Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 Chahada????

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leila95
nouveau / nouvelle
nouveau / nouvelle


Féminin Nombre de messages : 4
Age : 29
Localisation : saint-gratien
Emploi : étudiante
Loisirs : cuisine
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Chahada????   2008-04-10, 14:55

:llllll:
Je voudrais un petit renseignement :
Mon père est algérien musulman non pratiquant et ma mère francaise chréthienne non pratiquante.
J'ai été élevée sans aucun enseignement religieux je ne parle pas arabe et aujourd'hui j'ai trouvé la foi en Dieu et je voudrais savoir si je doit faire la profession de foi (chahada).
j'attend vos reponse :13:
Revenir en haut Aller en bas
Admin
9 Grades
9 Grades


Masculin Nombre de messages : 2449
Age : 51
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Chahada????   2008-04-10, 16:37



Il faut que tu sache que le minimum de l'Islam, c'est le témoignage qu'il n'est de dieu que Allah et que Mohammad est le messager de Allah et que le minimum de la foi, c'est de croire par son coeur au sens des deux témoignages et c'est cela le minimum par lequel a lieu la préservation, le sauvetage du séjour éternel en enfer.
L'Islam et la foi sont liés de par la validité et l'agrément. Ainsi l'un des deux n'est pas valable sans l'autre. La prononciation des deux témoignages n'est pas agréée selon le jugement de Allah sans la croyance par le coeur.
Et la croyance par le coeur n'est pas agréée selon le jugement de Allah sans la prononciation des deux témoignages. Par conséquent celui qui est croyant selon le jugement de Allah est également musulman, et celui qui est musulman selon le jugement de Allah est également croyant.

L'Imam Abou Hanifah, que Allah l'agrée, a dit au sujet de la foi et de l'Islam : "Ils sont comme le dos et le creux de la main".
Et l'Imam An-Nawawiyy a dit : "Celui qui croit par son coeur et qui n'a pas prononcé par sa langue est un mécréant, il rentrera éternellement en enfer selon l'Unanimité". Ceci concerne celui qui n'était pas sur l’Islam.

D'autre part, l'Islam est la religion de tous le prophètes. Ainsi tous les prophètes, depuis 'Adam jusqu'à Mouhammad ont appelé à la croyance de l'Islam et tous ont appelé à la parole "la 'ilaha 'il-la l-Lah" – il n'est de dieu que Allah –




[rapporté par Malik Ibnou 'Anas, At-Tirmidhiyy et d'autres qu'eux] ce qui signifie : "La meilleure des paroles que j'ai dite moi et les prophètes qui m'ont précédé, c'est : la 'ilaha 'il-la l-Lah".
D'autre part celui qui est sur une autre croyance que celle-là n'est ni croyant, ni musulman selon le jugement de Allah, qu'il revienne donc à l'Islam par les deux témoignages après avoir rectifié sa croyance. Ô Allah, Toi Qui protège les gens de l'Islam, fais que nous mourrions musulmans, fais que nous mourrions sur l'Islam et sur la foi complète, Tu es certes Celui Qui entend, Celui Qui exauce les invocations.


Souviens toi le jour où tu es né tout le monde riait mais toi, tu pleurais, la vie est éphémère
alors œuvre de telle façon… à ce qu’au jour ou tu mourras, tout le monde pleurera… mais toi… tu riras…
Revenir en haut Aller en bas
genna
3 Grades
3 Grades


Féminin Nombre de messages : 875
Age : 37
Localisation : Corse
Loisirs : lecture, cuisine, jardinage
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Chahada????   2008-04-10, 18:03



Une des manifestations de la beauté de l’Islam réside dans le fait que la relation entre le fidèle et son Maître ne connaît pas d’intermédiaire... Une autre manifestation est que la conversion à l’Islam ne nécessite ni procédure ni opérations à mener devant des personnes (affectées à cette tâche) ni l’accord de personnes déterminées.

L’entrée dans cette religion est facile et simple. N’importe quel humain peut s'y convertir, même s’il se trouvait tout seul au milieu d’un désert ou enfermé dans une chambre.

En effet, toute la question dépend de la prononciation de deux belles phrases qui résument tous le sens de l’Islam et impliquent la reconnaissance de la servitude de l’homme vis-à-vis de son Maître, sa soumission à Lui et sa reconnaissance.

Qu’il est son Dieu et Maître qui le gouverne selon Sa volonté et que Muhammad est son serviteur et Prophète et qu’il faut suivre la révélation faite à ce dernier et que lui obéir revient à obéir à Allah , le Puissant et Majestueux.

Quiconque prononce ces deux attestations en y adhérant résolument devient un membre à part entière de la communauté musulmane. De ce fait, il doit jouir de tous les droits reconnus aux Musulmans et acquitter les devoirs qui les incombent. Ensuite, il doit se mettre tout de suite à acquitter les obligations légales qui lui sont prescrites telles que les cinq prières à effectuer à leurs heures, le jeûne du Ramadan, etc.

Ce qui précède vous montre qu’il vous est possible de devenir musulman.

Levez-vous pour prendre un bain puis dites :

« Ashadou an laa ilaaha illa Allah wa ash hadou anna Muhammadou Abdouhou wa rassoulouhou ».



La mort ne peut-elle pas survenir à n’importe quel moment ?

Si la réponse est affirmative, ne voyez-vous pas qu’il vaut mieux vous convertir très vite afin que, si vous arriviez au terme de votre vie, vous rencontriez Allah attaché à Sa religion, l’Islam qui est la seule religion qu’Il a agréé. La meilleure manifestation du bien est la plus rapide.

Dépêchez-vous et ne vous privez pas de la récompense que vous pouvez avoir grâce à une conversion à l’Islam.

Nous demandons à Allah de vous aider, de faciliter vos affaires et de vous disposer à accueillir la vérité et à vous y cramponner. Allah est celui qui assiste


lis, au nom de ton seigneur qui a créé....
Revenir en haut Aller en bas
leila95
nouveau / nouvelle
nouveau / nouvelle


Féminin Nombre de messages : 4
Age : 29
Localisation : saint-gratien
Emploi : étudiante
Loisirs : cuisine
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Chahada????   2008-04-10, 19:38

Merci pour vos reponses mais je dois donc faire cette convertion comme une autre personne qui veut se convertir!!!!

Désolé d'insister :xxx:
Revenir en haut Aller en bas
Admin
9 Grades
9 Grades


Masculin Nombre de messages : 2449
Age : 51
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Chahada????   2008-04-11, 03:44

L'islam n'est pas "la religion des arabes". L'islam est un message universel d'amour et de paix, une conception de l'univers et de la vie sur terre, une volonté de rechercher un accord complet avec ce que Dieu agrée (sens de "soumission", en arabe : "islam"), un ensemble de croyances, de valeurs, de principes et de règles, auquel n'importe quel être humain peut adhérer.
Que l'on soit typé comme un oriental ou comme un africain à la peau sombre, que l'on soit blond aux yeux bleus ou jaune aux cheveux noirs de jais… Que l'on soit un bédouin du désert ou un cadre informatique travaillant dans un gratte-ciel, que l'on soit navigateur voguant sur les eaux bleues ou ouvrier gagnant sa vie à la sueur de son front et à la force de ses bras… que l'on soit d'Orient ou d'Occident… Que l'on soit né dans une famille musulmane ou que l'on choisisse de se convertir à l'islam par conviction profonde et intime, après avoir été adepte d'une autre religion ou après avoir été athée… Que l'on soit homme ou femme… Que l'on soit d'âge mûr, âgé ou jeune… L'islam accueille toutes celles et tous ceux qui choisissent de plein gré d'adhérer à son message. Et tous ces gens deviennent musulmanes et musulmans au même titre que celles et ceux qui l'étaient déjà avant eux.
"O les hommes, Nous vous avons créés à partir d'un seul homme et d'une seule femme, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux d'entre vous. Dieu est Omniscient, Informé." (Coran 49/13). "Et parmi Ses Signes : Il vous a créés de terre, puis vous voilà des hommes se dispersant [dans le monde]. Et parmi Ses Signes : Il a créé pour vous, de vous-mêmes, des épouses pour que vous viviez la tranquillité auprès d'elles et Il a mis entre vous de l'amour et de la tendresse. Il y a en cela des signes pour ceux qui réfléchissent. Et parmi Ses Signes : la création des cieux et de la terre, et la diversité de vos langues et de vos couleurs. Il y a cela des signes pour ceux qui savent." (Coran 30/20-22).
il s'agirait plutôt d'une "re-conversion à l'islam", puisque, comme l'a dit le Prophète (sur lui la paix), chacun et chacune naissent en étant pré-disposés (fit'ra) à l'aspiration et à la soumission à Dieu, ce qui est le sens de "islam".

En islam, étant donné qu'il n'y a pas de clergé, il n'y a pas de représentant de Dieu sur terre. De même, il n'y a pas de baptême comme c'est le cas dans le catholicisme. Pour se convertir à l'islam, il suffit d'accepter qu'il n'y a aucune divinité en dehors de Dieu et que Muhammad (sur lui la paix) est le Dernier Messager de Dieu.

Il est bon que des musulmanes et musulmans qui sont présents dans le lieu que l'on habite sachent que l'on s'est reconverti à l'islam. Cela parce que les musulmans forment une grande communauté (qui n'est basée ni sur la race ni sur la couleur de la peau mais sur l'acceptation d'une même conception du sens de la vie et sur le partage de valeurs communes), et le Prophète (sur lui la paix) a souvent rappelé qu'il faut rester attaché à la communauté (al-jamâ'ah) (ce d'autant plus qu'il n'y a pas de clergé en islam). Cela est d'ailleurs utile pour maintes occasions : en cas de décès, par exemple, les frères et sœurs pourront prendre les mesures nécessaires pour que la prière funéraire soit accomplie.

Je voudrais rappeler ici les points suivants :
• L'acceptation des deux points mentionnés ci-dessus revient à accepter des choses plus globales, comme :
- vouloir sincèrement adorer Dieu et se soumettre à ce que Dieu veut,
- croire comme véridiques toutes les paroles de Dieu (le Coran) et tout ce que Muhammad, Son dernier Messager, a montré comme voie (ses actes, ses paroles et approbations).
• "Croire en quelque chose", ce n'est pas seulement "connaître l'existence de cette chose", c'est "connaître, reconnaître l'existence de cette chose, et adhérer à ce que cela représente".
• Celui ou celle qui se convertit doit le faire sincèrement (pour Dieu) et non pas pour rechercher un avantage matériel ou social (quel qu'il soit). Les musulmans et musulmanes n'ont aucune possibilité ni aucun droit de dire d'une personne qu'elle s'est convertie pour obtenir un avantage social. Mais Dieu, Lui, sait ce que recèlent les cœurs et Il demandera des comptes à chacun et à chacune le jour du jugement.


Dans les faits, voici comment se passe la conversion à l'islam :

La personne prononce la formule "Je témoigne qu'il n'y a aucune divinité en dehors de Dieu et que Muhammad est le messager de Dieu". Le mieux est qu'elle le fasse devant d'autres personnes, puisqu'il s'agit d'un témoignage.

Ca y est, on est musulman(e).

Il y a aussi une autre formule que l'on peut également dire et qui est extraite d'une parole du Prophète (sur lui la paix) : "Je crois en Dieu, en l'existence des anges, en les Livres de Dieu, en Ses messagers, au Jour dernier, et au Destin (que le bien et le mal ont été prédestinés par Dieu)."

Il est bon d'informer des musulmans et musulmanes de sa conversion à l'islam.

A partir de ce moment, on apprendra peu à peu non seulement les actes du culte, mais aussi les règles éthiques, morales et sociales que l'islam offre aux femmes et aux hommes. Cela se fera peu à peu. Il ne faut pas s'angoisser dès le premier instant.

Le jour où l'on se convertit, il est mieux de prendre un bain complet (dans certains cas cela peut également être obligatoire), de se débarrasser de la pilosité qui se trouve sous les aisselles et sur le pubis (comme les musulmans et les musulmanes le font tout au long de leur vie).

Certains organismes et instituts délivrent des "certificats d'appartenance à la religion musulmane", certificats établis devant le témoignage, par la personne, de la formule de foi. Ces certificats ne servent pas à prouver aux yeux des autres musulmans sa conversion à l'islam, mais seulement à l'accomplissement du pèlerinage à La Mecque (les autorités saoudiennes demandant souvent, pour des raisons évidentes d'administration, ce genre de certificats).


Concernant l'appréhension que vous évoquez

Elle n'a absolument pas lieu d'être. Soyez serein(e).

1- Il est vrai que l'islam dit que chaque musulman ou musulmane qui voit un acte mauvais se commettre doit rappeler à celui qui le commet ses devoirs vis-à-vis de Dieu. Mais le Prophète (sur lui la paix) a aussi enseigné la progressivité dans le rappel, ce qui est valable pour les musulmans en général, mais aussi et surtout pour ceux qui viennent de se convertit à l'islam. Le Prophète (sur lui la paix) avait envoyé Mu'âdh au Yémen vers la fin de sa vie, alors que la plupart des obligations et des interdictions de l'islam étaient déjà révélées. Or, il lui avait bien recommandé d'être progressif lorsqu'il informerait ceux qui se convertiraient à l'islam des obligations leur incombant : "Tu vas te rendre auprès de Gens du Livre. Que la première chose à laquelle tu les invites soit l’adoration de Dieu. Lorsqu’ils connaîtront Dieu, informe-les que Dieu a rendu obligatoires cinq prières dans la journée et la nuit. Et lorsqu’ils feront cela, informe-les que Dieu a rendu obligatoire sur eux une aumône qui sera prise de leurs riches et donnée à leurs pauvres…" (rapporté par Al-Bukhârî et Muslim). Lisez à ce sujet l'article suivant : Comprendre les priorités et la progressivité. Les musulmans et musulmanes doivent donc se souvenir de cet enseignement du Prophète (sur lui la paix) et ne pas vouloir tout rappeler (ce qui est fondamental / obligatoire, comme ce qui est secondaire / purement facultatif) à celui ou à celle qui vient de se convertir.

2- Et s'il s'agit de quelque chose de nécessaire qu'il faut rappeler, les musulmans et musulmanes doivent également se souvenir que le Prophète a enseigné dans ce cas la douceur. Surtout vis-à-vis de celui ou celle qui vient d'embrasser l'islam et qui ne sait pas grand-chose de ses règles, pour qui il faut avoir beaucoup de compréhension.
Mu'âwiya ibn al-Hakam raconte ainsi une expérience vécue auprès du Prophète alors qu'il était un converti de fraîche date : "Pendant que j'accomplissais la prière sous la direction du Prophète, quelqu'un éternua. Je dis alors : "Que Dieu te fasse miséricorde !" [formule que l'on dit en pareille circonstances, mais pas pendant la prière]. Les gens me regardèrent alors avec étonnement. Je leur dis : "Eh bien, qu'avez-vous à me regarder ainsi ?" Ils se mirent alors à tapoter de leurs mains sur leurs cuisses. Lorsque je vis qu'ils me demandaient ainsi d'observer le silence, je me tus. Lorsque le Prophète termina sa prière… Mes parents peuvent être témoins du fait que je n'ai jamais vu quelqu'un, ni avant lui ni après lui, enseigner d'une meilleure façon que lui. Par Dieu, il ne me blâma pas, il ne me frappa pas, il ne me dit rien de mal. Il me dit : "Dans ce genre de prière, il ne convient pas qu'il y ait quelque chose relevant des paroles des gens. Cette prière n'est que proclamation de la pureté de Dieu, proclamation de la grandeur de Dieu, et récitation du Coran." Je lui dis : "O Messager de Dieu, il n'y a pas longtemps que j'ai quitté l'état de non-croyance, et Dieu nous a donné l'islam. Mais il y a parmi nous des gens qui se rendent auprès de devins." "Eh bien, ne te rends pas auprès d'eux" me dit-il … " (rapporté par Muslim, n° 537).
Un autre Compagnon du Prophète raconte : "Nous étions en train de parler de quelque chose. Il n'y avait pas longtemps que je m'étais converti à l'islam, et je dis [par habitude, pour appuyer mon propos] : "Par Al-Lât et Al-'Uzzâ [deux idoles de l'Arabie pré-islamique]". Les autres Compagnons du Prophète présents me dirent : "Quelle horrible parole as-tu dite là ! Rends-toi auprès du Prophète et informe-le de ce que tu as dit, car nous pensons que tu es peut-être devenu incroyant." Je me rendis auprès du Prophète et lui racontai ce qui s'était passé. Il me dit : "Dis trois fois : "Il n'y a aucune divinité en dehors de Dieu, qui est Unique et n'a pas d'associé", demande trois fois à Dieu de te protéger contre le démon, souffle sur ta gauche trois fois, et ne redis plus cela." (rapporté par An-Nassaï, n° 3776). Le Prophète avait compris qu'il n'avait pas fait ce serment par apostasie, mais simplement parce que l'habitude n'avait pas encore disparu de chez lui.
C'est à ce genre de fait, tout à fait prévisible et involontaire de la part de personnes qui viennent de se convertir que se rapporte, d'après le savant Ibn Hajar, cette autre parole du Prophète : "Celui qui fait un serment et a dit "Par Al-Lât et Al-'Uzzâ", qu'il dise (aussitôt) : "Il n'y a aucune divinité en dehors de Dieu". Et celui qui a dit "Viens jouer à un jeu de hasard", qu'il donne une aumône." (rapporté par Al-Bukhârî, n° 4579, et par Muslim, n° 1647). Les Arabes d'avant l'islam étaient friands des jeux de hasard avec mise d'argent, et si un musulman fraîchement converti disait par réflexe, sans réfléchir, à un ami : "Viens jouer à un jeu de hasard", il devait bien sûr se retenir et donner lui-même une aumône à un pauvre pour prendre de bons réflexes.

3- Enfin, il faut savoir qu'en islam, les musulmans et musulmanes rappellent, ils ne jugent pas. Le Jugement pour les croyances et les actes se fera par Dieu, le jour du jugement. Il est vrai que, dans un pays musulman, – comme dans tous les pays du monde –, des juges existent dans des tribunaux qui rendent des jugements juridiques face à une infraction constatée de la loi du pays. Mais ce n'est pas de ce jugement-là que je parle. Je parle du jugement qui consisterait à dire : "Toi tu iras en enfer", ou "toi tu es un mauvais musulman", etc. : ce genre de jugement est réservé à Dieu.

Alors, ne vous tracassez pas.


Souviens toi le jour où tu es né tout le monde riait mais toi, tu pleurais, la vie est éphémère
alors œuvre de telle façon… à ce qu’au jour ou tu mourras, tout le monde pleurera… mais toi… tu riras…
Revenir en haut Aller en bas
leila95
nouveau / nouvelle
nouveau / nouvelle


Féminin Nombre de messages : 4
Age : 29
Localisation : saint-gratien
Emploi : étudiante
Loisirs : cuisine
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Chahada????   2008-04-11, 08:26

Merci beaucoup je suis appaisé et soulagé.
Dieu m'a acceuillit et je ferais tout pour ne pas décevoir

JE VOUS REMERCIE ENCORE BEAUCOUP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chahada????   Aujourd'hui à 10:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Chahada????
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Chahada aurait évolué avec le temps, pourquoi ?
» Chahada????
» La profession de foi : Chahada
» Une belge de 76ans dit la Chahada en conversation dans un Call Center au Maroc: ( Vidéo émouvante )
» Remarque sur le deuxième témoignage constitutif de la chahada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Les piliers de l'islam :: la proféssion de foi / shahada-
Sauter vers: