourate 17, verset 23]

Les parents âgés ont davantage besoin de cette miséricorde de la part de leurs enfants.

Pour ceux qui ont des parents âgés chez eux, c’est une opportunité qu’Allâh leur donne parce qu’Il les aime.

Car si le musulman en question traite ses parents de la meilleure des façons lorsqu’ils sont âgés, cela est un signe que cette personne ira in sha’a Allâh au Paradis.

Le Prophète a dit dans un hadith sahih :

«Qu’il soit humilié, qu’il soit humilié, qu’il soit humilié, celui qui a eu le bienfait d’avoir des parents âgés et malgré cela n’est pas rentré au Paradis.»

Tu es quelqu’un qui ne mérite pas le Paradis et tu seras toujours humilié.

En effet, à ce stade de leur vie les parents ont besoin de toi, ils deviennent très sensibles au moindre geste, à la moindre parole, ils pleurent, ils sont en colère. Ils interprètent les gestes, les paroles même si tu es sincère. Et s’ils ne pleurent pas par leurs yeux, leur cœur est blessé.

C’est pour cela qu’Allâh nous appelle à faire encore beaucoup plus d’efforts et à les supporter avec patience, ce qui n’est pas quelque chose de facile.

Mais il faut savoir que c’est un des meilleurs moyens de gagner le Paradis et la satisfaction d’Allâh . Et seul un croyant peut réaliser cet effort. Regardez d’ailleurs chez les non musulmans lorsque les parents atteignent un certain âge où ils les mettent. Déjà, l’enfant, à 18 ou 20 ans, quitte la maison et ne visite ses parents que rarement, pour Noël par exemple ou bien pire ne prend des nouvelles que pour savoir s’ils sont vivants ou morts afin de prendre son héritage.

Le musulman doit garder cette conception de la relation avec les parents. C’est une adoration faite pour Allâh que d’obéir aux parents. Le Prophète nous dit dans un hadith sahih que « n’entrera plus au Paradis celui qui désobéit aux parents.» [Rapporté par Al-Bukhari]

Celui qui fait la prière, la prière de la nuit, lis le Coran, fait plusieurs fois le Hajj… mais se comporte mal avec ses parents et leur désobéit, n’entrera alors pas au Paradis.

Il y a des péchés commis par le musulman pour lesquels Allâh retarde la punition pour l’au-delà mais celui qui désobéit à ses parents sera châtié dans cette vie avant de l’être dans l’au-delà.

L’Envoyé d’Allâh dans un hadith parle de celui qui insulte ses parents. Les compagnons présents s’étonnèrent et demandèrent comment un musulman peut insulter ses parents. Le Prophète répondit : « En insultant les parents des autres. » [Rapporté par Muslim]

En effet, si tu insultes les parents d’autrui, tu pousses l’autre à insulter les tiens, tu es donc la cause de ces insultes envers tes parents et tu es maudit par Allâh .

Que dire alors de celui qui insulte directement ses propres parents ? Que dire de celui qui les frappe ? Que dire de celui qui a une mère âgée qui a travaillé toute sa vie à la maison pour lui, pour le nourrir, le laver, le porter, qui l’a porté durant neuf mois dans son ventre, qui a supporté la souffrance, la fatigue ? Elle qui t’as donné tout ce qu’elle pouvait et même si tu es âgé de 40 ans, tu restes toujours un enfant pour elle comme pour ton père parce qu’ils t’aiment et pas parce qu’ils te sous-estiment.

Toi, un musulman qui a ce père, cette mère, devenus âgés, malades…Tu passes ton temps avec tes amis, tes enfants, tu ne passes les voir que une ou deux fois l’année et encore tu restes à peine quelques minutes.

C’est vrai chacun de nous a une vie avec des responsabilités en dehors de ses parents mais en aucun cas on ne doit pas oublier qu’ils ont une place que nul ne peut occuper.

Les parents présents, c’est l’unité familiale qui est présente, mais le jour où tu perds ton père et ta mère, c’est fini, chacun des frères et sœurs fait sa vie de son côté et ne se revoient plus que rarement.




Je le répète celui dont les parents sont à ses côtés, bénéficie d’un grand bienfait et il faut en profiter car on ne se rend compte de la valeur de leur présence qu’une fois qu’ils ne sont plus là. A ce moment-là, vous allez sentir un vide dans votre cœur que personne ne peut combler.

C’est pour cela que le musulman doit faire tout ce qu’il peut pour se comporter de la meilleure des façons avec ses parents car un jour il les perdra et il n’y aura personne qui l’aimera plus que ses parents.

Abû Hureira, ainsi que d’autres Compagnons , nous rapportent que le Prophète leur dit qu’un jour Jibril est venu et lui a dit : « Dis Amine ». Le Prophète a dit : « Amine ». Les Compagnons lorsqu’ils ont entendu le Prophète dire « Amine » lui ont demandé pourquoi. Le Prophète leur a répondu que Jibril était venu le voir en lui disant que celui qui a le bienfait d’avoir un père (ou une mère) âgé(e) ou bien les deux et qu’il ne rentre pas au Paradis alors qu’il soit écarté d’Allâh et de Sa miséricorde.

Donc la désobéissance envers les parents est un grand péché, et ce, que les parents soient des musulmans pratiquant bien la religion ou ne pratiquant pas. Cela vaut aussi pour les parents non-musulmans.

Dans les trois cas il faut se comporter de la meilleure des façons mais si les parents nous poussent à la désobéissance à Allâh alors on ne doit pas leur obéir pour obéir à Allâh . Mais leur désobéir ne veut pas dire hausser la voix sur eux, les insulter ou leur faire du mal.

Il faut refuser de leur obéir lorsqu’il s’agit de commettre un péché mais en se comportant toujours avec eux de la meilleure des façons, celle d’un croyant.

Allâh nous dit dans le Saint Coran :

« Nous avons commandé à l'homme [la bienfaisance envers] ses père et mère; sa mère l'a porté [subissant pour lui] peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans.

" Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents. Vers Moi est la destination. Et si tous deux te forcent à M'associer ce dont tu n'as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais restes avec eux ici-bas de façon convenable.

Et suis le sentier de celui qui se tourne vers Moi. Vers Moi, ensuite, est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez. »
[Sourate 31, versets 14-15]




S’ils ne pratiquent pas, on est obligé de les conseiller, de leur montrer le droit chemin mais il faut le faire par la bonne parole, la sagesse, la patience.

Je vais citer un exemple que normalement chacun de nous doit connaître et qui se trouve dans le Coran. Il s’agit de l’exemple d’Ibrahim .

Il était musulman et son père était mécréant. Ibrahim était un jeune qui voyait sa communauté, son peuple adorer des statues et qui s’est révolté contre cet associationnisme. Ibrahim est allé vers son père pour lui montrer la vérité et Allâh a « gravé » ces paroles dans le Coran, ce dialogue entre un fils musulman et un père non musulman.

Je vais citer quelques passages :

Dans la Sourate Maryam, Allâh dit :

« Et mentionne dans le Livre, Abraham C'était un très véridique et un Prophète. Lorsqu'il dit à son père : "Ô mon père, pourquoi adores-tu ce qui n'entend ni ne voit, et ne te profite en rien ? Ô mon père, il m'est venu de la science ce que tu n'as pas reçu; suis-moi, donc, je te guiderai sur une voie droite. Ô mon père, n'adore pas le Diable, car le Diable désobéit au Tout Miséricordieux.
Ô mon père, je crains qu'un châtiment venant du Tout Miséricordieux ne te touche et que tu ne deviennes un allié du Diable ». Il dit : "Ô Abraham, aurais-tu du dédain pour mes divinités ? Si tu ne cesses pas, certes je te lapiderai, éloignes-toi de moi pour bien longtemps. » [Sourate 19, verset 41 à 47]

Ibrahim parle à son père avec tendresse, patience, affection et son père lui répond par l’agressivité au point de le menacer de le faire lapider et de lui dire de quitter sa maison.

Allâh nous montre donc des exemples dans le Coran pour nous inciter à suivre le comportement des meilleurs des hommes qui sont les prophètes.

L’un des premiers prophètes qui est Nuh , a souffert à cause de son peuple pendant 950 ans, années durant lesquelles il l’a appelé à l’Islam. Ce peuple qui en grande majorité a refusé de suivre la vérité. , Noé / Nuh , comme le cite Allâh dans le Coran, a fait des invocations et dans celles-ci, il n’a pas oublié ses parents :

« Seigneur ! Pardonnes-moi, et à mes père et mère et à celui qui entre dans ma demeure croyante, ainsi qu'aux croyants et croyantes; et ne fait croître les injustes qu'en perdition.» [Sourate 71, verset 28]

Ibrahim lui aussi demanda à Allâh pardon pour ses parents avant qu’Allâh ne le lui interdise, son père devenu mécréant. Comme nous le verrons plus loin, Salomon / Souleïman implora lui aussi Allâh pour ses parents. Ceci est la voie des prophètes.

Le musulman ne doit pas oublier en faisant sa vie, qu’il soit marié ou père de famille, qu’il a des devoirs vis-à-vis de ses parents durant leur vie, qui consistent à se comporter de la meilleure façon avec eux.

C’est de les aimer, de les respecter, d’être humble envers eux et de leur obéir tant qu’ils ordonnent de faire le bien et le licite… Allâh dit à ce sujet dans le Coran :

« Et ton Seigneur a décrété : N'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : "Fi !" et ne les brusques pas, mais adresses-leur des paroles respectueuses. Et par miséricorde; abaisses pour eux l'aile de l'humilité; et dis : Ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit.» [Sourate 17, versets 23-24]

Tu dois protéger tes parents comme si tu avais des ailes, en les abaissant sur eux pour leur donner cette chaleur et cet amour que tu leur dois.

C’est une adoration pour Allâh.

Si on ne prend pas cela comme une adoration, comme un signe de foi, eh bien même si l’on essaie de faire cet effort pendant quelques temps, un jour on s’en lassera et on baissera les bras, puis on quittera ses parents.

Le seul moyen de garder un bon comportement envers ses parents c’est de prendre cela comme une adoration et de garder à l’esprit qu’Allâh qui m’a créé va me rappeler à Lui et m’interrogera sur cela.

Et que je sois certain que si je me comporte de la meilleure des façons avec mes parents, Allâh me donnera des enfants qui se comporteront à leur tour de la meilleure des façons envers moi.

Et si je me comporte d’une mauvaise façon avec mes parents, alors mes enfants feront de même avec moi.




Allâh décrit Yahya dans le coran et dit à son sujet :

« Ô Yahya, tiens fermement au Livre (la Thora) ! Nous lui donnâmes la sagesse alors qu'il était enfant, ainsi que la tendresse de Notre part et la pureté. Il était pieux et dévoué envers ses père et mère; et ne fut ni violent ni désobéissant. » [Sourate 19, versets 12-14]

Souleïman n’oublia pas ses parents dans ses invocations :

« [...] Permets-moi Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m'as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne oeuvre que tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux. » [Sourate 27, verset 19]

Nous aussi dans nos prières, ne devons pas oublier nos parents ; dans nos prosternations, nous devons, avec un cœur ouvert, avec amour, faire des invocations en leur faveur. Même après leur mort, nous avons des devoirs envers eux. C’est de prier Allâh à chaque prière, à chaque moment où l’on a l’occasion d’implorer le pardon pour eux, il faut le faire car à ce moment là, ils ont plus besoin de nous que durant leur vie.

Le Prophète a dit qu’à chacun de nous Allâh a donné deux anges qui comptent les bonnes actions et les mauvaises et au moment de notre mort, ces comptes s’arrêtent. Mais il y a des moyens pour gagner encore des hassanate, même après la mort et parmi ceux-ci il y a l’enfant pieux qui demande le pardon pour ses parents.


L’enfant peut aussi faire du bien en gardant le lien avec les proches des parents : les oncles, tantes. C’est un signe d’amour, de respect pour tes parents.






Un tabi’in qui s’appelle Ouways ibnu Amir al Qaranî n’était ni connu, ni riche, quelqu’un d’oublié, quelqu’un qui se contentait du peu qu’il avait. Il avait une mère. Il ne faisait pas partie des compagnons du Prophète mais le Prophète avait parlé de cet homme à ses compagnons. Et il dit à Omar ibnu Khattab : « Un jour, un homme qui s’appelle Ouways ibnu Amir al Qaranî qui vient de la tribu de Mourad venant de la tribu de Qaran au Yémen, viendra à Médine. Il aura été touché par la lèpre puis en aura guéri sauf sur une partie de son corps de la taille d’un dirham. Demandes–lui lorsque tu le verras qu’il fasse des invocations en ta faveur car c’est quelqu’un qui a une grande piété filiale, une grande bonté envers sa mère. ».
Un jour, lorsque Omar ibnu Khattab était calife, un groupe de yéménites vint à Médine. Omar ibnu Khattab les appela et leur demanda si parmi eux il y avait Ouways ibn Amir al Qaranî.Ils répondirent que oui et le lui montrèrent. Omar ibnu Khattab l’appela et lui demanda si c’était bien lui qui venait de la tribu de Mourad et de Qaran.Il lui demanda s’il avait bien été guéri de la lèpre à l’exception d’une partie de son corps de la taille d’une pièce d’un dirham. Il répondit que oui. Il lui demanda s’il avait une mère envers qui il se comportait de la meilleure des façons. Il lui répondit que oui. Alors Omar ibnu Khattab lui dit : « Mon frère, le Prophète m’a demandé de te demander de faire des invocations pour moi. »

Donc, le musulman qui a un bon comportement envers son père et sa mère est quelqu’un qui a une grande valeur pour Allâh et qui ira au Paradis in sha’a allâh. Le musulman doit rechercher le Paradis.

Parfois on essaie de faire des actions en cherchant loin et en compliquant les choses pour avoir quelques hassanat alors qu’à côté de nous, dans la même maison, sous le même toît, on a le Paradis « à portée de main » avec nos père et mère. Le comportement convenable envers tes parents, c’est le chemin du Paradis.
oukhti au lieu de creuser un fossé entre vous et cette maman essayez plutot d'aller avec elle par la gentillesse et les cadeaux car le prophete صلى الله عليه و سلم a dit "tahadaw tatahabou"faites vous des cadeaux vous vous aimerez





Qu’Allâh nous aide tous et toutes à avoir cette bienveillance envers nos parents, de nous guider sur le droit chemin et de nous faire rentrer au Paradis, Amîn


ps : soyez sur vos gardes et n'ecoutez pas n'importe quel imam






Revenir en haut Aller en bas
rose
Invité



MessageSujet: Re: salam aleykoum   2011-01-09, 10:11

salam alykoum

merci mon frère pour toutes ces explications.
personnellement je ss convaincu de tt ce que vous avez dit, je me ss jamais mal comporter avec ma BM (et les cadeaux et de bien recevoir ses enfant) ou autre c pas des dires (dieu est témoin de mes dires inchaaalah).
mais c la ou il ya confusion dans notre réalité vécue, tu prends sur toi fi wadjhi allah et par éducation, mais tu reçois de indifférences et du mépris :
dites moi comment v pouvez supporter ça à long terme puisque son caractère ne change pas.
à chaque fois je me dit rabi yehdini et qui me donne de la foi pour supporter,elle prend elle le pli en considérant ma gentillesse à une faiblesse ou-bien d'avoir reconnu mon tort .
le comportement et l'égoïsme des autres ne te laisse pas tranquille.(tout est permis pour eux, et rien pour nous) (hallal 3alyhoum haramoun 3alayna).

et je connais d'autres filles qui ne se dérangent même pas pour leur BM? en plus elle l'a voulaient même pas chez elles, sans remords sans regrets rien de chez rien.elles vivent leurs vie très bien tranquille avec le mari avec la bénédiction de tt le monde.
elles se compliquent pas la vie comme nous.

je fais ke parler ça soulage un peu un ptit mmts, mieux ke rien, ça part et ça revient.
Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine
2 Grades
2 Grades


Féminin Nombre de messages : 227
Age : 45
Localisation : algerie
Emploi : a la mosquée
Loisirs : lire le coran
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2011-01-09, 10:30

:ezuizerueruy:
je suis une femme oukhti et je compati avec tout ce que tu as dit , mais oukhti al karima il y a الله عز و جل a qui nous devons obeir et dans le livre saint il dit" wa antoum al-fa 'izoun" et c'est vous les vainqueurs et sans oublier de te dire oukhti que la patience a étée citée "99" fois dans le coran , et الله عز و جل dit "et annonce la bonne nouvelle aux patients"
c'est vrai que l'etre humain a une linite dans sa patience , mais quand il se rappelle qu'au bout c'est le paradis , je croit qu'il prefere endurer que de perdre sa place au paradis , car la vie d'ici bas est ephemere et c'est comme si on passait a coté d'une ombre et subitement on se retrouve dans la tombe et la , c'est trop tard pour bien faire
oukhti chacun et comment الله عز و جل l'eprouve car notre vie entiere est des epreuves et a nous de gagner notre place au paradis
rassure toi oukhti il y a toujours une fin a tout car الله عز و جلn'a jamais failli a ses promesses
"ina الله la youdiaa adjr al-mouhssinines"


30. Ceux qui disent : "Notre Seigneur est Allah", et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. "N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. [S41-V30][b]
34. La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine
2 Grades
2 Grades


Féminin Nombre de messages : 227
Age : 45
Localisation : algerie
Emploi : a la mosquée
Loisirs : lire le coran
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2011-01-09, 10:31

:ezuizerueruy:







Le Jour de la Résurrection

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit:
« Personne ne quittera l'endroit (du jugement), le Jour de la Résurrection, avant d'avoir été questionné sur quatre choses : comment il a passé sa jeunesse, comment il a passé sa vie, comment il a gagné son argent et comment il l'a dépensé, et comment il a mis en pratique sa science. »
(Rapporté par At-Tirmidhî).


30. Ceux qui disent : "Notre Seigneur est Allah", et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. "N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. [S41-V30][b]
34. La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine
2 Grades
2 Grades


Féminin Nombre de messages : 227
Age : 45
Localisation : algerie
Emploi : a la mosquée
Loisirs : lire le coran
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2011-01-09, 12:53

Les devoirs de l'homme envers ses parents,

son conjoint, ses enfants et les autres membres de sa famille
I- Les droits des parents

On leur doit obéissance tant qu’ils n’ordonnent pas de commettre un péché ; on doit éviter de leur désobéir, exécuter leurs ordres, faire preuve de bonté à leur égard en les prenant en charge, en veillant à satisfaire tous leurs besoins vitaux (nourriture, boisson, vêtement et logement), et en les comblant de présents. On est également tenu de leur parler avec humilité, de ne pas se montrer hautain vis-à-vis d’eux, de leur rendre service patiemment, de veiller à ne pas choquer leurs sentiments et d'éviter tout propos qui les offense et blesse leurs sentiments, car Allah (Le Très Haut) a étroitement associé Son droit à celui des parents. Il dit en effet : ( Et ton Seigneur a décrété : « N’adorez que Lui et ayez de la bonté envers vos pères et mères. » Et si l’un d’eux – ou tous deux – atteint la vieillesse auprès de toi, alors ne lui dis point : « Fi ! » Ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. Et par miséricorde, abaisse pour eux l’aile de l’humilité, et dis : « Ô mon Seigneur, fais-leur à tous deux miséricorde comme ils m’ont élevé tout petit » )[1].

Le Prophète ( Prière et salut sur lui) dit aussi : « La satisfaction d’Allah est acquise par la satisfaction des parents et Sa colère suit la colère des parents »[2].

Ces droits sont acquis aux parents même s’ils ne sont pas musulmans, tant qu’ils n’ordonnent pas quelque chose qui est interdit par l’Islam, comme le prouve ce hadith de Asmâ, la fille de Abû Bakr, qui dit : « Ma mère vint me voir, alors qu’elle était polythéiste, au moment de la trêve conclue entre les Quraychites et le Prophète( Prière et salut sur lui) ; j’allai alors consulter le Prophète ( Prière et salut sur lui) : « Envoyé d’Allah, lui dis-je, ma mère est venue me voir pour solliciter mon aide. Dois-je observer à son égard les devoirs de la parente ? – Oui, observe-les envers elle » me répondit le Prophète ( Prière et salut sur lui) »[3].

La mère a la priorité sur le père en termes de bonté, de bienveillance, de douceur et de compassion, comme le prouve ce hadith de Abû Houreira (Qu’Allah l’agrée) qui dit : Un homme vint trouver le Messager d’Allah ( Prière et salut sur lui) ) et dit : « Ô Messager d’Allah, quelle est la personne la plus digne de ma bonne compagnie ? » Il répondit : « Ta mère » L’homme reprit : « Qui d’autre, ensuite ? » Il répondit : « Ta mère » L’homme répéta : « Qui d’autre, ensuite ? » Il répondit de nouveau : « Ta mère » « Ensuite ? » demanda l’homme une dernière fois ; il répondit alors : « Ton père »[4].

Il a attribué à la mère trois fois plus de droits qu’au père, car la mère consent plus d’efforts et de sacrifices pour son enfant, ainsi qu’Allah l’a dit dans ce verset : ( Sa mère l’a porté avec peine et en a accouché avec peine. ) [5]
II- Les droits de l’époux sur l’épouse




30. Ceux qui disent : "Notre Seigneur est Allah", et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. "N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. [S41-V30][b]
34. La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
rose
Invité



MessageSujet: Re: salam aleykoum   2011-01-09, 14:02

et d'après vous ma sœur:
si l'épouse est triste est vit mal à cause de la belle mère et l'époux ne fait rien du tout pour faire changer les choses.
ç n pas de son devoir de rendre sa femme heureuse?????????ou-bien d'obéir à sa mère ??????????????????
alors comment doit-on réagir?

supposition1
Faire face à sa mère, on lui disant ce qu'il pense vraiment:
"voila maman tu nous empoisonne la vie, on vit plus quand t'es la en plus la maison est petite ya pas assez de place( la chambre des enfants,notre chambre et le salon.....ou veut-tu dormir?)t'as une maison va vivre la bas.
ma femme fille des gens (bent enass) elle n'est pas obliger de te supporter, tu veux koi détruire mon couple?ou bien va chez ta fille mais débrouille toi parce que on ne veut plus de toi c bon.
mais il faut pas dire qu'on t'as chassé de notre maison mais c comme ça".
la suite la maman exécute se fâche et classe sa belle fille, et bonjour la tension en famille mais l'épouse est ravie(vivre en tranquilité en famille).
supposotion 2:
il dit rien, il regarde de loin sa femme souffre en silence ,il laisse passer ça traîne et ça traîne dans le désarrois de la femme, sans conflit apparent mais souffrance permanente et vie difficile en couple , la mère fière d'avoir élever un fils obéissant prend de la force et écrase de plus en plus les belles filles..EN DONNANT UNE IMAGE SAINTE DEVANT LES AUTRES..........
mais jusqu'à quand ???????????????????????

DANS TOUT LES CAS YA TJ UN PERDANT, car le cas ou le mari est faible devant les deux et la c'est lui le perdant.......................

mais dans les conflit chaqu'un est convaincu qu'il a raison, tout est basé sur la conviction d'être juste (même si en réalité c le contraire).

cette vie à trois est difficile à gérer, car chaqu'un veut être le dominateur.
et la relation belle fille -belle mère est que les deux sont convaincu que l'une ne peut exister si l'autre existe. mais ya de la place pour tt le monde.
vous allez me dire et ainsi la vie depuis toujours.......................

mais allah youmhil walayouhmil, par expérience ceux qui croient k'ils sont intouchables car la vie leur sourit pour le mmt, faisant gaffes à cette vie de rien..........allah yestar ( que dieu nous protège de nous même).
merci ma sœur

Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine
2 Grades
2 Grades


Féminin Nombre de messages : 227
Age : 45
Localisation : algerie
Emploi : a la mosquée
Loisirs : lire le coran
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2011-01-09, 15:59

:ezuizerueruy:
oukhti al aaziza que pouvons nous faire quand une loi divine nous demande d'obeir , sinon que de nous soumettre a la volonté d'allah
personne ne peut etre a ta place car ne ressent que celui qui subit , soit courageuse et de bonne volonté et surtout soit forte pour surpasser ses aleas , et ces epreuves qui sont certainement tres dures pour toi , mais mon devoir n'est pas de te monter contre ta belle mere , mais au contraire d'essayer de te convaincre que c'est un point tres sensible et qu'il faut le traiter par la bonté et non la mechanceté "taawanou aala al bir wa takwa wa la tataawanou aala al-itm wal aaoudwane"
sois sure oukhti que je te comprend , et je te demande d'essayer de converser avec elle et d'aborder le probleme et faire des douaas pour qu'allah t'aide
car allah aime "almoussalaha"
wallahi oukhti j'ai vu pire , en te donnant l'exemple de ma soeur , qui a endurer les violences de toute sa belles famille avec la benediction de son mari , wallahi oukhti ma soeur ne s'est plaint que lorsque tout est rentré dans l'ordre et qu'alla aaza wa jal l'aida par sa grace apres des années de souffrance
sa patience a finie par porter ses fruits car allah aaza wa jal n'a jamais failli a ses promesses
sois sage oukhti et rempli ton coeur d'amour pour allah et ne cede pas de place a satan car il est aux aguets et s'infiltre a la moindre breche qu'il trouvera ouverte chez toi


30. Ceux qui disent : "Notre Seigneur est Allah", et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. "N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. [S41-V30][b]
34. La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
oumasmaa
Invité



MessageSujet: jusqu ou supporter sa belle famille   2011-02-10, 20:31


alors moi je suis française covertie installee en algerie
ma question est dans le titre :jusqu ou supporter sa belle famille
bon moi c est 1 peu different je ne vis pas avec ma belle mere alhamdoullillah j ai pas reussi
je precise que je suis en algerie pour proteger mes enfants des fitnas de la franceet moi aussi par la meme occasion
voilà mon soucis outre le fait que la majorite de la famille de mon mari n est pas pratiquante tout juste la priere et pas chez les jeunes ,qu ils baignent dans les feuilletons turcs(vive la parabole)que les femmes parssent leur temps à parler des autres et qu allah me pardonne à force de les cotoyer je me suis rendu compte que je derape aussi,que il n y a que le materiel qui compte surtout celui de mon epoux qui travaille encore en france .ben avec tout çà des fois je sature et les visites je m en passerais bienhein
bon vous allez me dire kheir incha allah,fait dawa,ben en fait des fois je trouve qu ils ont 1 mauvaise influence sur moi ,et surtout sur mes enfants
bon jusque là malich c etait gerable meme si pour mon epoux sa famille est super et vraiment j exagere!!!!
la le soucis c est qu1 frere demo mari ,fils prefere dema belle mere a eu des gestes pedophiles envers ma fille de 6 ans(video porno et exhibitionnisme),qu il a avoue la video mais pas l exhibitionisme et aurait meme jure la main sur le coran(je sais meme pas si on a le droit de faire çà)qu il n avait pas montrer ses parties intimes à sa niece qu il considere comme sa fille
mon epoux et moi avons prevenu toute la famille surtout ceux ayant des enfants jeunes apres avoir demande l avis d 1 sheir
le probleme c est que ma belle mere ne l entend pas de cette oreille,elle dit que ma fille ment et la derniere en date elle adit à ma fille d embrasser son oncle pour le saluer 1 jour ou elle etait avec elle
je me suis fachee,mon mari lui a parle et là çà fait 3 semaines que silence radio elle ne vient pas et moi non plus je ne vais pas la voir
je precise que mon epoux est absent en ce moment et que je compte la visiter avec lui pour eviter les conflits
mon gros soucis c est comment proteger ma fille que est encore petite et respecter les liens familiaux
d autre part je sais par mes enfants que quand je ne suis pas là on rigole bien sur mon dos par rapport a mon respect des principes islamiques(musique ,feuilletons tenue vestimentaire...)alors je me dis ce milieu est il bon pour mes enfants ,comment faire pour les elever le mieux possible avec 1 entourage pareil et 1 epoux qui n est pas critique et fait meme pas du rappel des fois
moi je sais que je peux m eloigner deux puisque çà n est pas ma famille mais mes enfants
bon voilà,desolee pour la longueur et meci d avance pour vosreponses
Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine
2 Grades
2 Grades


Féminin Nombre de messages : 227
Age : 45
Localisation : algerie
Emploi : a la mosquée
Loisirs : lire le coran
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2011-02-11, 09:08

bismillah
salam oukhti fillah
ton recit est tres eprouvant et m'a touché a plus d'un sens , oukhti "allah" aaza wa jal est notre createur
La croyance en Allah
La création :

Allah est Le Premier qui a toujours été et qui n’a jamais eu de commencement et le Dernier qui n’aura jamais de fin : rien n’était avant Lui.

Puis, Il décida de créer. Il créa alors la plume et lui dit : » Ecris tout se qui sera jusqu’au jour de la Résurrection « .

Ensuite Allah عزوجل créa le Trône, une créature gigantesque qui était au dessus de l’eau.

Puis Il créa la Terre en deux jours, ensuite le Ciel qui était alors de la fumée en deux jours, et décréta qu’il devint sept cieux, puis il créa les montagnes, les arbres, l’eau ainsi que les moyens de subsistance sur la terre et y descendit la lumière et Sa bénédiction, il créa aussi les étoiles, les planètes, le Soleil et la lune tout cela en deux jours. Puis il créa les anges, les djinns et enfin les hommes.

Il créa toute chose à partir de rien. Lorsqu’Allah veut créer une chose, Il dit : « Sois » et elle est.
nous lui devons obeissance , et en meme temps il nous met en garde de ne jamais depasser ses limites " WA TILKA HOUDOUD ALLAH"
ta belle famille semble completement a coté de la plaque , mais oukhti il ne faut pas les blamer car satan le diabolique est maitre de ce genre de personnes et qu'allah aaza wa jal dirige avec sa lumiere qui il veut , et il met dans le noir qui il veut
ces gens la surement sont occupés par la vie d'ici bas et qu'il faut les aider a comprendre et pour les faire comprendre , il faut d'abord qu'ils acceptent de perseverer dans le dine et pour que cela soit fait , le role revient aux deux pilliers de la maison noyau de la cellule familliale "le papa et la maman"si ces deux personnes sont en deroute le bateau coulera certainement
donc oukhti ce que tu as raconté a propos de ta fille est des plus grave et je crois qu'il faut agir et au plus vite afin de la sauver des mains demoniaques de ton beau-frere ,si ce qu'elle dit est vrai , normalement cet individu doit etre punni soit qu'il ai commis l'acte ou pas parce que ça a été ses intentions
et croit moi oukhti sa maman le defendra meme si elle le voit de ses propres yeux , notre temps oukhti est tres difficile nous vivons au milieu d'un temps ou il est tres difficile de convaincre les gens, il y a l'islam et tres peu de foi donc oukhti il faut prendre les devants dans la limites du permis de façon a ne pas semer la discorde entre le lien "mere-enfant"car tu sais tres bien qu'allah aaza wa jal a fait que les enfants doivent respecter leurs parents, mais comme allah aaza wa jal a dit "LA TAATA LI MAKHLOUK FI MAASSYAT AL-KHALAK"
“Personne n'est excusé, pour son ignorance, au sujet de ce qui entraîne la mécréance"
je te comprend oukhti et je demande a allah aaza wa jal de te donner l'aide necessaire afin de surpasser ces moments difficiles , et croit moi oukhti allah aaza wa jal n'a jamais abandonné ses fideles serviteurs , et si tu prends une decision avant d'agir fait salat al-istikhara


30. Ceux qui disent : "Notre Seigneur est Allah", et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. "N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. [S41-V30][b]
34. La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine
2 Grades
2 Grades


Féminin Nombre de messages : 227
Age : 45
Localisation : algerie
Emploi : a la mosquée
Loisirs : lire le coran
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2011-02-11, 09:32

bismillah
salam
voici oukhti quelques passage du
RÉCIT D'UNE PARTIE DE CE QUE LE MESSAGER A
SUBIT COMME MAL DE LA PART DES
MÉCRÉANTS

La louange est à Dieu le Seigneur des mondes Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n'est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l'élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu'il craint pour elle soient accordées à notre maître Mouhammad Al-'Amin, l'Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l'Islam la religion de tous les Prophètes du premier 'Adam au dernier Mouhammad.

Les mécréants de la Mecque eurent connaissance de l'appel du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam, ils commencèrent alors à lui faire du tort et à nuire à ses compagnons.

Parmi ceux qui le prirent pour ennemi et lui firent du mal, il y avait Abou Jahl ^Amr Ibnou Hicham, et son oncle Abou Lahab dont le nom est ^Abdou l-^ouzza Ibnou ^Abdi l-Mouttalib et la femme de ce dernier 'Oummou Jamil fille de Harb, qui prenait du bois épineux et le jetait sur le chemin du Messager de Allah, pendant la nuit.

Il a été rapporté dans le hadith que lorsque fut révélée Sa parole ta^ala :

{ وَأَنذِر عَشِيرَتَكَ الأَقرَبِينَ }

(Wa 'andhir ^achirataka l-'aqrabin)

ce qui signifie : « Et avertis les gens qui te sont les plus proches », le Messager salla l-Lahou ^alayhi wa sallam monta sur le mont de As-Safa et dit :

« يا صَباحاهُ »

(Ya sabahah)

ce qui signifie : « Ô sabahah ». La tribu de Qouraych se rassembla alors auprès de lui il lui dirent : “Qu'as-tu?”. Il répondit :

« أرأيتُم إن أخبرتُكم أنَّ العدوَّ مُصبِحُكُم أو ممسيكُم أما كنتم تصدقوني؟ »

('ara'aytoum 'in 'akhbartoukoum 'anna l-^adouwwa mousbihoukoum 'aw moumsikoum 'ama kountoum tousaddiqouni )

ce qui signifie : « Si je vous informe que l'ennemi va vous attaquer matin et soir, ne me croirez-vous pas? » ”si”, dirent-ils. Il dit alors :

« فإني نذيرٌ لكم بينَ يدي عذاب شديدٍ »

(fa'inni nadhiroun lakoum bayna yaday ^adhabin chadid )

ce qui signifie :« Je suis pour vous l'avertisseur d'un châtiment intense ».

C'est là que Abou Lahab s'exclama : “Malheur à toi, c'est pour cela que tu nous a appelés ? “. Alors Allah a révélé Sa parole ta^ala :

{ تَبَّت يدَ أَبِى لَهَبٍ وَتَبَّ }

(tabbat yada 'abi lahab)

ce qui signifie : « Que périssent les mains de Abou Lahab », [sourat Al-Maçad / 1].

Quand 'Oummou Jamil entendit cette sourat, elle alla voir Abou Bakr qui était avec le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam dans la mosquée, et elle avait dans sa main une pierre de la taille d'une main. Elle dit : “J'ai été informé que ton ami m'a blâmée, je lui ferai telle et telle chose”. Allah l'avait aveuglée de sorte qu'elle ne voyait pas Son Messager. Et Abou Bakr lui dit : “Ne vois-tu personne avec moi ?” Elle répliqua : “Tu te moques de moi, je ne vois personne d'autre”, puis elle commença à blâmer le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam.

Abou Bakr ne dit rien et elle partit. Le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam dit :

« لقد حجبتنِي عنها ملائكةٌ فما رأتني و كفانِي اللهُ شرَّها »

(laqad hajabatni ^anha mala'ikatoun ; fama ra'atni wa kafaniya l-Lahou charraha)

ce qui signifie : « Des anges m'ont caché à son regard et elle ne m'a pas vu, Allah m'a épargné sa malfaisance »

Et il arriva qu'un jour, le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam était sur l'esplanade de la Ka^bah, ^Ouqbah Ibnou Abi Mou^it l'aborda, et il était un des chefs des mécréants. Il saisit le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam par l'épaule et enroula son vêtement autour de son cou, il serra très fort pour l'étrangler. C'est alors qu'arriva Abou Bakr qui le saisit par l'épaule, le repoussa loin du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam et dit : “Vous tuez un homme car il dit : mon seigneur c'est Allah !!!”?

La louange est à Allah, le Seigneur


30. Ceux qui disent : "Notre Seigneur est Allah", et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. "N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. [S41-V30][b]
34. La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
soumise
3 Grades
3 Grades


Féminin Nombre de messages : 387
Age : 38
Localisation : algerie
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2011-02-11, 10:19

as salam alaykoum,
je voudrais repondre à la soeur rose au debut: je partage les conseils de la soeur oumazzeddine, et je rappelle à la soeur rose que tous ce que vous etes entrain de vivre est une epreuve d'ALLAH et Il veut voir comment vous réagissez envers cela, n'oubliez jamais qu'ALLAH n'eprouve pas son serviteur au delas de ces capacitées

(S2.V286:" Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. Elle sera récompensée du bien qu'elle aura fait, punie du mal qu'elle aura fait. Seigneur, ne nous châtie pas s'il nous arrive d'oublier ou de commettre une erreur. Seigneur! Ne nous charge pas d'un fardeau lourd comme Tu as chargé ceux qui vécurent avant nous. Seigneur! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais nous miséricorde. Tu es Notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles")

vous pensez à jouir de la tranquilité avec votre epoux loin de sa mere, c'est ligitime..mais imaginez qu'ALLAH va exhausser votre envie mais qu'aprés vous fait subir une epreuve plus dure que celle la au point ou vous auriez voulu supporter votre belle mére que de perdre votre epoux par exemple !
ne cessez jamais d'implorer ALLAH qu'Il vous donne la patience pour endurer cela, votre recompense sera immense in chaa ALLAH :
Selon Abû Hurayra (qu'Allah l'agrée), le Prophète (priere et salut soient sur lui) a dit :
« Il n'y a pas une adoration aussi aimée par Dieu que l'imploration. »
(Rapporté par Tirmidhi et Al-hakim).

pensez plus à la recompense que vous allez avoir au pres d'ALLAH, qu'ALLAH nous guide tous pour ce qui est bien pour nous (amine).
Revenir en haut Aller en bas
soumise
3 Grades
3 Grades


Féminin Nombre de messages : 387
Age : 38
Localisation : algerie
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: salam aleykoum   2011-02-11, 10:35

as salam alaykoum,
la je vais repondre à la soeur oumasma in chaa ALLAH, deja je vous dis ma chaa ALLAH pour votre reconversion qu'ALLAH illumine toujours votre coeur avec l'islam (amine). je suis deçue d'une chose moi qui qui a toujours vecu en algerie, c'est qu'on est dans un pays musulmans mais ça fait mal de voir que l'islam est loin d'etre constaté comme pratique comme il se doit (c'est la honte pour moi de voir l'image que donne certains musulmans qui ont herité l'islam comme religion). ma soeur je comprend votre intention de vouloir vivre en algerie pour eloigner vos enfants de la fitna, mais je me pose la question maintenant est ce que vraiment vous voyez que ça reste un bon environnement pour vos enfants? certe il serai toujours de pratiquer l'islam si on le veut car les lois n'interdisent pas ça al hamdou ALLAH, mais il faut faire tres attention à l'environnement. votre entourage doit avoir honte de voir qu'une française reconvertie tient à bien pratiquer l'islam et à donner la meilleure education islamique à ses enfants (ma chaa ALLAH, qu'ALLAH rend vos enfants pieux, amine). pour ce qui est de l'incident survenue pour votre fille, je suis équerrée d'entendre ce genre de choses (qu'ALLAH nous en preserve et preserve nos enfants de ça, amine), mais mon conseil ma soeur c'est de toujours parler avec votre mari pour les decisions importantes à prendre envers cela puisque vous vivez pres de sa famille, et de proteger vos enfants des gens de mal. le fait que votre belle mere ne vous parle pas à cause de votre refus justifié montre la mentalité des gens, cette mentalité qui est loin des fois de ce que l'islam nous dit de faire, pour moi ma soeur vous ne devez pas garder le meme temperament envers votre belle mére, essayez de faire le 1er pas (c'est tres difficile je sais, mais pour ALLAH c'est un geste tres recompensé in chaa ALLAH), vous etes intelligente, et vous trouverez bien un moyen de lui parler meme si elle ne croit pas votre fille, l'essentiel c'est que vous aurez fait pour ALLAH le geste de ne pas couper avec elle, car elle reste votre soeur en islam. qu'ALLAH vous guide à vivre dans l'environnement le plus propice pour vos enfants (amine).
Revenir en haut Aller en bas
oumasmaa
Invité



MessageSujet: baraka allahoufikouna   2011-02-11, 19:57

:lùnb:
merci à vous deux pour vos reponses
oui je sais que je dois patienter

en ce qui concerne ma belle mere je compte pas rompre les liens ,j irai la voir avec mon epoux car je ne veux pas de dispute mais le reste de la famille je compte m eloigner d eux et aller les voir rarement et toujours avec mon epoux incha allah

d autre part jusqu a present j etais tres tolerante ,qu allah me pardonne,et j avais tendanceà me taire vis à vis des choses haram qu ils font juste en les repprouvant dans mon coeur pour eviter les conflits mais là j ai decide que je passerai plus rien incha allah bien sur avec douceur incha allah
je pense que je me sentirai mieux incha allah,que çà sera bon pour mes enfants et qu allah m aidera aussi incha allah
qu allah me donne la force et la patience face à ses difficultes
qu allah vous garde mes soeurs :xxxxx:

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: salam aleykoum   Aujourd'hui à 01:43

Revenir en haut Aller en bas
 
salam aleykoum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salam aleykoum, bonjour à tous.
» Salam aleykoum!
» Salam aleykoum du matin ;)
» salam aleykoum
» salam alaykoum, bonjour a toutes et a tous!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Forum pour les non inscrits-
Sauter vers: