Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 la femme et son "indépendance"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naouel
2 Grades
2 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 345
Age : 32
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: la femme et son "indépendance"   2008-04-14, 15:57

Salam aleikoum,

De nos jours les femmes veulent à tout prix travailler pour se sentir indépendante afin de ne surtout pas dépendre de leurs maris. Elles veulent absolument rentrer un salaire dans le foyer afin de se sentir utile et de pouvoir jouir de l'argent qu'elles perçoivent comme elles le souhaitent.

Le mari ne décide donc plus de tout, il ne gère plus seul le compte bancaire...

J'aimerai avoir l'avis des femmes qui se disent indépendantes, pourquoi vouloir à tout prix "s'imposer" ? Pourquoi se sentir infèrieur quand ce n'est que le mari qui rentre un salaire ?

J'aimerai avoir l'avis des hommes aussi, peut être rencontrez vous ou avait rencontrer une situation similaire ? Comment l'avez vous pris ?
Revenir en haut Aller en bas
genna
3 Grades
3 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 875
Age : 38
Localisation : Corse
Loisirs : lecture, cuisine, jardinage
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2008-04-14, 21:14


peut etre parsqu avec deux salaires les couples arrive a joindre les deux bouts.
peut etre qu en cas de probleme la femme a de largent de coté.


lis, au nom de ton seigneur qui a créé....
Revenir en haut Aller en bas
Naouel
2 Grades
2 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 345
Age : 32
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2008-04-15, 08:37

Salam aleikoum,

Je ne crois pas que tu es compris ce que j'ai voulu mettre en avant en ce qui concerne la femme et son indépendance.

Evidemment qu'avec deux salaires un couple s'en sort mieux. C'est logique.

Seulement, ce que j'essai d'expliquer c'est que une écrasante majorité de femmes travaillent aujourdhui pour être l'égale de l'homme. Elle ne supporte pas de ne rentrer aucuns salaires.

De ce fait, elles se sentent soumises. La fièrté les obliges à travailler et ce indépendamment du fait qu'avec deux salaires, le couple s'entraide.

Un gros nombre de femmes veulent travailler pour avoir leur mot à dire en ce qui concerne les dépenses...
Revenir en haut Aller en bas
genna
3 Grades
3 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 875
Age : 38
Localisation : Corse
Loisirs : lecture, cuisine, jardinage
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2008-04-16, 14:29

Le rôle de la femme à l’extérieur du foyer
La femme qui apprend sincèrement à ses enfants la vocation de l'Islam, participe directement à la construction de l’idéologie de la société musulmane. Cette idéologie ne prêche pas seulement la spiritualité et le rapport entre Dieu et l'homme mais aussi la science et les rapports entre l'homme et l'homme, l'homme et l'animal, l'homme et la plante, l'homme et tout ce qui l'entoure (montagne, ciel, mer,…). Ces rapports bien organisés dans l'Islam forment les piliers de la communauté musulmane (Oummah). La femme musulmane n'est pas ainsi seule mais elle fait partie de l'Oummah et elle est concernée, comme les hommes, par l'ordre divin:

"Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition !" (5:2).
D’après Abu Hurayra (que Dieu soit satisfait de lui), le Prophète (bénédiction et paix sur lui) a dit: "Quiconque, en ce bas monde, a allégé l’affliction d’un croyant, verra Dieu alléger son affliction au jour du Jugement Dernier. Quiconque secourt un homme dans la gêne, verra Dieu le secourir en ce bas monde et dans l’Autre. Quiconque couvrira les fautes d’un Musulman, verra Dieu les lui couvrir en ce bas monde et dans l’Autre. Dieu aide Son serviteur tant que ce dernier aide son frère. Celui qui parcourt le chemin de la Science (religieuse), Dieu lui aplanira le chemin du Paradis".
La femme doit donc aider les autres dans la construction et le développement de l'Oummah; celle-ci n'a pas seulement besoin de la femme en tant qu'épouse et mère mais aussi en tant que médecin, infirmière,…etc. D'où la question qui se pose: comment la femme peut jouer son rôle dans la communauté si elle est ordonnée de rester chez elle? Allah, l'Exalté, dit:

"Ô femmes du Prophète ! Vous n'êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade [l'hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent. Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah). Accomplissez le Salat (prière), acquittez la Zakat (aumône) et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison [du prophète], et vous purifier pleinement. Et gardez dans vos mémoires ce qui, dans vos foyers, est récité des versets d'Allah et de la sagesse. Allah est Doux et Parfaitement Connaisseur." (33:32-34).
En fait, la femme a un double rôle à jouer: primaire et secondaire. Le rôle principal de la femme est la construction de la famille et c'est pourquoi sa demeure principale est son foyer; on parle alors du devoir individuel (Fard Ayn) dans le sens où chaque femme doit le remplir. Le rôle secondaire de la femme est la construction et le développement de la société musulmane et dans ce cas, on parle du devoir collectif (Fard Kifayah) dans le sens où ce devoir doit être rempli par un nombre suffisant des femmes et s'il y en a pas assez, toutes les femmes seront fautives. La sortie de la femme n'est donc autorisée que si elle a bien remplie son rôle principal ou bien dans l'attente de le remplir. Les Oulémas disent que la règle est que les femmes restent à la maison et que leur sortie n'est autorisée qu'en cas de nécessité. Comme c'est Allah, Gloire à Lui, qui a crée ces nécessités, Il a mis des règles pour garantir la pureté des cœurs. D'après le Verset précédant, nous pouvons ainsi tirer les conditions suivantes: ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, tenez un langage décent et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam. D'autres Versets imposent des règles supplémentaires:

"Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux." (33:59).
"Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C'est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu'ils font. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès." (24:30-31).
La sortie de la femme musulmane à l'extérieur du foyer dans l'intention d'exercer son rôle dans la construction de l'Oummah est soumise donc à plusieurs conditions: 1) la sortie doit être justifiée; 2) son devoir principal envers sa famille doit être bien rempli; 3) elle doit avoir l'autorisation du mari (pour les femmes mariées); 4) elle doit porter le Hijab (le voile tel qu'il est préconisé); 5) elle doit baisser le regard si un homme passe devant elle; 6) en cas du dialogue avec un homme, elle doit tenir un langage décent; 7) la mixité homme/femme est interdite dans les établissements; 8) le travail qu'elle doit accomplir doit convenir à sa nature féminine. Tenant compte de toutes ces conditions, il va falloir former beaucoup d'enseignantes, de médecins femmes, d'infirmières,…etc., afin de remplir l'emploi du temps. Il est, en fait, clair que les femmes qui ont un engagement conjugal et/ou familial, à l'opposé des femmes célibataires, ne peuvent travailler qu'à temps partiel. Par ailleurs, en interdisant la mixité homme/femme, l'Islam a donnée à la femme la liberté de montrer sa propre personnalité dans son rôle de construire la société; elle n'est pas dirigée par des hommes ni mélangée à des hommes qui ne cessent pas de s'octroyer la réussite et déclarer leur supériorité sur les femmes. En effet, dans les pays occidentaux, la femme est invitée à sortir du foyer sous le nom de la liberté, mais la réalité est tout à fait autre chose puisqu'elle n'a trouvé que les inégalités sexistes. En effet, les femmes trouvent leurs personnalités dissoutes dans celles des hommes, elles ne sont pas autant rémunérées que les hommes, certains postes de direction ne sont accessibles qu'aux hommes, certaines subissent tous les jours un harcèlement moral voire sexuel de la part de l'employeur... L'image de la femme est aujourd'hui réduite à un objet de plaisir qui apporte l'argent. Son corps est exploité dans les publicités de toute sorte, dans les magasines, les affiches,…Une chose est sûre maintenant est que la femme occidentale est invitée à sortir de sa demeure naturelle non pas pour la libérer mais pour faire plaisir aux hommes et leur apporter plus d'argent.
Parmi les métiers qui concernent les femmes, l'enseignement a une place importante dans la formation de l'Oummah. Les filles sont ainsi enseignées par des femmes dans les collèges, les lycées et les universités. Les dirigeants de ces établissements scolaires et universitaires doivent être des femmes. Il est par exemple hors question qu'une étudiante ou une enseignante se trouve obligée parfois de mentir devant l'enseignant où le chef du personnel, un homme, pour trouver une excuse afin d'aller aux toilettes ou demander quelques jours de congés à cause des menstrues. Il est donc indispensable de former des femmes qui savent diriger des établissements scolaires et universitaires, des femmes qui savent gérer les bases de données, des femmes qui savent utiliser l'ordinateur,…etc. Les autres métiers qui concernent aussi la femme et qui sont indispensables à la pérennité de la société musulmane sont multiples: nous citons surtout le domaine médical et paramédical: médecins généralistes et spécialistes, infirmières, sages-femmes, physiothérapeutes,…etc.
Enfin, nous citons quelques exemples des femmes musulmanes qui ont honoré l'histoire de l'Islam. Ainsi, Roufaydah était un médecin spécialiste dans la chirurgie et le Messager d'Allah (bénédiction et paix sur lui) lui a demandé de travailler dans une tente mobile; Oumm Atiyyah Al-Ansariya était aussi chirurgienne et elle a accompagné le prophète dans ces expéditions; Kouayba Bint Saad al-Aslamyah était un médecin célèbre parmi les médecins arabes à l'époque du prophète et elle avait une tente pour traiter les malades et les blessés de guerre; Oumm Salim, Oumm Ayman, Oumm Sinane As-salmiyah et Nasybah Bint Kaab Al-Mazenyah travaillaient en tant qu'infirmières à l'époque du prophète (bénédiction et paix sur lui). Beaucoup des femmes musulmanes sont aussi célèbres pour leurs connaissances approfondies en Jurisprudence islamique comme Ammra Bint Abder-Rahman (2ème siècle Hégire), Oumm Abdel-Wahed (4ème siècle Hégire) et Oumm Abdel-Karim fille du Abul-Hasan Saad Al-Kheir (6ème siècle Hégire) (voir l'encyclopédie de Dhahabi et le Début et la Fin pour Ibn Kathir). Ces femmes sont certes les modèles à suivre par nos filles et non les chanteuses, les artistes et les mannequins qui sont présentés tous les jours à la télé.

"Vous avez certes eu en eux un bel exemple [à suivre], pour celui qui espère en Allah et en le Jour dernier : mais quiconque se détourne... alors Allah Se suffit à Lui-même et est Digne de louange." (60:6)


lis, au nom de ton seigneur qui a créé....
Revenir en haut Aller en bas
Chewkroot
nouveau / nouvelle
nouveau / nouvelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 2
Age : 36
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/12/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 09:49

Bonjour,

en recherchant une information sur google, je suis tombée sur votre forum et bien que ce message soit ancien, je pense judicieux d'y apporter mon commentaire afin de répondre à votre question, qui me semble essentielle.

Je précise d'abord que je ne suis pas musulmane, je suis agnostique, ce qui signifie que je ne suis pas opposée à l'idée qu'un dieu existe mais que tant que je ne le vois pas de mes yeux, je ne peux considérer l'hypothèse de son existence comme réelle. Par ailleurs, je suis profondément ouverte d'esprit quant à la religion des autres tant qu'elle ne s'impose pas à d'autres (imposer, serait pour moi vouloir dominer d'autres religions, les athées ou agnostiques, par divers moyens dont la violence et la politique). Je suis également antiraciste et ne participe donc pas à la chasse aux musulmans orchestrée par l'extrême-droite. Ceci étant dit, vous pouvez me situer davantage.

Je suis une femme, je suis mariée, j'ai la trentaine et je travaille.
A vrai dire, je travaille pour un centre qu'on pourrait qualifier de "centre d'aide aux femmes battues". Nous aidons et accompagnons des femmes victimes de violence intrafamiliale qui désirent quitter le domicile afin d'échapper à cette violence conjugale, pratiquée parfois sur leurs enfants également.

Cette connaissance du terrain me pousse à répondre à votre question et évidemment, mon commentaire ne fera aucunement référence à votre religion ni à aucune autre vu que je n'en ai pas.

J'ose également imaginer que votre religion ayant une influence sur votre culture, nos cultures s'opposent probablement fort. Le but ici n'est pas de dire que votre culture est inférieure mais simplement de vous expliquer comment nous, "femmes indépendantes", pensons et ce dans un but d'ouverture.

Je répondrai donc point par point :

"De nos jours les femmes veulent à tout prix travailler pour se sentir indépendante afin de ne surtout pas dépendre de leurs maris."

Cette constatation n'est pas forcément complète. Le but d'une femme à travailler n'est pas forcément que de se rendre indépendante. C'est un aspect des choses. Mais ce n'est pas tout.
D'une part, oui, l'indépendance est une chose importante pour la plupart des femmes aujourd'hui.

L'indépendance évite tout simplement toutes les formes de violence que l'on connaît aujourd'hui et qui sont moins taboues qu'auparavant. Lutter contre ces violences permet aux femmes d'accéder à une certaine qualité de vie et au bonheur, à la liberté.
Entre autres, ces formes de violence sont :
- La violence physique (coups, blessures, ...),
- la violence psychique (femme critiquée, dégradée, qui se fait hurler dessus constamment, ...),
- la violence économique (ne pas pouvoir disposer d'argent pour avoir la liberté de payer ses factures, de pouvoir partir si la violence est importante),
- la violence liée à négligence (femmes dépendantes physiquement que le mari n'aide pas à se soigner, par exemple),
- la violence sociale (forcer la femme à émettre des comportements qu'elle n'aurait pas émis si elle n'avait pas été critiquée par un groupe de personnes, par exemple faire un enfant lorsqu'on n'en désire pas, mais aussi isoler la femme et l'empêcher d'avoir des contacts sociaux),
- la violence sexuelle (relations sexuelles forcées quand la femme n'est pas disposée à en avoir, ou pas dans les conditions qu'elle désire, la forcer à faire des choses qu'elle ne désire pas faire, ...),
- la violence religieuse (toute manière d'imposer ses propres principes religieux à une femme qui ne croit pas),
- la violence sur les enfants (qui est une manière d'apeurer la femme pour la contrôler),
- la violence liée à l'insécurité (la placer dans une situation dans laquelle elle ne se sent pas en sécurité comme claquer les portes, ne pas se soucier de sa sécurité à la maison, voire la mettre dans des situations périlleuses),
...
Toutes ces violences sont inadmissibles et condamnées par la loi dans la plupart des pays européens. Aucune femme, tout comme aucun homme, ne devrait être victime de tout cela.
Selon nos principes et valeurs, une femme n'a pas besoin de se justifier sur ses faits et gestes tant que le contrat du couple est clair (j'entends par contrat : ce que le couple a décidé par exemple, que le couple serait fidèle -le mari comme la femme-) et respecté.
Une femme est parfaitement libre d'aller et venir, de sortir, de voir des amis filles comme garçons, de passer du temps au cinéma, de faire ce qu'elle a envie de faire. Certains couples sont assez fusionnels et passent donc beaucoup de temps ensemble (c'est le cas dans le mien). Mais la femme n'a pas à se justifier si elle va dîner avec des collègues ou avec une amie si elle le désire. La femme est libre de s'habiller comme elle le désire dans les limites des règles de la société, qu'elles soient écrites ou culturelles, simplement.
Tout bonnement, la femme est libre, aussi bien de penser, que d'aller, venir, et n'a pas à se justifier. Se poser même la question de la liberté de la femme est déjà en soi à mon sens une manière de décider pour elle. Et en vertu de quoi un homme devrait-il décider pour elle ? Parce qu'il a un chromosome Y qu'elle n'a pas ?
Son indépendance financière est évidemment importante car elle désire participer aux revenus du ménage et payer sa part du loyer, sa part des courses, etc.
De même, si une femme doit quitter son mari car il est violent, la femme ne peut le faire que si elle dispose de suffisamment de revenus que pour partir ou alors elle doit aller en refuge, ce qui n'est pas une bonne solution pour elle.
Des femmes se retrouvent à 40 ou 50 ans larguées par leur mari et sans argent, car elles n'ont jamais travaillé et n'ont pas droit à la sécurité sociale, au chômage etc.
Cela les pousse à rester avec un mari qui leur fait du mal et c'est inacceptable. Elles se protègent donc et protègent leurs enfants en étant indépendantes.

Mais ce n'est pas que ça, le travail. C'est aussi avoir des relations sociales et l'isolement dans un couple n'a rien de positif. Le travail, c'est voir des gens, discuter, partager, pouvoir s'ouvrir aux autres et c'est important.
Mais également, le travail sert à avoir une utilité sociale au delà de l'utilité familiale que l'on peut avoir. On se réalise parfois dans son travail, on fait des choses qui nous intéressent, on développe des connaissances.
Une femme a autant de capacité qu'un homme au niveau intellectuel et/ou manuel pour effectuer un travail quel qu'il soit. Il est donc important qu'elles développent leurs compétences car ça fait simplement du bien, de servir à quelque chose d'autre qu'à un mari. Le mari, lui, sert à plein de choses. Pourquoi la femme devrait-elle ne s'en tenir qu'à s'occuper des enfants et à entretenir une maison ?

"pouvoir jouir de l'argent qu'elles perçoivent comme elles le souhaitent."
Les lois sont très claires au sujet de l'argent : les conjoints se doivent secours et doivent participer aux frais du ménage tous les deux à hauteur de ce qu'ils gagnent. Donc il ne s'agit pas de garder l'argent pour elles mais de le mettre dans un pot commun pour s'en servir ensemble. Un couple qui fonctionne bien négocie tout. Personne n'impose.

"Le mari ne décide donc plus de tout, il ne gère plus seul le compte bancaire..."
Je ne vois pas en quoi cela peut être un problème. Si la femme travaille ou ramène de l'argent par un autre moyen, il est tout bonnement normal qu'elle ait accès aux comptes bancaires afin d'effectuer des paiements et de vérifier si les paiements sont bien faits si le mari les fait. Si non, c'est le couple qui s'endette, pas que le mari...

"J'aimerai avoir l'avis des femmes qui se disent indépendantes, pourquoi vouloir à tout prix "s'imposer" ?"
S'imposer en quoi ?
Le mari ne s'impose-t-il pas quand il contrôle tout ? N'impose-t-il pas ses choix, avec parfois une grande violence, lorsqu'il désire influencer sa femme pour qu'elle ne sorte pas, qu'elle ne voit personne, qu'elle ne travaille pas ?
Il ne s'agit pas de s'imposer mais simplement de vivre sa vie comme n'importe qui d'autre. D'être libre. La liberté est essentielle, car personne ne devrait décider pour personne d'autre.

"Pourquoi se sentir infèrieur quand ce n'est que le mari qui rentre un salaire ?"
Il ne s'agit pas de se sentir inférieur mais de se sentir en insécurité. Si le mari décède, par exemple, et que la femme n'a jamais travaillé, que se passera-t-il ? Elle sera seule, isolée, sans formation, sans boulot, sans argent. C'est ce qui est voulu ?

Je vais maintenant décrire ce qui se passe dans les couples où la femme est indépendante de l'homme, pour clarifier les choses.

En règle générale, l'homme et la femme se rencontrent, se trouvent une attirance mutuelle et emménagent ensemble, se marient éventuellement, font parfois des enfants, etc.

La femme a été scolarisée, a une culture générale aussi importante que l'homme, a déjà développé des compétences, etc. Soit elle fait des études si elle le désire et finit avec un diplôme qui lui donne accès à la profession, soit elle ne fait pas d'études et postule puis trouve du travail. Comme le mari.

Les journées se passent en général comme cela : on se lève, le mari et la femme préparent le déjeuner, mangent, se douchent, vont au travail chacun de leur côté ou celui qui a la voiture conduit l'autre (que ce soit la femme ou l'homme car la femme peut très bien avoir à se déplacer dans la journée alors que l'homme non)... La femme et l'homme passent leur journée au travail, rentrent à la maison ou se rejoignent et vont se balader ou faire des courses, ou encore la femme ou l'homme vont prendre un verre avec leurs amis ou ils vont ensemble au cinéma ou autre...
Le repas est préparé par le couple ou par celui qui est le plus doué pour la cuisine ou celui qui est le plus en forme... Le ménage est effectué par les deux également, en utilisant les compétences de celui qui est plus doué pour faire ceci ou faire cela (par exemple, je déteste le repassage, donc mon mari le fait mais je nettoie le salon toute seule pendant ce temps, etc. ou alors il nettoie par terre et je fais les poussières et nettoie les meubles, ou je lance les machines à laver et il lance le lave-vaisselle, etc.). Bref, le travail est partagé.
Ensuite, quand on a fini, on regarde un film ensemble ou on passe du temps ensemble et on se raconte la journée, on parle de choses et d'autres et voilà...
Le week-end, on a le choix entre rester ensemble ou aller se balader chacun de notre côté avec des amis.
Cela n'induit pas de l'infidélité si le couple est stable et respecte son contrat. Mais si la femme est fidèle, l'homme l'est aussi. Si pas, il y a déséquilibre et cela finit en rupture.
Si jamais l'homme ou la femme veut faire quelque chose que l'autre n'aimerait pas qu'il fasse, les choses se négocient calmement.
Dans un couple qui fonctionne bien, aucune contrainte n'existe et donc pas de violence, pas de coups, pas de cris.

Et le fait que la femme soit libre ne la rendra pas plus encline à tromper son mari si elle l'aime.
Simplement, l'utilité de la femme dans le couple n'est pas de rendre service au mari mais le couple est simplement ensemble parce qu'il s'aime, pas parce que l'un est utile à l'autre.

Voilà. J'espère que ceci éclairera votre lanterne.
Revenir en haut Aller en bas
biba
4 Grades
4 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 972
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 11:08

:llllll:

Parce que je suis issue d'une famille, où l'égalité homme femme existe, dans la mesure où les frères n'ont pas plus de droit que la soeur.

Parce qu'un jour mes parents m'ont appris à ne jamais compter sur personne (époux etc) mais que sur moi-même, on ne connaîtra jamais le coeur et le fond des gens, même de celui qui partagera notre vie.
Parce qu'on ne va pas à l'école, et qu'on a de l'ambition pour ensuite laisser un homme tout démolir en un mariage, et priver sa femme de ce qu'elle veut. C'est frustrant de se dire qu'on dépend du salaire de quelqu'un !
Parce que je ne vois pas pourquoi seul l'homme gagnerait un salaire, quand on est deux, et qu'on peut vivre mieux .
Parce que monsieur aurait une vie en société mais pas madame (je ne parle pas de sortir entre collègues )
Parce qu'on sait qu'une femme qui ne peut pas s'auto gérer, si avec son mari il se produit le pire (et oui personne ne prédir l'avenir, divorce comme décès, mais on peut prévenir !) que ses parents ne font hélas plus partis de ce monde, elle sera bien contente de se dire hdl, je peux compter sur moi même , de pouvoir se nourrir etc etc :)

Par que tu l'as très bien dit, certaines femmes se retrouvent soumises et dépendantes quand elles n'ont pas cette possibilité de travailler, et l'image qu'elle a d'elle même doit être difficilement supportable (baisse d'estime de soi, se sentir incapable, frustrée , être réduite à j'attends le salaire de mon mari pour pouvoir le dépenser, donc image de femme profiteuse et matérialiste etc)
Parce qu'on le voit et ressent la tristesse de ces femmes... qui arrivées à un certain âge te disent je regrette !

Parce que à aucun homme une femme ne doit être soumise, sa soumission est à Dieu

Parce que si son papa lui a donné l'accès à cette autonomie, c'est parce qu'il n'est pas idiot ...il a du vécu :) Travailler protège la femme de toute tentative démesurée des hommes macho avec un gros égo.

La question réelle à poser est: est ce que dans l'islam il existe des écrits qui stipulent que la femme ne doive pas travailler, si oui alors nous sommes dans le faux (encore faut il que l'homme soit aussi généreux et bienveillant que notre prophète psl) , si non alors tant mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Chewkroot
nouveau / nouvelle
nouveau / nouvelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 2
Age : 36
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/12/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 11:41

Oui et au risque de me prendre une volée de bois vert : les écrits sont aussi à replacer dans le contexte de l'époque et à appliquer en fonction de ce qui est possible de faire dans une société donnée. Les catholiques eux-mêmes ne pratiquent pas la religion de la même façon qu'il y a 2000 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
9 Grades
9 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 2449
Age : 52
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 12:02

dans notre culture la femme as le droit de travailler et ce qu'elle gagne est pour elle les charges du foyer sont pour le mari
je suis vraiment désoler mais votre concept n'est pas le mien
je suis marier et ma femme est plutôt libre ,elle travaille , conduit sa voiture et as des amies , mais il est évident que j'ai un droit de regard sur les fréquentations de mon épouse tout comme elle as le droit de regard sur le miens
il ne sert a rien de commencer a discuter nos point de vues ne se rejoindront jamais, vous étant agnostique et moi musulman , notre religion est aussi un modèle de vie ,donc les amis masculin sans que je sois la présent il en ai hors de questions,de même que mes amies féminine il en ai hors de questions si mon épouse n'est pas présente
je vais utiliser votre écris et vous verrez que peu de chose diffère en fait

Je vais maintenant décrire ce qui se passe dans les couples où la femme est indépendante de l'homme, pour clarifier les choses.

En règle générale, l'homme et la femme se rencontrent, se trouvent une attirance mutuelle et emménagent ensemble, se marient éventuellement, font parfois des enfants, etc.

La femme a été scolarisée, a une culture générale aussi importante que l'homme, a déjà développé des compétences, etc. Soit elle fait des études si elle le désire et finit avec un diplôme qui lui donne accès à la profession, soit elle ne fait pas d'études et postule puis trouve du travail. Comme le mari.

Les journées se passent en général comme cela : on se lève, se douchent et font leurs priere le mari et la femme préparent le déjeuner, mangent, se douchent, vont au travail chacun de leur côté ou celui qui a la voiture conduit l'autre (que ce soit la femme ou l'homme car la femme peut très bien avoir à se déplacer dans la journée alors que l'homme non)... La femme et l'homme passent leur journée au travail, rentrent à la maison ou se rejoignent et vont se balader ou faire des courses, ou encore la femme ou l'homme vont prendre un verre avec leurs amis ou ils vont ensemble au cinéma ou autre...
Le repas est préparé par le couple ou par celui qui est le plus doué pour la cuisine ou celui qui est le plus en forme... Le ménage est effectué par les deux également, en utilisant les compétences de celui qui est plus doué pour faire ceci ou faire cela (par exemple, je déteste le repassage, donc mon mari le fait mais je nettoie le salon toute seule pendant ce temps, etc. ou alors il nettoie par terre et je fais les poussières et nettoie les meubles, ou je lance les machines à laver et il lance le lave-vaisselle, etc.). Bref, le travail est partagé.
Ensuite, quand on a fini, on fait nos priere, on regarde un film ensemble ou on passe du temps ensemble et on se raconte la journée, on parle de choses et d'autres et voilà...
Le week-end, on a le choix entre rester ensemble ou aller se balader chacun de notre côté avec des amis.



Souviens toi le jour où tu es né tout le monde riait mais toi, tu pleurais, la vie est éphémère
alors œuvre de telle façon… à ce qu’au jour ou tu mourras, tout le monde pleurera… mais toi… tu riras…
Revenir en haut Aller en bas
Meconnaissant
4 Grades
4 Grades


Masculin Nombre de messages : 995
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 12:06

Bonjour. Quelle détestable hypocrisie! Manier la forme n'en change pas moins le fond, celui de votre écrit fruit de votre pensée, non d'une vision d'agnostique mais celle d'un islam archaïque. Hypocrite et délétère que tout ça. Je ne vais citer que quelques phrases de votre laïus. " J'OSE égalament imaginer que votre religion ayant une influence sur votre culture, nos cultures s'opposent probablement fort." Oui clairement vous estimez et sans ambages que votre culture "civilisée" est infiniment supérieure à celle que vous jugez "archaïque", la culture musulmane. Nauséeux! " Nous femmes indépendantes..." " J'aimerais avoir l'avis de femmes qui SE DISENT indépendantes..." Je précise que celles qui sont rééllement indépendantes sont les femmes de la première culture et celles qui le disent mais qui selon leur ( ce 'leur' renvoie aux femmes et hommes de la première culture) vérité ne le sont pas, sont les femmes musulmanes. Je n'écris pas que des dérives n'existent pas, j'imagine que des femmes musulmanes ou qui se disent musulmanes ont dû venir se plaindre à vous, mais de là à tout amalgamer et ne croire que l'idée que l'on se fait d'une religion sur quelques exemples au point de ne plus croire la majorité des autres femmes musulmanes, est une chose abjecte et grave. Entendez-le, l'islam honore la femme et la protège. Je vous voir venir avec vos grands sabots, as-t-elle besoin d'être protégée? Oui, o même titre que l'homme. Votre idée d'égalité est une chimère à l'image de votre phrase " une femme a autant de capacité qu'un homme o niveau intellectuel et/ou MANUEL". Je suis dans le BTP, croyez-moi sur parole qu'une femme ne peut pas faire certaines taches manuelles qu'un homme peut accomplir. Sinon prouvez-moi le contraire en venant faire ce que je fais. Moi je dis, je dis moi pour ne pas m'engager pour mes autres soeurs et frères en religion, que l'islam donne autant de droits et devoirs à l'homme qu'à la femme, mais qu'ils sont différents et complémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
biba
4 Grades
4 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 972
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 12:38

Chewkroot a écrit:
Oui et au risque de me prendre une volée de bois vert : les écrits sont aussi à replacer dans le contexte de l'époque et à appliquer en fonction de ce qui est possible de faire dans une société donnée. Les catholiques eux-mêmes ne pratiquent pas la religion de la même façon qu'il y a 2000 ans...

:llllll:

ce ne sont pas les écrits qui sont à adapter à l'époque mais les individus qui doivent s'adapter aux écrits avec pour difficulté l'époque (elle est une difficulté dans certains cas de figure :llllll: )

à titre informatif... l'islam n'autorise pas l'homme de toucher la femme (viol, et le fait de la battre), et réciproquement ;)

et croyez moi, il y a moins de violences conjugales dans les couples dont le coeur est lié à leur foi, qu'aux couples x, y , z

En fait ce sujet de relation homme femme etc, me saoule désolée (ni p*tes ni soumises je haie ce mouvement qui sous entend que ne pas y adhérer signifie être soit une p*te soit soumise, c'est bestiale et crue) , votre post s'apparente à un mouvement féministe. Si les hommes n'avaient pas coopéré pour retirer tous les droits de la femme avc ce siècle du moyen âge on n'en serait pas là ! la faute à l'histoire ... heureusement que pendant ce temps là, dans les pays musulmans il y avait l'âge d'or ...

Les relations inter individu sont les fruits de notre choix, notre comportement etc... la plupart des femmes battues (et j'en ai connues ) c'est parce qu'elles se lancent dans une relation et ont déjà un problème avec elles même, qu'elles apprennent à s'aimer et ensuite à être aimées pour aimer !! Il faut de la lucidité pour aimer quelqu'un et pas n'importe qui. C'est le problème des hommes et femmes qui vivent de manière "libre" sans contraintes comme ils disent, sans limite. c'est dur ce que je dis, mais les femmes de france si "émancipées" qu'on le dit, pourquoi en arrivent elles là ?? Elles sont si émancipées, qu'elles peuvent tout plaquer sans rien devoir non ?? la soumission c'est leur choix ... à moins que l'homme aie mis en place un stratagème incroyable ... pour mieux les écraser.

Bref, avec l'islam ce problème n'existe pas.

Et pour répondre au premier post, oui mieux vaut prévenir et donc être autonome dans l'égalité pas dans la supériorité , tout est question d'équilibre et d'entente mutuelle !
Les femmes qui cherchent à être supérieures sont juste des complexées ... bref ^^



sujet dérageant... parce que j'ai un avis très fort qui blessera les femmes victimes !
Revenir en haut Aller en bas
biba
4 Grades
4 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 972
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 12:39

@ Admin, :salmoualykoum5

voilà un bel exemple, mashaAllah, qu'Allah préserve ton foyer.



On entend souvent dire "Je n'en suis pas à ma première roqya..."
Je dis: "La roqya est un combat, ce n'est pas en une seule bataille qu'on remporte la guerre"
Revenir en haut Aller en bas
Meconnaissant
4 Grades
4 Grades


Masculin Nombre de messages : 995
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 12:42

Ecrivant depuis mon téléphone, je suis restreint dans le contenu de mon message, je continue donc ce que j'ai commencé. Je disais donc que l' homme et la femme ont autant de droits et de devoirs l'un que l'autre mais qu'ils sont différents et complémentaires. D'ailleurs, je vous renvoie à un philosophe que votre culture civilisée qualifie de philisophe des lumières pour éclairer "votre lanterne", J.J Rousseau qui écrit que la famille est la forme la plus simplifiée d'une forme étatique, et voir ce qu'il entend par là. O passage, j'aime beaucoup Rousseau. Je ne peux m'étaler d'avantage le temps me manque. Mais "être libre" madame est une utopie, toute liberté sans exception a sa limite, c'est une condition indispensable o bien-être de chacun et de vivre pleinement son moi au sein des autres, d'ailleurs les lois sont là pour la délimiter et la garantir sinon c'est l'anarchie. J'espère qu'étant d'une culture hautement supérieure vous comprenez où je veux en venir. "Une femme est libre de s'habiller comme le désire..." Je me demande si je dois relever une telle bassesse?! Je m'y refuse. Madame, je n'ai fait que répondre 'lapidairement' ( avouez que ce mot vous met l'eau à la bouche) sans entrer dans les dérives que votre "être libre" tant pour la femme que pour l'homme, peut être la résultante ( education des enfants, infidélité....). Madame, certaines choses ne peuvent s'expliquer, elles se vivent. Allez expliquer l'amour à celui qui ne l'a jamais connu. A l'instar de cet amour, vous qui êtes dites vous, agnostique, vous ne pouvez comprendre l'amour divin parce que vous en avez seulement entendu parler. Je précise que je suis d'accord avec certains passages de votre laïus, le fait que la femme puisse travailler si elle en ressent le besoin, l'envie ou autres. Merci de bien vouloir garder méprisante condescendance " j'espère que ceci éclairera votre lanterne." Respectueusement.
Revenir en haut Aller en bas
biba
4 Grades
4 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 972
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 13:01

:llllll:

oh ... méconnaissant fidèle à son "j'écris depuis mon téléphone " ... :)) je vais te surnommer mecotéléphone pas méconnaissant ^^


On entend souvent dire "Je n'en suis pas à ma première roqya..."
Je dis: "La roqya est un combat, ce n'est pas en une seule bataille qu'on remporte la guerre"
Revenir en haut Aller en bas
Meconnaissant
4 Grades
4 Grades


Masculin Nombre de messages : 995
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 13:11

Salam. Sacré toi! Pour être honnête je voulais écrire "saleté va". Ouais tu as raison, reblaze-moi! Lol.
Revenir en haut Aller en bas
biba
4 Grades
4 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 972
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 14:14

Salem ahlikoum

Mec o portable ... Admin, Balquis changez lui son pseudo loool

mec o tel ? Mec o phone ? Mec o BBM ? bref ... t'as compris

et tu vas te faire censurer parce que tu as mal parlé loool sans rancune ;)


On entend souvent dire "Je n'en suis pas à ma première roqya..."
Je dis: "La roqya est un combat, ce n'est pas en une seule bataille qu'on remporte la guerre"
Revenir en haut Aller en bas
Vivia
2 Grades
2 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 207
Age : 36
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 19:44

Bonjour Chewkrook,

L'indépendance financière des femmes est souhaitable parce qu'on ne sait jamais ce que la vie nous réserve: divorce ou veuvage. Les musulmanes en sont, le plus souvent convaincues.
Cette indépendance, dans mon entourage, est freinée parce que les femmes qui souhaitent vivre selon les lois musulmanes ne peuvent pas travailler parce qu'elles portent un foulard.
Je pense qu'une bonne cause pour les féministes occidentales seraient de lutter contre cette discrimination. Il faudrait que les européennes luttent pour que leurs soeurs musulmanes ne soient pas discriminées à cause de leurs croyances.
Revenir en haut Aller en bas
Meconnaissant
4 Grades
4 Grades


Masculin Nombre de messages : 995
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 20:28

Salam. Alléluia! Je vais être enfin d'accord avec Vivia. Ce que tu pointes est d'une belle pertinence. À l'origine les femmistes se sont battues pour pouvoir s'habiller comme elles l'entendent. Et aujourd'hui, les néo-féministes se battent contre des femmes qui ont les mêmes convictions que leurs devancières, s'habiller comme elles veulent en portant le voile. Allez chercher l'erreur. Salam.
Revenir en haut Aller en bas
biba
4 Grades
4 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 972
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 21:00

Salem

je viens de voir la fonction +/- ... je te mets un + Vivia !!

méconnaissant , bsehteck, un verre de champomy pour fêter cela ? lol


On entend souvent dire "Je n'en suis pas à ma première roqya..."
Je dis: "La roqya est un combat, ce n'est pas en une seule bataille qu'on remporte la guerre"
Revenir en haut Aller en bas
Meconnaissant
4 Grades
4 Grades


Masculin Nombre de messages : 995
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 21:04

Salam. Mdr! Tu m'en veux aujourd'hui. Lol.
Revenir en haut Aller en bas
biba
4 Grades
4 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 972
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 23:09

:llllll:

non c'est tjr sympa de te revoir commenter, jme demandais si tu avais encore perdu un tel ? ou cassé un tel ... bref ! ou que tu te sois cassé toi même :)



On entend souvent dire "Je n'en suis pas à ma première roqya..."
Je dis: "La roqya est un combat, ce n'est pas en une seule bataille qu'on remporte la guerre"
Revenir en haut Aller en bas
Sonia75
7 Grades
7 Grades


Féminin Nombre de messages : 3935
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-07, 23:18

hjbbng

Question....







.


Dernière édition par Sonia75 le 2013-06-25, 03:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
biba
4 Grades
4 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 972
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-08, 03:00

:llllll:

c'est le fait d'en voir triste qui me touche , et on peut concilier travail et vie de famille, papa peut chercher le pti et inversement . par contre une chose est claire, j'opterai pour un mi temps ou un horaire bien adapté.
je sais que suis dure c'est pas contre les femmes au foyer, c'est pcq moi jtrouve qu'une femme qui travaille ça la protège pour l'avenir on ne sait jamais ce qui peut arriver. et c'est aussi pcq j'ai été conditionnée pour voir la vie ainsi :))



On entend souvent dire "Je n'en suis pas à ma première roqya..."
Je dis: "La roqya est un combat, ce n'est pas en une seule bataille qu'on remporte la guerre"
Revenir en haut Aller en bas
sister B
9 Grades
9 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 10443
Localisation : ...
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-08, 09:06

:llllll:

d'un coté biba n'a pas tord...


 
kljiio
♥♥♥"Allah est le Plus doux au-delà de toute douceur, Le Plus Aimant au-delà de tout amour..."♥♥♥  
La Illaha Illa Anta sobhanaka inni kountou min Edhalimin.♥ 
   Salam Alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Elchay
2 Grades
2 Grades
avatar

Féminin Nombre de messages : 237
Age : 25
Localisation : bruxelles
Emploi : Etudiante
Loisirs : Le net
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   2012-12-11, 18:36

:llllll:

Je suis tout à fait d'accord avec Biba, et je ne pense pas qu'elle soit dure ac les femmes au foyer, je trouve que tout dépend de cmt pouvoir bien concilier vie familiale et de travail, pour ma part, je trouve que la oumma a besoin de femmes musulmannes qui travaillent :-).
Des gynéco, des pédiatres, etc... je trouve qu'il en manque.. Mais bon être mère au foyer est un choix de vie que l'on peut comprendre, car l'éducation des enfants et super importante surtout qd tu vois le monde ds lequel on vit, chouchouter son mari , ranger sa maison c'est pas facile.

Dure, dure d'être une femme LoL .

Paix à vous.



[i]On pense trop souvent à tout, sauf à l'essentiel. On passe notre vie à calculer, prévoir, se soucier de ce que l'on aura demain et de ce que l'on aura pas alors que la vie est bien plus simple que ceci.

Bienheureux est celui qui aura vidé son coeur de tout soucis pour le remplacer par le tracas de ce qui le poursuit dans sa vie future... (f)


roses25


Elchay
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la femme et son "indépendance"   

Revenir en haut Aller en bas
 
la femme et son "indépendance"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le "salam" entre homme et femme
» Mémoire d'élève sage-femme
» Comment rendre une femme heureuse
» Les pertes s'écoulant de la femme
» Jonas poésie : FEMME LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Questions / Réponse-
Sauter vers: