Forum Islam Aarifa



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Retrouvez tous les derniers sujets ici
Chers membres, pour une meilleure conduite du forum veuillez poster vos messages dans les sous-rubriques correspondants à votre sujet et au thème choisi. En cas de doute ou difficulté , nos modératrices sont à votre disposition. L'équipe Islam Aarifa vous remercie!

Partagez | 
 

 l’aumône légiférée (zakât) sur les marchandises

Aller en bas 
AuteurMessage
islam12
nouveau / nouvelle
nouveau / nouvelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 29
Localisation : france
Date d'inscription : 27/09/2018

MessageSujet: l’aumône légiférée (zakât) sur les marchandises   2018-11-15, 09:00

Les conditions d’obligation de la sortie de l’aumône légiférée (zakât) sur les marchandises

1- Que sa somme atteigne le seuil, lequel est calculé en fonction du cours de l’or et de l’argent.

2- Qu’une année se soit écoulée.

3- Quelles soient destinées au commerce, avec comme objectif de réaliser des bénéfices ; Et il en est ainsi car le Prophète, paix et salut sur lui, a dit: “Les actes ne valent que par les intentions.” [ Authentifié par Al Boukhari et Mouslim]

Ainsi, s’il change son intention en passant du commerce à une utilisation personnelle, alors le temps de calcul de l’année s’arrête. Puis, s’il rechange à nouveau d’intention en passant de l’utilisation personnelle au commerce, il recommence alors à compter le temps à partir de ce moment-là, à moins qu’il s’agisse d’une ruse pour ne pas s’acquitter de l’aumône légiférée (zakât). Dans ce cas précis, le temps ne s’arrête pas de s’écouler pour lui.

- Exemple: si quelqu’un achète un terrain au mois de Moharram, avec l’intention de faire du commerce et qu’ensuite, au mois de Cha’ban, il change son intention en souhaitant en faire un lieu d’habitat pour lui, alors à partir de ce moment-là, le calcul de l’année s’arrête. Et si au mois de Chawwal il décide de refaire du commerce avec, alors il recommence à compter à partir du mois de Chawwal. En revanche, s’il fait cela uniquement afin de ne pas avoir à acquitter l’aumône légiférée (zakât), alors l’année est comptée à partir de Moharram et non pas de Chawwal pour lui.

source
https://www.al-feqh.com/fr/la-zaka-des-offres-du-commerce
Revenir en haut Aller en bas
elwaraini
3 Grades
3 Grades
avatar

Masculin Nombre de messages : 670
Age : 32
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: l’aumône légiférée (zakât) sur les marchandises   2018-11-15, 15:03

islam12 a écrit:
Les conditions d’obligation de la sortie de l’aumône légiférée (zakât) sur les marchandises

1- Que sa somme atteigne le seuil, lequel est calculé en fonction du cours de l’or et de l’argent.

2- Qu’une année se soit écoulée.

3- Quelles soient destinées au commerce, avec comme objectif de réaliser des bénéfices ; Et il en est ainsi car le Prophète, paix et salut sur lui, a dit: “Les actes ne valent que par les intentions.” [ Authentifié par Al Boukhari et Mouslim]

Ainsi, s’il change son intention en passant du commerce à une utilisation personnelle, alors le temps de calcul de l’année s’arrête. Puis, s’il rechange à nouveau d’intention en passant de l’utilisation personnelle au commerce, il recommence alors à compter le temps à partir de ce moment-là, à moins qu’il s’agisse d’une ruse pour ne pas s’acquitter de l’aumône légiférée (zakât). Dans ce cas précis, le temps ne s’arrête pas de s’écouler pour lui.

- Exemple: si quelqu’un achète un terrain au mois de Moharram, avec l’intention de faire du commerce et qu’ensuite, au mois de Cha’ban, il change son intention en souhaitant en faire un lieu d’habitat pour lui, alors à partir de ce moment-là, le calcul de l’année s’arrête. Et si au mois de Chawwal il décide de refaire du commerce avec, alors il recommence à compter à partir du mois de Chawwal. En revanche, s’il fait cela uniquement afin de ne pas avoir à acquitter l’aumône légiférée (zakât), alors l’année est comptée à partir de Moharram et non pas de Chawwal pour lui.

source
https://www.al-feqh.com/fr/la-zaka-des-offres-du-commerce
salam et merci pour le rappel


Revenir en haut Aller en bas
 
l’aumône légiférée (zakât) sur les marchandises
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aumônerie
» Les aumôneries dans les services publics
» L'aumône, la prière et le jeûne comme Dieu les aime. Saint Matthieu 6, 1-18
» TRAITÉ DES BONNES OEUVRES ET DE L'AUMÔNE (Saint Cyprien)
» Évangile : L'aumône, la prière et le jeûne comme Dieu les aime (Mt 6,1-6.16-18)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Islam Aarifa :: Jurisprudence islamique / Rappels sur le comportement du musulman-
Sauter vers: